Et Pam, un troisième coup de cœur !

Lorsque j’ai vu ce tissu noir à l’aspect soyeux avec des fleurs aux couleurs lumineuses dans les tons bleu et moutarde, j’ai tout de suite vu une blouse Pam.

Issue du magazine La Maison Victor de Janvier-Février 2016, cette blouse a été mon coup de cœur en janvier 2016.

Je l’ai cousu une première fois pour moi dans un tissu bordeaux avec des libellules blanches, une deuxième fois pour ma maman dans un tissu léger et fluide parme à petites croix noires.

C’est une petite blouse toute simple avec une encolure légèrement décolletée qui se ferme avec des liens, rapide et facile à coudre. La seule difficulté pour les débutantes réside dans la pointe du décolleté.

Place aux photos :

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

SDC10965b.jpg

Et cerise sur le gâteau, au premier lavage après avoir suspendu ma blouse sur un cintre pour sécher, j’ai découvert qu’elle ne nécessitait aucun repassage !

Patron : Top « Pam » du magazine La maison Victor – Édition 1 / janv-fév 2016 – Niveau débutant – Taille 38 (existe du 34 au 56)

Fourniture : viscose noire avec des fleurs dans les tons de bleu et moutarde (La Maison d’Ursule)

Publicités

Une Blouse Trop-Top !

En avril, le thème du défi « 2016, en Trop-Top » était de coudre une blouse Trop-Top. Il fallait donc utiliser la version B en utilisant une de ses nombreuses variantes ou en faisant ses propres adaptations. Toutes les variantes sont intéressantes, le plus dur étant de trouver le tissu qui convient pour chacune d’elles.

Cette blouse, je la voulais sans manches puisque à la fin du Me Made Mars 2016, j’ai décidé de coudre ma valise d’été qui ne comporte que très peu de pièces Home-Made, même si c’est un peu difficile de se projeter avec le temps auto-hivernal qui fait en ce moment.

Il me restait un petit coupon du tissu utilisé pour la Pam de ma maman, suffisamment grand pour y faire rentrer un Trop-Top sans manches. J’ai hésité un instant mais comme la sienne a des manches longues et la mienne pas de manches, on ne la portera donc pas en même temps !

Si j’ai trouvé les modifications parfaites pour la version A (T-shirt et Pull), je n’avais fait qu’une seule fois la version B (trop grande puis retouchée), j’ai donc dû repenser le patron. Comme d’habitude, je superpose d’autres patrons qui ont été validés (ici la Pam et le Painted Roses) pour déterminer les modifications à appliquer en fonction de mes envies. C’est à dire : manches pas trop tombantes, encolure pas trop grande sur la ligne d’épaule mais un peu décolletée, bas devant et dos alignés et pas trop long ni trop court, le tout un peu ajusté… J’ai donc bidouillé le patron entre le 36 et le 40 !

Au final, j’ai une blouse Trop-Top toute simple avec des revers de manches.

Voici les photos prises sous un rayon de soleil un jour où il faisait à peine 10/12 ° avec du vent :

Pour voir les blouses des autres défieuses Trop-Top c’est sur le blog collectif « 2016 en Trop-Top, le défi » !

Rendez-vous le 30 Mai pour découvrir ma version de la  « Robe Trop-Top » !

Patron : TROP-TOP d’Ivanne S – Version B –  Taille 36/40  – Patron pdf à télécharger Femme (du 32 au 54) ou Fille (du 1 au 12 ans)

Fournitures : viscose légère et fluide violet/parme à petites croix (Eurotissus)

Modifications : j’ai redessiné le patron en allongeant la ligne d’épaule, réduisant la longueur des bouts de manches, alignant le bas devant et dos, ajusté l’ensemble sur plusieurs tailles (36/40)

Et « Pam » un deuxième coup de cœur !

Quand ma maman a vu ma blouse avec des libellules, son cœur a fait Pam ! Son anniversaire approchant le choix du patron a donc été vite fait !

Côté tissu, d’habitude elle vient choisir avec moi mais là pas besoin car j’ai trouvé un tissu très ressemblant à un déjà vu avec elle. J’étais sûre de ne pas me tromper !

Pour la taille, elle a essayé ma blouse et opté pour la même taille bien qu’elle soit un peu trop grande, pour pouvoir l’enfiler sans problème, le tissu n’étant pas extensible. Oui mais voilà, le tissu n’étant pas du tout le même, un raide contre un fluide, sa blouse une fois assemblée était trop grande et le décolleté beaucoup trop grand. Son tissu fluide n’ayant pas la rigidité du mien, le tombé était plutôt tombant ! Si j’avais su j’aurai fait la taille en dessous. Du coup, j’ai repris la ligne d’épaule comme j’avais fait pour son tee-shirt Loose, en pinçant de 2 cm devant et derrière de chaque côté. Je lui avais bien proposé de garder celui-là pour moi et de lui en refaire un autre plus petit mais elle n’a pas voulu, le tissu lui plaisait trop !

Place aux photos :

Patron : Top « Pam » du magazine La maison Victor – Édition 1 / janv-fév 2016 – Niveau débutant – Taille 38 (existe du 34 au 56)

Fourniture : viscose violet/parme avec des petites croix noires (Eurotissus)

Retour sur les ajustements de ma blouse Trop-Top !

Le thème du premier défi Trop-Top était de coudre une version A, B ou C pour faire connaissance avec le patron, définir la taille et voir les ajustements nécessaires pour les 11 suivants. Et comme beaucoup de défieuses Trop-Top, j’avais choisi une taille trop grande !

Depuis j’ai ajusté ma blouse printanière. Je n’ai pas pu modifier l’encolure beaucoup trop large au niveau des épaules à mon goût mais j’ai repris les côtés et les manches.

Cette première expérience m’a conduit à apporter des ajustements que j’ai appliqués sur mon pull Trop-Top à paillettes et encore améliorés avec mon basique Trop-Top (hors défi celui-là).

Place aux photos après ajustements :

Un Avant/Après pour voir la différence :

Le temps s’étant refroidi à nouveau ces derniers jours, j’espère que le soleil  reviendra vite pour que je puisse enfin la porter !

Patron : TROP-TOP d’Ivanne S – Version B – Dos boutonné – Patron pdf à télécharger Femme (du 32 au 54) ou Fille (du 1 au 12 ans)

Fournitures : viscose légère marinière à fleurs (Eurotissus) – Entoilage très fin – Boutons pressions rouges

Modifications initiales : j’ai retiré 5 cm et l’arrondi inversé au devant, aligné le dos qui normalement est plus long que le devant et arrondi.

Ajustements : J’ai repiqué à env. 1,5 / 2 cm de la couture initiale au niveau des côtés et des manches.

Une Blouse pour débuter le défi Trop-Top !

Voici 4 semaines exactement que l’idée de coudre 12 versions du Trop-Top au cours de l’année 2016 m’est passée par la tête ! En quelques heures, le défi « 2016 en Trop-Top, le défi ! » était né et lancé.

Pour ce défi n° 1, il fallait coudre une des trois versions de base pour faire connaissance avec le patron, vérifier la taille, faire des ajustements…

J’ai choisi de coudre la version B avec le dos boutonné car coudre une version A ou C en jersey c’était plutôt rester dans ma zone de confort. Et puis c’était l’occasion de réaliser une patte de boutonnage avec des boutons…

Une petite virée chez mon marchand de tissu et je suis revenue avec deux viscoses coup de cœur. Un bordeaux avec les libellules qui a servi à confectionner ma blouse Pam et un viscose très fluide et léger dans des tons printaniers (style marin avec des fleurs) pour ma blouse Trop-Top.

Pour la taille, j’ai hésité entre le 40 (ma taille habituelle) et le 42. J’ai superposé le patron du Pam et celui du Painted Roses sur le Trop-Top pour comparer. Comme j’avais un doute sur le 40, j’ai préféré couper dans le 42 quitte à ajuster car quand c’est trop petit on ne peux rien faire. Au final, j’aurai dû choisir le 40 car c’est trop grand et du coup, je vais devoir le reprendre.

J’ai joué à Tétris pour réussir à caser mes pièces dans les 2 mètres de tissu que j’avais pour obtenir un beau motif centré sur le devant et que les rayures soient au même niveau.

J’ai entoilé la patte de boutonnage pour la rendre plus résistante à cause des boutons mais par contre j’ai choisi de ne pas entoiler la parmenture de peur que même avec un entoilage très fin cela fasse un effet cartonné.

Ce n’est ni par peur des boutonnières ni par flemme que j’ai mis des boutons pressions mais parce que j’attendais que se présente un projet où je pourrai enfin tester la pince Kam et l’une des 10 couleurs de boutons que j’ai acheté il y a quelques temps déjà. J’avais le choix entre les pressions bleu marine ou les rouges, c’est les rouges pétantes qui ont gagné.

Enfin, j’ai modifié le bas en raccourcissant le devant de 5 cm et en enlevant l’arrondi, aligné le dos sur le devant qui normalement est asymétrique (dos plus long et arrondi).

Place aux photos :

Pour voir les réalisations des autres défieuses Trop-Top c’est sur le blog collectif « 2016 en Trop-Top, le défi » !

Maintenant, je n’ai plus qu’à m’atteler au défi de février et vous donner rendez-vous le 29 février pour découvrir ma version du  « Pull Trop-Top » !

Si vous voulez rejoindre le défi c’est possible !

Patron : TROP-TOP d’Ivanne S – Version B – Dos boutonné – Taille 42 (trop grand à reprendre) – Patron pdf à télécharger Femme (du 32 au 54) ou Fille (du 1 au 12 ans)

Fournitures : viscose légère marinière à fleurs (Eurotissus) – Entoilage très fin – Boutons pressions rouges

Modification : j’ai retiré 5 cm et l’arrondi inversé au devant, aligné le dos qui normalement est plus long que le devant et arrondi.

Et « Pam » un coup de cœur !

Le dernier numéro de La Maison Victor (janvier-février 2016) propose plusieurs modèles intéressants : le manteau Amber (veste courte en fausse fourrure), le gilet Thelma (veste ample de mi-saison à manches raglan), la jupe Rachel (un petit air de Chardon), la chemise Cliff (pour homme avec une découpe originale dans le dos), le blouson Ramon (pour garçon genre Teddy), le manteau Noé (version petite fille de la très populaire Chloé) et le Top Pam !

Le top Pam, c’est mon petit coup de cœur de ce magazine avec le manteau court Amber. Mais pour ce dernier, encore faut-il trouver la fausse fourrure idéale ! Comme il est plus facile de trouver un crêpe ou un viscose, surtout qu’en cherchant du tissu pour mon Trop-Top de janvier j’en avais repéré plein, c’est le Pam qui a été cousu en premier !

Le Pam c’est donc une petite blouse, pour débutantes, toute simple avec une encolure légèrement décolletée qui se ferme avec des liens.

Pour la taille, comme La Maison Victor taille grand, j’ai choisi de faire un 38 et c’est parfait.

Côté tissu, mon choix c’est porté sur un viscose « coup de cœur » ! Un joli bordeaux avec des libellules blanches et bleu marine.

Je n’ai fait aucune modification. Rapide et facile à coudre, la seule difficulté que pourrait rencontrer une débutante c’est la pointe du décolleté (là mon expérience du col en V croisé du Carvi m’a bien servi !).

Place aux photos :

Portée avec ma jupe Châtaigne :

Dehors ou dedans !

En trio Home Made avec mon gilet Cannelle !

A la mi-saison, je mettrai ma veste « Cheri » pour un total look Home Made !

Je sens qu’elle va être portée et reportée cette petite blouse Pam !

Patron : Top « Pam » du magazine La maison Victor – Édition 1 / janv-fév 2016 – Niveau débutant – Taille 38 (existe du 34 au 56) avec marge de couture de 1.5 cm.

Fourniture : viscose bordeaux à motifs libellules blanches et bleu marine.


Pour celles qui voudraient rejoindre les 13 défieuses Trop-Top déjà inscrites pour le défi Trop-Top de février et participer au choix du thème n°2 en faisant leur proposition, c’est le moment et c’est ici !

Une robe CardaMom pour l ‘automne

Comme prévu, après ma version estivale à manches courtes, j’ai cousu une deuxième robe CardaMom à manches 3/4 pour la demi-saison.

J’ai bien dit CardaMom et non pas Cardamome. Il ne faut pas confondre ces deux modèles de robe.

La mienne, la CardaMom de Christelle Beneytout est une robe bi-matière (jersey et viscose) sortie en 2014 destinée aux débutantes alors que la Cardamome est l’une des robes de la dernière collection de Deer and Doe sortie en septembre 2015 et destinée aux couturières expérimentées (boutonnière, col, plastron, smocks…).

En plus d’être facile à coudre, la CardaMom est super confortable à porter du fait du jersey et de la taille élastiquée.

Le haut en jersey est ajusté et le bas en viscose est plus ample. Mes deux versions ont un jersey uni en haut et un viscose à motifs en bas mais on pourrait aussi bien faire l’inverse. De plus, le patron proposant des manches très courtes, 3/4 ou longues et également une version pour coudre un top, de multiples associations sont possibles. Ce modèle peut donc se décliner en de nombreuses robes ou t-shirts pour toutes les saisons.

Pour cette deuxième version, j’ai choisi un viscose noir avec des motifs bleus foncés et bleus clairs et un jersey noir.

Avec les températures automnales, je la porte avec des collants et ma veste en simili bleu qui s’accorde très bien avec le motif.

Robe CardaMom

Robe CardamomLe vent s’est encore invité lors de la séance photos.

Robe cardamom

* collants voile couture bleu nuit Larafolk Gambettes box septembre 2015

Patron : « Je couds CardaMom » de Christelle Beneytout (pdf) – Taille 40 (du 36 au 48) – marges de couture de 0.8 cm comprises – niveau débutant

Fournitures : Jersey noir et viscose à motifs bleus et noirs (Eurotissu) – Élastique transparent Framilastic (renfort coutures épaules) – Élastique 6 mm (taille)