Coudre des basiques : le top Yvonne !

Après avoir constaté que contrairement à l’achat de ses vêtements en prêt-à-porter où l’on va facilement acheter un vêtement uni pour avoir une pièce basique qui va avec presque toute sa garde-robe, se coudre un basique est plutôt la dernière chose que l’on ait envie de faire.

Il y a quelques mois, après un rapide coup d’œil dans ma penderie pour comptabiliser les basiques cousus main (trois hauts noirs et zéro blanc), j’avais décidé de coudre deux hauts basiques, un noir et un blanc, tout deux en jersey bien sûr.

Après avoir réfléchi à mes besoins et mes envies, le noir aurait des manches 3/4 (pour le porter 3 saisons sur 4) et serait ajusté, féminin et élégant. Il a déjà été cousu et publié, il s’agit de mon Black Badiane !

Pour le blanc, avec zéro haut blanc à mon actif et un seul à coudre, il a fallu cibler le haut qui serait le plus utile. Le blanc étant plutôt un coloris pour le printemps/été, j’ai opté pour un top à bretelles, à porter tout seul l’été et à glisser sous une chemise au printemps et à la fin de l’été.

Pour le top à bretelles, je me suis naturellement tournée vers le patron Yvonne du livre « Coudre le stretch » que j’ai déjà cousu 2 fois. Bien que modèle soit décliné en 4 longueurs (court, moyen, long et robe) et 3 positions de bretelles (classique, croisée et nouée), je couds toujours la même longueur (court) et la même position de bretelles (classique) car les bretelles droites sont quand même plus soutien-gorge compatibles que les autres formes.

Yvonne est facile et rapide à coudre. Il y a peu de pièces à découper, un devant, un dos, une petite bande pour le V de devant et une grande bande pour le dos et les bretelles. Le plus long et le plus minutieux, c’est la pose de la grande bande (1 m 18 à poser en biais) à l’aiguille double spécial stretch. Pour positionner les bretelles au dos du top, je vous conseille de vous faire aider par un proche qui déterminera le meilleur positionnement de façon à cacher les bretelles du soutien-gorge.

Pour le tissu, tout comme pour mon Badiane Black, j’ai utilisé le même jersey de coton blanc que pour coudre mon trio de petites jupes en jersey. Malheureusement, ce jersey a un taux de rétractibilité élevé ce qui colle le tee-shirt au niveau de la poitrine. De plus, mes soutien-gorges blancs ont tous de la dentelle ou des motifs brodés qui ressortent à travers le tissu. Du coup, en attendant de trouver un soutien-gorge effet peau sans dentelle et sans broderies, je préfère porter mon top sous une chemise.

Top à bretelles Yvonne patron de couture du livre coudre le stretch de Marie Poisson

Yvonne du livre coudre le stretch de Marie Poisson

Maintenant que j’ai cousu mes basiques, je retourne à la couture de jolis motifs !!!

Patron Top à bretelles « Yvonne » issu du livre « Coudre le stretch » de Marie Poisson aux Editions La Plage – Taille 40 (du 34 au 52) – Marges de couture de 0.7 cm incluses.

  • Longueur du top : courte
  • Positionnement des bretelles : droites

Fourniture : Jersey blanc (La Maison d’Ursule)

Publicités

Deuxième tee-shirt de mon « Duo Couture avec Flo » !

Comme il s’est écoulé 4 mois depuis la présentation de mon premier tee-shirt, voici un petit rappel sur mon « Duo Couture » avec Flo pour rafraîchir les mémoires.

Nous disposons toutes les deux d’un coupon d’ 1 mètre de jersey bleu nuit à motifs têtes de mort avec pour objectif :

  • de coudre 1 ou 2 projets (petits hauts, haut de robe…)
  • d’utiliser les chutes pour des mini projets (culotte…) customiser des vêtements (coudières…)
  • de trouver un projet zéro-déchet utilisant les chutes inutilisables.

Dès le départ, mon objectif était de réussir à caser 2 tee-shirts dans mon coupon, restait à trouver les 2 patrons qui me permettraient d’y parvenir. Pour cela, j’ai cherché les patrons les plus économes en métrage parmi ceux que j’avais déjà réalisés. Forcément, j’ai commencé par ceux utilisés lors de « mon opération déstockage de chutes de jersey » pour trouver le combo gagnant :

  • Tee-shirt n° 1 : la version tee-shirt de la robe Je couds CardaMom de Christelle Beneytout
  • Tee-shirt n° 2 : le top Yvonne du livre « Coudre le stretch » de Marie Poisson

Pour être sûre de pouvoir caser les 2 tee-shirts dans mon coupon, j’ai coupé les 2 patrons en même temps, en jouant un peu à Tétris pour tout faire rentrer.

Pour tout savoir sur les multiples possibilités du Top Yvonne, je vous renvoie à l’article de mon premier Yvonne que j’adore et que j’ai porté et reporté déjà 3 étés.

Pour ma première version, j’avais cousu la longueur moyenne, un peu longue à mon goût mais que j’ai toutefois décidé de ne pas raccourcir. Donc par préférence et aussi pour faire rentrer Yvonne dans mon coupon, j’ai coupé la longueur courte (- 5 cm).

Il n’y a pas beaucoup de pièces à découper : un devant, un dos, une petite bande pour le V de devant et une grande bande pour le dos et les bretelles. Le plus long et le plus minutieux, c’est la pose de la grande bande bien sûr avec 1 m 18 à poser en biais !

Voici mon « Yvonne de la mort ! » :

Cousue trop tardivement, je n’ai pas eu l’occasion de la porter mais ce n’est que partie remise pour l’été 2019 !

Depuis la présentation de mon premier tee-shirt, Florence a cousu un tee-shirt Erell et 2 culottes Bel-Air. Il lui reste quelques petites chutes exploitables dans lesquelles elle va coudre un soutien-gorge Picpus, des cotons à démaquiller. Les chutes inexploitables finiront dans son projet zéro déchet qui est d’ailleurs le même que le mien !

De mon côté, il me reste mon grand rectangle de 40 x 90 cm avant de bourrer un coussin de mes chutes inexploitables !

Patron Top à bretelles « Yvonne » issu du livre « Coudre le stretch » de Marie Poisson aux Editions La Plage – Taille 40 (du 34 au 52) – Marges de couture de 0.7 cm incluses.

  • Longueur du top : courte
  • Positionnement des bretelles : droites

Fourniture : Jersey bleu nuit à motif têtes de mort (Tissus des Ursules)

Yvonne le top à bretelles !

Parmi les chutes de tissus de mon opération déstockage, il y avait celui qui avait servi à coudre mon tout premier tee-shirt. La chute ne mesurant que 90 cm x 45 cm (H x L), le top à bretelles était la solution.

Début juillet, sur le blog de Thread and Needles est paru un article sur le livre « Coudre le stretch » de Marie Poisson. Si à sa sortie je n’avais pas craqué, là j’ai succombé !

Ma première cousette de ce livre est donc le top à bretelles « Yvonne ». Le modèle est décliné en 4 longueurs (court, moyen, long et robe) et 3 positions de bretelles (classique, croisée et nouée) et explique comment incruster une dentelle stretch pour réaliser une nuisette par exemple.

Pour choisir la taille, il faut prendre les mesures à plat de son tee-shirt préféré. J’ai donc sorti et mesuré mes tops du commerce comme référence. J’ai opté pour la longueur moyenne plutôt que court avec la possibilité de le raccourcir à l’essayage et des bretelles droites.

Il n’y a pas beaucoup de pièces à découper, un devant, un dos, une petite bande pour le V de devant et une grande bande pour le dos et les bretelles. Le plus long et le plus minutieux, c’est la pose de la grande bande bien sûr (1 m 18 à poser en biais). L’occasion aussi de sortir ma double aiguille stretch. A l’essayage, j’ai positionné les bretelles avec l’aide de ma fille de façon à cacher les bretelles du soutien-gorge.

Yvonne est adoptée et aurait le droit de se glisser dans ma valise !

Deux versions pour un même tissu : Plantain (version initiale) & Yvonne (version déstockage) !

Patron : Top à bretelles « Yvonne » issu du livre « Coudre le stretch » de Marie Poisson aux Editions La Plage – Taille 40 (du 34 au 52) – Marges de couture de 0.7 cm incluses.

Fourniture : jersey noir à fleurs bleues, rouges et blanches (Eurotissu)