Jeannette, la marinière !

Pour moi le début du printemps est synonyme du retour dans ma garde-robe d’un de mes looks préférés : le style marin ! C’est aussi le retour des petits hauts et robes fleuries mais l’hiver je porte aussi des vêtements aux motifs floraux.

Un style classique devenu tendance ces dernières années avec une offre de tissu marinière au mètre qui s’est étoffée avec une palette de couleurs élargie (fond blanc avec des rayures plus ou moins épaisses bleu, bleu marine, bleu clair, noir, rouge, rose, jaune… mais aussi en fond noir, rouge…). Une vaste choix, à condition d’acheter sur internet car l’offre en magasins est souvent assez limitée. En combinant quelques pièces et accessoires judicieusement choisis avec une base unie (bleu marine, blanc, rouge, noire…), on obtient un grand nombre de tenues.

L’année dernière, j’ai réussi à dénicher 2 coupons de style marin, le premier dans une maille légère à fond gris clair et rayures noires et le second dans un jersey de coton à fond blanc avec des rayures de tailles et de bleus différents. C’est du premier dont il est question aujourd’hui, une maille légère assez serrée, peu épaisse dans un coloris d’inter saison, parfaite pour coudre une marinière à manches longues pour la fin de l’hiver et le début du printemps.

Le livre « Coudre le stretch » de Marie Poisson propose un patron de sweat-shirt aux 96 possibilités en variant la forme, le type d’encolure, la longueur des manches et du corps, pouvant être décliné en marinière. Si cela vous intéresse, je vous invite à lire ou à relire mon article où je présente plus en détail ce patron, ses variantes… Avant de couper mon coupon, j’ai d’abord testé le patron Jeannette dans une chute de jersey rayé pour valider le patron et mes choix. Le test ayant été très satisfaisant, le tee-shirt beaucoup porté cet automne hiver, j’ai pu couper mon précieux.

Comme dans ma version test, j’ai coupé une version simplifiée de la marinière c’est à dire sans les codes de la marinière (asymétrie devant/dos, fentes sur les côtés…). Par contre, si la première fois j’avais fini mon encolure bateau avec un simple ourlet, cette fois-ci j’ai cousu l’encolure bateau avec une bande d’encolure croisée en forme de V au niveau des épaules. Autre différence, ma version test avait des manches 3/4 faute de tissu suffisant, celle-ci a les manches longues.

Qui dit marinière, dit rayures et donc raccords. Par prudence, je n’ai pas pris le risque de couper au pli et que ma maille glisse sous mon patron. J’ai décalqué les pièces une deuxième fois (à l’envers) pour les assembler afin d’avoir une pièce en entier et non à couper au pli. Le tout sur un film plastique pour bien voir l’alignement des rayures.

patron couture cousu main marinière jeannette du livre coudre le stretch de marie poisson blog ma cabane en alaska

cousu main patron de couture jeannette livre coudre le stretch marie poisson blog ma cabane en alaska

Patron « Jeannette » issu du livre « Coudre le stretch » de Marie Poisson aux Editions La Plage – Taille 38 (du 34 au 52) – Marges de couture de 0.7 cm incluses.

  • Version : marinière sans fentes sur les côtés, longueurs devant et dos identiques.
  • Encolure : bateau avec bande d’encolure croisée au niveau des épaules
  • Longueur du corps : courte
  • Longueur des manches : longue

Fournitures : Maille rayée grise et noire (Stoffen Sepktakel) – Framilastic (renfort épaules)

Jeannette !

Depuis mon « opération déstockage de chutes de jersey » où j’avais cousu 7 nouvelles pièces avec les chutes, parfois petites, de 7 projets initiaux, j’ai pris l’habitude d’inclure un second projet lors de la découpe du premier lorsque le coupon le permet.

En fouillant mes tissus, j’ai retrouvé 2 chutes de tissus ayant servi à coudre 2 de mes 12 Trop-Top de mon défi « 2016 en Trop-Top » (défi consistant à coudre 12 pièces différentes à partir du patron Trop-Top d’Ivanne S) suffisamment grandes pour y caser un projet.

De mon Trop-Top drapé et rayé, il me restait 1 chute en L :

  • 60 cm de haut sur 150 cm de large
  • 35 cm de haut sur 75 cm de large

Le défi était double : faire rentrer un projet dans ce coupon rayé donc avec des raccords. Qui dit rayures, dit marinière. J’ ai tout de suite vu l’occasion de tester la version marinière du sweat « Jeannette » en réalisant un tee-shirt « Jeannette » dans ce joli jersey rayé aux couleurs hivernales et lumineuses.

Avec ce tee-shirt « Jeannette », c’est mon sixième modèle cousu sur les 8 proposés dans le livre « coudre le stretch » de Marie Poisson.  J’ai déjà cousu Erell, Gabriel, Lucette, Elouen et surtout Yvonne cousu 4 fois. Il me reste encore à tester : le sweat Maëlle et le tee-shirt Briac.

Jeannette est un modèle de sweat-shirt basique proposant :

  • 2 formes (finitions avec des bandes de hanches et de manches ou avec un ourlet)
  • 8 encolures
  • 2 longueurs de manches (3/4 ou longues)
  • 3 longueurs de corps (court, moyen, long)

soit 96 possibilités.

Les pièces manches et le bas du corps sont prévues pour être terminées avec un ourlet. Pour la version sweat, il faut raccourcir ces pièces dont les valeurs selon la taille et la pièce sont indiquées dans un tableau et créer des bandes de manches et de hanches.

Petit + du modèle, des explications pour :

  • faire des raccords de rayures
  • créer une fente sur les côtés pour la version marinière

Je suis partie sur la version marinière en choisissant l’encolure bateau, longueur de corps courte et longueur de manches 3/4 à finir avec un ourlet tout comme le bas du corps. Par contre, je n’ai pas choisi de réaliser la fente sur les côtés ni de faire le devant plus court que le dos.

Photos :Tee-shirt d'après le patron de couture du sweat Jeannette du livre coudre le stretch de Marie Poisson édition La Plage

tee-shirt en version marinière du sweat Jeannette livre coudre le stretch de Marie Poisson

Je suis contente de mon tee-shirt Jeannette : joli, classique, lumineux et hyper confortable. Encore un modèle validé, ce livre est vraiment top !

Patron: « Jeannette » issu du livre « Coudre le stretch » de Marie Poisson aux Editions La Plage – Taille 38 (du 34 au 52) – Marges de couture de 0.7 cm incluses.

  • Version : marinière sans fentes sur les côtés, longueurs devant et dos identiques.
  • Encolure : bateau
  • Longueur du corps : courte
  • Longueur des manches : 3/4

Fourniture : Jersey rayé (Maison des Ursules)