Black Badiane !

Comme toutes les couturières, j’achète et je couds surtout des tissus avec de jolis motifs au détriment de tissus basiques pourtant indispensables à une tenue élégante et harmonieuse. Un coup d’œil rapide dans ma garde-robe a confirmé que je manquais de petits hauts basiques. Aucun haut blanc et seulement trois hauts noirs : un Trop-Top noir à manches longues, un tee-shirt Summer Basic noir à manches courtes et un tee-shirt noir à col bénitier à manches courtes ! Il était donc urgent de combler ce manque en cousant des basiques blancs et noirs !

Dans un premier temps, j’ai choisi de coudre 2 hauts, un noir et un blanc, en ciblant mes besoins, soit un haut noir avec des manches 3/4 pour le porter 3 saisons sur 4, ainsi qu’un top à bretelles blanc pour l’été.

J’ai commencé par le noir que je voulais ajusté, féminin et élégant, et opté pour le tee-shirt Badiane de Christelle Beneytout que j’ai déjà cousu plusieurs fois et que j’aime beaucoup porter.

Il s’agit d’un patron gratuit, sorti début 2015, de tee-shirt légèrement ample avec une encolure très féminine proposé avec des manches courtes ou 3/4.

Pour le tissu, c’est le même que celui utilisé pour coudre mon trio de petites jupes en jersey, un jersey de coton noir avec une rétractibilité élevée ce qui rend le tee-shirt plus ajusté.

Pour les manches 3/4, plutôt que de prolonger les manches comme je l’avais fait pour mon Badiane zébré, j’ai posé des bandes de manches comme préconisé dans le patron.

Mon Badiane Black en photos :

Résultat, bien qu’étant basique ce tee-shirt va devenir une pièce maîtresse de ma garde-robe alliant confort, féminité et élégance à porter aussi bien avec un pantalon ou une jupe.

Patron : « Je couds Badiane » de Christelle Beneytout – Taille 40 – Niveau moyennement facile – Patron gratuit (du 32 au 52) avec marges de couture de 0.7 cm comprises.

Fournitures : jersey noir (La Maison d’Ursule) – Élastique transparent Framilastic (renfort couture épaules)

Publicités

Mon 10ème Cannelle !

Entre le gilet Cannelle et moi, c’est d’abord une histoire de couture car c’est par lui que tout à commencé ! Après avoir regardé l’émission Cousu Main, j’ai découvert le gilet Cannelle grâce au blog de Séverine, une des finalistes de la saison 1, où elle présentait son test du gilet. Convaincue par le fait que ce patron était très bien expliqué et accessible aux débutantes, je me suis lancée dans la couture de vêtements.

Tous ces gilets Cannelle n’ont pas été cousus uniquement pour moi ! Ce 10ème est en fait le 5ème pour moi, j’en ai déjà 4 dont 2 pour la saison automne/hiver (en jersey milano) et 2 autres en mailles très légères pour l’été. J’en ai aussi cousu 2 pour ma mère dont 1 avec des poches plaquées selon le tuto (vidéo) de Christelle Beneytout et 2 pour ma fille en taille 32 et en taille 16 ans devenus trop petits depuis. Et enfin, ma surchemise à carreaux née d’un hacking du patron Cannelle.

patron je couds cannelle Christelle Beneytout patron de couture Christelle couds taille 32 hacking poches

J’ai bien testé d’autres patrons (des modèles Ottobre ici et , ainsi qu’un hacking du patron Trop Top) mais le Cannelle conserve sa première place du podium pour son confort, son élégance et sa forme qui correspond parfaitement à ma morphologie et mon style vestimentaire.

Le gilet Cannelle et les petites vestes courtes sont les incontournables de ma garde-robe. Malheureusement, mes petites vestes, achetées avant que je me mette à la couture, sont parties à la poubelle pour cause d’usure à force d’avoir été portées et reportées et mes 2 Cannelles s’apprêtent à suivre le même chemin. J’ai donc un besoin vital de gilets et de petites vestes.

Pour ce nouveau Cannelle, j’ai choisi une maille chinée noir et gris/bleuté destinée à la mi-saison de par sa couleur et son épaisseur et d’y coudre les poches plaquées. Côté réalisation, pas de difficulté particulière mais il faut noter que la maille légère est vraiment une horreur à coudre (j’avais oublié que cela en mettait partout) et qu’un ourlet laitue sur un jersey milano est une très bonne idée mais cela l’est beaucoup moins sur une maille légère à qui un ourlet plié/rentré conviendra beaucoup mieux.

Les photos n’ont pas été prises le même jour, la première photo restitue mieux la vraie couleur (noir chiné gris bleuté).

J’ai acheté en même temps, une maille chinée bleue doublée d’une couche polaire qui se transformera (ou pas) en un gilet Cannelle boutonné pour l’hiver prochain !

Patron : « Je couds Cannelle » de Christelle Beneytout (pdf ou papier) – Niveau débutant – Marges de 0.7 cm comprises – Taille 40 + poches plaquées (gabarit téléchargeable gratuitement sur le blog Christelle Coud).

Fournitures : Maille légère chinée (noir / gris-bleuté) (Stoffen Sepktakel) – Élastique transparent Framilastic (renfort coutures épaules)

Premier tee-shirt de mon « Duo Couture avec Flo » !

Le temps est venu de vous montrer mon premier tee-shirt de mon duo couture avec Flo. Pour rappel, nous disposons toutes les deux d’un coupon d’ 1 mètre de jersey bleu nuit à motifs têtes de mort. Le duo/défi consiste à coudre 1 ou 2 projets (petits hauts, haut de robe…), d’utiliser les chutes pour des mini projets (culotte…) customiser des vêtements (coudières…) et de trouver un projet zéro-déchet utilisant les chutes inutilisables.

Après avoir cogité, j’ai réussi à caser 2 tee-shirts dans mon coupon. Pour ne pas risquer une déception lors de la coupe du deuxième tee-shirt, j’ai placé toutes les pièces des 2 tee-shirts et tout découpé en même temps. J’ai dû jouer un peu à Tétris pour tout faire rentrer.

Curieusement après cette découpe, ma chute est un parfait rectangle d’environ 40 cm de haut sur 90 cm de large. Ci-dessous, la chute exploitable et les chutes inutilisables :

Pour ce premier tee-shirt, je voulais un tee-shirt à manches courtes que j’avais déjà cousu au moins une fois, mettant en valeur ce jersey et pas trop mangeur de tissu. Après un rapide coup d’œil sur toutes mes réalisations estivales, l’heureux gagnant a été ma version tee-shirt de la robe CardaMom cousu lors de mon opération déstockage de chutes. C’est l’un de mes tee-shirts préférés certainement grâce à l’encolure et à la bande de hanches contrastées qui ont su réveiller ce tissu.

Ce tee-shirt aurait lui aussi son encolure et bande de hanches contrastantes en jersey noir pour faire ressortir les têtes de mort noires. Ce n’est qu’après l’avoir cousu que j’ai décidé d’ajouter des bracelets de manches noirs.

Place aux photos de mon CardaMom de la mort ! :

Bien que coupé, je n’ai pas encore cousu le deuxième tee-shirt. Il vous faudra donc patienter encore quelques temps !

Flo… tu nous le montres quand ton tee-shirt ?

Patron : « Je couds CardaMom » de Christelle Beneytout (pdf) – Taille 40 (du 36 au 48) – marges de couture de 0.8 cm comprises – niveau débutant

Fournitures : Jersey bleu nuit à motif têtes de mort (Tissus des Ursules) & Jersey noir uni (Eurotissu) – Élastique transparent Framilastic (renfort coutures épaules)

Modifications :

  • Bas raccourci de 2.5 cm
  • Ajout d’une bande de hanches
  • Ajout de bracelets de manches

Surchemise Cannelle à carreaux !

Deux ans après sa sortie, Christelle Beneytout a proposé un hacking de son patron en offrant un bonus de 4 variantes au gilet Cannelle :

Hacking Cannelle

1 veste courte et cintrée et 3 gilets (boutonné / noué / long sans manche)

Grâce à un bon marketing (test des variantes par des couturières très suivies sur les réseaux sociaux), le gilet Cannelle s’est fait connaître à nouveau ! Si j’adore le gilet Cannelle, j’en ai cousu une bonne demi-douzaine, les variantes ne m’inspirent pas plus que ça. Mais ce hacking m’a fait regarder autrement ce patron et j’ai eu l’idée dans faire une surchemise.

J’ai cousu une version test pour valider les modifications à effectuer. Le but étant de modifier le patron pour tissu chaîne et trame, de l’élargir pour rentrer dedans avec un débardeur ou un tee-shirt. Pour cela, j’avais 3 possibilités :

  • coudre 1 ou 2 tailles au dessus de la version maille
  • augmenter toutes les marges de 1 à 2 cm
  • augmenter de quelques centimètres seulement à quelques endroits

Pour me décider, j’ai utilisé ma méthode préférée : superposer un patron chaîne et trame validé (le PAM de La Maison Victor) sur le patron du Cannelle. La partie à élargir étant les emmanchures et les manches. Les patrons sont à peu près identiques, seules les manches du Pam sont plus larges de 2 cm au niveau de l’emmanchure. J’ai donc décidé d’élargir les côtés des manches de 2 cm et de reporter cette augmentation sur les côtés du devant et du dos. Pour une version hiver, je pense faire 2 cm sur la partie devant et 3 cm sur la partie dos pour plus de confort avec un tee-shirt épais ou un sous-pull.

Voici ma surchemise Cannelle que je n’imagine qu’à carreaux, impossible de l’imaginer à fleurs, du genre surchemise de bûcheronne !

On l’ aperçoit portée sous mon gilet Cannelle noir :

Ce premier test est validé ! J’attends de trouver LE tissu à carreaux pour faire une deuxième version comportant plus d’adn de la chemise (empiècements épaules, poches poitrine, bracelets de manche ….) !

Patron : « Je couds Cannelle » de Christelle Beneytout (pdf ou papier) – Niveau débutant – Marges de 0.7 cm comprises – Taille 40

Fourniture : Coton à carreaux (Eurotissu)

Modifications : ajout de 2 cm sur le côté des manches ainsi que sur les côtés devant et dos au niveau des manches

Gilet d’été : le Cannelle Blanc !

Par les beaux matins frisquets ou les belles soirées fraîches, j’aime pouvoir enfiler un gilet léger. J’avais déjà un gilet Mélange Knit framboise et un gilet Cannelle rose pâle mais il me manquait un gilet basique blanc pour aller avec mes hauts dans les tons blanc et bleus…

J’ai trouvé une maille blanche très légère chez mon marchand de tissus que j’ai coupé sans hésitation pour faire un gilet Cannelle de Christelle Beneytout. Ce gilet est mon préféré car j’aime porter les vestes et gilets ouverts et qu’il est à la fois simple, féminin et élégant.

Ce petit gilet sera parfait avec :

Il s’accordera aussi avec ma robe marinière Trop-Top ! 

Un bon basique pour les beaux jours !

Patron : « Je couds Cannelle » de Christelle Beneytout (pdf ou papier) – Niveau débutant – Marges de 0.7 cm comprises – Taille 40

Fournitures : Maille très légère blanche (Eurotissu) – Élastique transparent Framilastic (renfort coutures épaules)

CardaMom version tee-shirt !

Voici la première réalisation de mon opération déstockage de chutes de jersey ! J’ai choisi de commencer avec le tissu fin et peu extensible qui avait servi à mes débuts en couture à coudre un Plantain à manches longues :

Mon 2e Plantain !

Pour le patron, j’ai opté pour le CardaMom de Christelle Beneytout, déjà cousu deux fois dans sa version robe (ici en robe été et là en robe de demi-saison) mais encore jamais réalisé en version tee-shirt. Pour réveiller le motif, j’ai coupé la bande d’encolure dans un jersey noir et ajouté une bande noire aux hanches.

Place aux photos :

1 tissu – 2 versions : Plantain (version initiale) / Cardamom (version déstockage) !

J’aime beaucoup cette seconde réalisation qui a du peps et que je pense porter tout l’été avec une jupe ou un pantalon blancs !

Patron : « Je couds CardaMom » de Christelle Beneytout (pdf) – Taille 40 (du 36 au 48) – marges de couture de 0.8 cm comprises – niveau débutant

Fournitures : Jersey à fleurs grises, noires et blanches & Jersey noir uni (Eurotissu) – Élastique transparent Framilastic (renfort coutures épaules)

Modification : Ajout d’une bande de hanches

Enregistrer

Enregistrer

Cadeau de Noël cousu main : le Gilet !

Pour aller avec son tee-shirt, cadeau de Noël cousu main n°1, j’ai cousu un gilet Cannelle à ma maman. Elle ne s’y attendait pas du tout et la surprise a été encore plus grande car j’avais rusé en emballant le gilet dans une boîte à chaussures sinon au toucher (mou) du cadeau elle aurait reconnu un vêtement.

C’est mon 7ème Cannelle mais celui-ci n’est pas comme les autres ! Il a des poches ! Début décembre, Christelle Beneytout a publié un tuto (vidéo) sur son blog pour ajouter des poches plaquées au gilet Cannelle (gabarit téléchargeable gratuitement). C’était donc l’occasion rêvée de tester ce petit plus.

J’ai choisi le même jersey Milano prune que pour celui que j’ai cousu à ma fille (en taille 16 ans). Étant un peu frileuse, elle préfère pour le moment porter celui que je lui ai offert à Noël dernier en maille merveilleuse qui forcément est plus chaud et portera celui-ci au printemps.

Pour la taille, j’ai opté pour le 40 (le précédent était un 38) pour une bonne aisance avec les manches kangourou du tee-shirt.

Place aux photos :

Patron : « Je couds Cannelle » de Christelle Beneytout (pdf ou papier)– Niveau débutant – Marges de 0.7 cm comprises – Taille 40

Fournitures : Jersey Milano Violet Prune (Eurotissu) – Élastique transparent Framilastic (renfort coutures épaules)

Modification : J’ai fait le col de la version A avec les finitions (roulotté) de la version B.


Pour celles qui auraient raté cet article, il est encore tant de découvrir et participer au défi « 2016, en TROP-TOP, le défi ! »

Le principe : coudre 12 versions différentes du patron TROP-TOP d’Ivanne S au cours de l’année 2016. Un tee-shirt, une blouse, un sweat, un gilet, une robe… en version manches longues pour cet hiver ou manches courtes pour l’été prochain.

Si vous avez peur de l’engagement sur 12 mois ou de ne pas adhérer à tous les thèmes ou encore si vous n’êtes pas sûre d’avoir le temps certains mois ? … Aucune obligation de faire les 12 défis !

Idem, si vous souhaitez après coup participer au défi et qu’il est déjà commencé, vous pourrez vous inscrire et nous rejoindre en cours de route !

Ce défi s’adresse aux couturières de tous niveaux. Si vous êtes débutante et que vous hésitez, lisez cet article. Les couturières confirmées, outre des finitions parfaites pourront faire des interprétations personnelles du patron.

Découvrez les réalisations que l’on peut faire avec le patron du TROP-TOP :

Alors intéressée pour relever ce défi ? Inscrivez-vous (ici), devenez une « défieuse TROP-TOP » et rejoigniez les 8 défieuses déjà inscrites (et ce n’est pas fini !) !