Mini Canelés !

Spécialité bordelaise, le canelé est un petit gâteau aromatisé au rhum et à la vanille avec un cœur moelleux sous une fine croûte caramélisée. Manger des canelés, n’est pas un petit plaisir qui peut s’improviser puisque la pâte à canelés demande un temps de repos de 24 à 48 heures avant cuisson, puis un second de 2 heures au minimum après cuisson avant de pouvoir les déguster !

Je vous propose ma version revisitée du canelé bordelais en format mini, sans gluten et sans produits laitiers. Il est parfait pour un goûter gourmand et léger.  De la recette originale, il ne reste plus que le sucre, la vanille, le rhum et le moule  à canelés, de ce fait, mes mini-canelés n’ont pas la même texture que les originaux : leur cœur est fondant sous une croûte croquante ! S’ils sont différents, ils n’en sont pas moins plébiscités ! Pour cette recette, j’ai utilisé mon aide-culinaire préféré : le tofu soyeux !

Cette recette est adaptée à mon moule qui contient 20 mini-empreintes à canelés et au format de mon tofu soyeux (120g). A adapter selon votre moule et/ou le format de votre tofu soyeux. Il est tout à fait possible de réaliser de grands canelés, il y en aura juste moins et il faudra ajuster le temps de cuisson ! A ce propos, selon votre four et surtout la composition de votre moule, le temps de cuisson pourra varier de façon très significative, il vous faudra donc faire des essais avant de trouver le temps de cuisson idéal.

Mini canelés bordelais vegan sans gluten sans lactose sans lait sans oeufs au tofu soyeux

Mini canelés (sans gluten, sans lactose, sans œufs) :

Pour 20 mini-canelés

Ingrédients :

  • 20 cl de lait végétal (soja nature sans sucre de préférence)
  • 120 g de tofu soyeux
  • 100 g de sucre muscovado (sucre de canne complet)
  • 75 g de farine de riz
  • 15 g d’arrow-root
  • 25 g de margarine (au sel de mer)
  • 3 càs de rhum ambré
  • 1 càc rase de poudre de vanille
  • un peu de margarine et de sucre muscovado pour le moule
  • La veille ou l’avant veille (minimum 24 h avant la cuisson) :

Préparer et peser tous les ingrédients.

Dans une casserole, mettre à chauffer le lait végétal avec la vanille en poudre.

Égoutter le tofu soyeux, le mettre dans la cuve du robot avec le sucre, battre pendant 5 minutes.

Mélanger soigneusement la farine et la fécule avant de les incorporer dans la cuve du robot. Mélanger.

Incorporer le lait végétal vanillé chaud en plusieurs fois en mélangeant entre chaque incorporation. Ajouter la margarine et le rhum. Mélanger.

Placer la pâte dans un saladier avec un couvercle ou filmer le saladier. Après refroidissement, mettre au frigo au minimum 24 heures.

  • Le Jour J :

Mettre le moule au congélateur une quinzaine de minutes.

Sortir la plaque et la grille du four.

Préchauffer le four à 230 ° (vérifiez que votre moule en silicone supporte cette chaleur).

Sortir la pâte du réfrigérateur, la mélanger pour l’homogénéiser.

Graisser les moules à canelés sortis du congélateur avec la margarine à l’aide d’un pinceau (ou avec les doigts) et saupoudrer chaque empreinte d’un peu de sucre en faisant tourner le moule afin que le sucre adhère aux côtés.

Attention : Ne pas laisser de trous non graissés au risque d’abîmer votre moule.

Poser le moule à canelés sur la plaque du four posée sur la grille.

Répartir la pâte dans les empreintes (presque à ras bord).

Enfourner pour 10 minutes à 230 ° puis baisser la température à 210 ° et poursuivre la cuisson pendant 50 minutes.

Sortir les canelés du four et les laisser complètement refroidir avant de les démouler.

Je vous conseille fortement d’attendre au minimum 2 heures avant de les déguster afin que la pâte s’aère ! Enfin si c’est possible !

Déguster ! Miam !

mini canelés vegan sans gluten sans lactose sans oeufs au tofu souex sans GLO

Publicités

Deuxième tee-shirt de mon « Duo Couture avec Flo » !

Comme il s’est écoulé 4 mois depuis la présentation de mon premier tee-shirt, voici un petit rappel sur mon « Duo Couture » avec Flo pour rafraîchir les mémoires.

Nous disposons toutes les deux d’un coupon d’ 1 mètre de jersey bleu nuit à motifs têtes de mort avec pour objectif :

  • de coudre 1 ou 2 projets (petits hauts, haut de robe…)
  • d’utiliser les chutes pour des mini projets (culotte…) customiser des vêtements (coudières…)
  • de trouver un projet zéro-déchet utilisant les chutes inutilisables.

Dès le départ, mon objectif était de réussir à caser 2 tee-shirts dans mon coupon, restait à trouver les 2 patrons qui me permettraient d’y parvenir. Pour cela, j’ai cherché les patrons les plus économes en métrage parmi ceux que j’avais déjà réalisés. Forcément, j’ai commencé par ceux utilisés lors de « mon opération déstockage de chutes de jersey » pour trouver le combo gagnant :

  • Tee-shirt n° 1 : la version tee-shirt de la robe Je couds CardaMom de Christelle Beneytout
  • Tee-shirt n° 2 : le top Yvonne du livre « Coudre le stretch » de Marie Poisson

Pour être sûre de pouvoir caser les 2 tee-shirts dans mon coupon, j’ai coupé les 2 patrons en même temps, en jouant un peu à Tétris pour tout faire rentrer.

Pour tout savoir sur les multiples possibilités du Top Yvonne, je vous renvoie à l’article de mon premier Yvonne que j’adore et que j’ai porté et reporté déjà 3 étés.

Pour ma première version, j’avais cousu la longueur moyenne, un peu longue à mon goût mais que j’ai toutefois décidé de ne pas raccourcir. Donc par préférence et aussi pour faire rentrer Yvonne dans mon coupon, j’ai coupé la longueur courte (- 5 cm).

Il n’y a pas beaucoup de pièces à découper : un devant, un dos, une petite bande pour le V de devant et une grande bande pour le dos et les bretelles. Le plus long et le plus minutieux, c’est la pose de la grande bande bien sûr avec 1 m 18 à poser en biais !

Voici mon « Yvonne de la mort ! » :

Cousue trop tardivement, je n’ai pas eu l’occasion de la porter mais ce n’est que partie remise pour l’été 2019 !

Depuis la présentation de mon premier tee-shirt, Florence a cousu un tee-shirt Erell et 2 culottes Bel-Air. Il lui reste quelques petites chutes exploitables dans lesquelles elle va coudre un soutien-gorge Picpus, des cotons à démaquiller. Les chutes inexploitables finiront dans son projet zéro déchet qui est d’ailleurs le même que le mien !

De mon côté, il me reste mon grand rectangle de 40 x 90 cm avant de bourrer un coussin de mes chutes inexploitables !

Patron Top à bretelles « Yvonne » issu du livre « Coudre le stretch » de Marie Poisson aux Editions La Plage – Taille 40 (du 34 au 52) – Marges de couture de 0.7 cm incluses.

  • Longueur du top : courte
  • Positionnement des bretelles : droites

Fourniture : Jersey bleu nuit à motif têtes de mort (Tissus des Ursules)