« Tarte à la ratatouille » ou « Quiche à la ratatouille »

Avec une tarte ou une quiche à la ratatouille, on a tout de suite du soleil dans notre assiette ! Et si vous faîtes des conserves de ratatouille, vous pourrez déguster cette tarte ou cette quiche en plein hiver !

Je vous indique ci-dessous tous les ingrédients qui composent la ratatouille. Mais vous n’êtes pas obligés de tous les mettre selon vos goûts et ce que vous avez sous la main. La base étant les tomates et la courgette auxquelles vous ajoutez les ingrédients que vous voulez.

Tarte à la ratatouille

Tarte à la ratatouille :

Ingrédients :

  • Pâte brisée
    • 190g de farine
    • 90g de beurre
    • 50 ml d’eau
  • Ratatouille
    • 1 courgette
    • 4/5 tomates
    • 1 aubergine
    • 1 poivron
    • 1 gousse d’ail
    • 1 oignon
  • Fromage râpé

Pâte brisée :

Peser les ingrédients. Faire ramollir le beurre au micro-ondes 1 minute 30 à 90°.

  • Au Cooking-Chef :

Mettre la farine et le beurre ramolli dans le bol du CC muni du batteur K. Mettre en marche sur vitesse 2 et laisser tourner jusqu’à obtenir une fine chapelure (env 1 minute 30). Ajouter petit à petit l’eau. Une boule va se former. L’emballer dans du film étirable et la réserver au réfrigérateur au moins 30mn.

  • Au Magimix :

Mettre la farine et le beurre ramolli dans le bol du Magimix muni du pétrin. Mettre en marche et ajouter petit à petit l’eau par la goulotte. Une boule va se former. L’emballer dans du film étirable et la réserver au réfrigérateur au moins 30mn.

Ratatouille :

Ratatouille

Laver et sécher tous les ingrédients.

Préparer les légumes individuellement, les réserver dans des récipients différents.

  • Courgette : couper les extrémités et détailler en dés.
  • Tomates : les plonger 30 secondes dans l’eau bouillante pour retirer la peau. Ôter la partie dure et couper en quartiers.
  • Aubergine : couper les extrémités et couper en dés.
  • Poivron : passer au gril une  dizaine de minutes en les retournant. La peau va cloquer. Les enfermer dans un sac plastique, quand ils sont refroidis les éplucher, ôter la queue et les pépins. Couper en lanières ou en dés.
  • Ail : éplucher la gousse d’ail. L’émincer très fin ou la couper en 2 si vous voulez la retirer à la fin de la cuisson.
  • Oignon : éplucher et émincer plus ou moins fin selon ses goûts.

Faire chauffer une poêle avec un peu d’huile d’olive (en remettre pour la cuisson de chaque légume). Faire revenir chaque ingrédient séparément et en plusieurs fois si nécessaire pour qu’ils soient bien rissolés. Saler, poivrer et les verser au fur et à mesure dans un faitout ou une cocotte en fonte. Commencer par la courgette, puis l’aubergine, le poivron, l’ail et l’oignon et terminer par les tomates.

Faire cuire pendant au moins 1 heure 30 à feu moyen. Certaines tomates ou courgettes rendent de l’eau et d’autres pas, attendre de voir leur réaction, ajouter plus ou moins d’eau si nécessaire pour avoir de la sauce ou que cela n’accroche pas si vous préférez la ratatouille confite sans sauce.

Tarte à la ratatouille :

Préchauffer le four à 180°.

Garnir un plat à tarte de pâte brisée. Poser dessus un papier de cuisson recouvert de billes pour cuisson à blanc.

Enfourner 10 à 15 minutes pour précuire la pâte. Sinon la pâte serai humide et ne cuirai pas bien.

Une fois précuite, retirer le papier cuisson et les billes.

Puis à l’aide d’un écumoire, garnir de ratatouille.

Parsemer de fromage râpé.

Enfourner pour 20 à 25 minutes.

Tarte à la ratatouille

Déguster !

 

Quiche à la ratatouille :

Quiche à la ratatouille

Ingrédients :

  • Pâte brisée
    • 190g de farine
    • 90g de beurre
    • 50 ml d’eau
  • Ratatouille
    • 1 courgette
    • 4/5 tomates
    • 1 aubergine
    • 1 poivron
    • 1 gousse d’ail
    • 1 oignon
  • Appareil à quiche
    • 4 œufs
    • 40 cl de crème liquide
    • Sel & Poivre
  • Fromage râpé (gruyère, conté)

Réaliser la pâte brisée et la ratatouille, précuire la pâte 10 minutes comme dans la recette de la Tarte à la ratatouille.

Préparer l’appareil à quiche en battant les œufs en omelette avec un fouet, puis ajouter la crème liquide. Bien mélanger. Saler poivrer.

Verser à l’aide d’un écumoire de la ratatouille puis verser l’appareil à quiche dessus.

Parsemez de fromage râpé.

Enfourner à 180° pendant 30 minutes.

Déguster !

Que faire avec le reste de ratatouille ?

Accompagner une viande ou un poisson avec :

  • Ratatouille + riz blanc
  • Ratatouille + semoule
  • Ratatouille + 1 boîte de pois chiche + semoule
Publicités

Un t-shirt drapé élégant !

Après un été chaud, l’arrière saison est plutôt décevante : fraîche et humide. C’est décidé, ce t-shirt manches courtes est le dernier de 2015, après je passe à la collection « Automne Hiver » avec les manches 3/4 puis ce sera au tour des manches longues.

Pour ce t-shirt, j’ai choisi un patron intitulé « Haut drapé » du magazine « Dossiers Couture » n° 12 du mois de mai 2015.

Haut drapéJ’ai opté pour un jersey noir, le même que pour le plantain bi-color, le summer basic… Le noir c’est élégant, cela me va bien et ça s’accorde avec presque tout.

Après avoir recopié et découpé le patron, j’ai eu un moment de doute car la pièce « devant » est plus haute et plus large que la pièce « dos ».  De façon significative puisque la ligne d’épaule du devant est 2 fois plus grande que celle du dos. Idem pour la partie la plus large.

Dessin technique Haut drapéJe suis partie à la recherche de réalisations de ce modèle sur le net. Je n’en ai trouvé qu’une seule mais le rendu ne me plaisait pas du tout et la couturière trouvait les explications très succinctes et prévoyait d’apporter des modifications au cas où elle referai ce modèle. Effectivement, les explications bien longues pouvaient se résumer à piquer les épaules et les côtés ensemble et coudre les ourlets !

J’ai superposé mes deux pièces (pour ça et pour voir les motifs à raccorder, les patrons décalqués avec du film à recouvrir les livres c’est super pratique) et réfléchis aux modifications à apporter.

J’ai scotché la pièce dos à la table et aligné les bas et les pliures des 2 pièces. J’ai descendu la pièce devant jusqu’à ce que sa ligne d’épaule rencontre celle du dos. J’ai mesuré la ligne d’épaule du dos et tracé la même sur la pièce devant. Ensuite, j’ai reproduis la même ouverture de manche. Enfin, j’ai tiré un trait du bas de la manche au bas du t-shirt.

J’ai fait un petit dessin pour visualiser les modifications. Tout ce qui est en orange a été supprimé. Ainsi, seule la grande partie arrondie du devant forme le drapé.

Mon Haut drapé Je suis très contente des modifications que j’ai apportées, le rendu correspond tout à fait à ce que je voulais.

Ma version en photos :

Haut drapé

Haut drapé noir

Haut drapé et veste simili

Patron de base : « Haut drapé » du magazine Dossiers Couture n° 12 paru en mai 2015

Fournitures : Jersey noir (Eurotissu) – Élastique transparent Framilastic (renfort épaules)

Modifications :

  • diminution de la hauteur de la pièce « devant »
  • réduction de la ligne d’épaule de la pièce « devant » pour la rendre identique à la pièce « dos »
  • ajustement du côté de la pièce « devant »

L ‘or sous la neige de Nicolas Vanier

« Gold ! Gold ! Gold ! » ou « Des tonnes d’or en Alaska » titraient les journaux américains de juillet 1897 déclenchant ainsi l’une des plus grandes ruées vers l’or de toute l’Histoire. Entre 1897 et 1899, plus de 250 000 personnes venues du monde entier abandonnent tout pour aller chercher de l’or.  Seulement cinquante mille arriveront à Dawson. Parmi eux, il y a eu Jack London qui ne trouva pas d’or mais qui grâce à cette aventure nous offrira de merveilleux récits emprunts du Grand Nord tels que « Croc blanc » ou « L’appel de la forêt ».

L'or sous la neige

Après un trajet en bateau de San Francisco ou Seattle à Skagway au sud de l’Alaska, il fallait encore parcourir à pieds 700 km avant d’arriver à Dawson en franchissant des cols, des rivières et des rapides le tout dans des conditions climatiques extrêmes. C’était pour limiter les accidents que la police ne laissait passer que les personnes emportant une tonne de vivres et de matériel avec eux.

Ils avaient tous la même obsession : arriver les premiers avant qu’il n’y ait plus d’or !

C’est le cas de Matt, un jeune fermier parti tenter sa chance à San Francisco en tant que docker, à qui on propose une association la veille que le Portland n’arrive au port avec ses tonnes d’or à bord et que la nouvelle soit publiée dans les journaux. Au cours de son périple jusqu’à Dawson, il risque sa vie, côtoie la mort mais aussi rencontre l’amour. Il fera route avec Marie la prostituée de San Francisco qui suivant son intuition que les femmes manqueraient en Alaska est partie faire fortune avec son corps. Mais aussi Or la chienne qu’il a achetée à un indien et qui lui donnera 7 petits de quoi former un attelage pour voyager sur les pistes enneigées.

Une fois installé, son chemin croisera de nombreuses fois Mersh le vieux trappeur solitaire, avare en parole et pour qui seuls les actes comptent. Ainsi que Nastasia la belle et farouche indienne.

On lit avec plaisir cette aventure, où se côtoient la misère et la luxure, la vie et la mort, l’homme blanc esclave du capitalisme et l’homme de la nature emprunt de liberté. Au fil des pages, des images de paysages magnifiques défilent dans notre tête.

Le livre contient un petit dossier documentaire intéressant comprenant des photos de l’époque et des informations.

doc

A découvrir et à dévorer !

La presse en a parlé :
  • « Un hymne à la nature et à la liberté » Télé 7 Jeux
  • « L’incroyable odyssée de la ruée vers l’or en Alaska» Paris Match
  • « Un hymne à la nature sauvage, où l’homme doit s’adapter ou mourir » Le Figaro
  • « Une prodigieuse bouffée d’Alaska» Le Parisien, Aujourd’hui en France

L’or sous la neige de Nicolas Vanier

Roman chez XO Éditions paru en 2004 – 398 pages

Crumbles aux Daims !

Ils poussent au vice chez Ikéa : ils mettent les Daims juste devant la caisse ! Comment résister ? Bah, c’est pas possible ! Donc après un passage à Ikéa, c’est le retour des Daims dans ma cuisine.

Après le Cookie géant aux Daims et la Glace au Dulce de lèche aux Daims, cette fois-ci les Daims se sont invités dans un crumble.

J’aime bien cette recette car d’habitude il faut poêler les morceaux de pommes avec du beurre et du sucre si l’on veut un bon goût de caramélisé. Là c’est les Daims qui s’en chargent évitant ainsi l’étape de la poêle.

J’ai testé les associations « pomme-poire-daim » et « pomme-banane-daim », les deux sont bonnes, à voir si vous préférez la poire ou la banane.

Je vous donne les ingrédients à ajuster selon la taille des fruits (il y a des grosses et des petites pommes, vrai aussi pour les bananes) et la taille du crumble (petit ou grand ramequin).

Crumble Pomme-poire & daimsCrumble « Pomme-Poire & Daims » ou

Crumble « Pomme-Banane & Daims » :

Ingrédients :

  • 2 pommes
  • 2 poires ou 2 petites bananes (ou 1 grosse)
  • 16 Daims
  • 100/120 g de farine
  • 100/120 g de beurre demi-sel
  • 100/120 g de sucre

Peser la farine, le sucre et le beurre. Couper le beurre en petits morceaux. Faire la pâte à crumble en mélangeant la farine, le sucre et le beurre avec les doigts jusqu’à obtenir du gros sable. Réservez au réfrigérateur.

Beurrer les ramequins. Couper les daims en 4.

Préchauffer le four à 180°.

Éplucher les fruits et les couper en petits dés. Répartir les fruits et les daims dans les ramequins.

Mélange fruits et daims

Répartir la pâte à crumble sur les fruits.

Enfourner à 180° pour 30 minutes environ. Sortir du four et laisser tiédir.

Déguster !

Crumble aux Daims

Un Cannelle en taille 16 ans !

Avec la rentrée des classes et le changement de température, ma fille a fait le tri dans ses vêtements, mis en avant les tenues de demie-saison et remisé les petites tenues estivales. C’est donc le retour des gilets « Cannelle » cousus au début de l’été.

Le premier a été réalisé en taille 32 (14 ans) dans un jersey Milano Rose flashy. Le trouvant un peu juste, j’ai décidé de faire le second dans la taille au dessus soit en taille 34 (16 ans) pour qu’elle le garde un peu plus longtemps.

Cette fois-ci, c’est un jersey Milano Violet Prune. Pour le réveiller un peu, j’ai fait l’ourlet roulotté « laitue » du bas et des manches avec un joli fil parme.

Voici son deuxième Cannelle :

Cannelle 16 ans

Cannelle Taille 34

Cannelle Violet Prune

Patron : « Je couds Cannelle » de Christelle Beneytout (pdf ou papier)– Niveau débutant – Marges de 0.7 cm comprises – Taille 34 (16 ans)

Fournitures : Jersey Milano Violet Prune (Eurotissu) – Élastique transparent Framilastic (renfort coutures épaules)

Modification : J’ai fait le col de la version A avec les finitions (roulotté) de la version B.

Pizza Baguette aux fromages !

J’ai toujours 2 baguettes de Tradition dans mon congélateur et du coulis de tomates dans mon placard. Il suffit que j’ai assez de fromages pour faire des « Pizzas Baguettes » au dîner. Les enfants adorent ! C’est parfait pour un soir où l’on rentre tard et que l’on n’a pas préparé un plat à réchauffer. J’ai testé avec des baguettes mais celles-ci durcissent à la cuisson contrairement à la baguette de tradition. C’est cette version que je fais le plus souvent mais vous pouvez diminuer ou non la quantité de fromages et ajouter d’autres ingrédients tels que des lardons ou des anchois, des chipolatas ou merguez coupées en rondelles… Pour cela suivez vos goûts, vos envies et les ingrédients de vos pizzas préférées !

Pizza Baguette

Ingrédients :

  • 2 baguettes de Tradition
  • 25 cl de coulis de tomates
  • Fromages
    • 1/2 Camembert
    • 1/2 Rouy
    • Bûche de Chèvre (4 tranches)
    • Conté ou gruyère
  • Herbes de Provence
  • Olives noires ou vertes

Préchauffer le four à 210°.

Couper les baguettes en 2 dans leur milieu puis dans la longueur de façon à obtenir 8 morceaux (4 dessus et 4 dessous).

Poser 4 morceaux sur chaque grille du four recouverte de papier aluminium ou papier cuisson.

Répartir le coulis de tomates sur les 8 morceaux.

Saupoudrer d’herbes de Provence.

Disposer les différents morceaux de fromages ainsi que les olives.

Enfourner à 210° pendant 15 minutes.

Pizza baguette

Déguster !

Muscade la jupe-culotte !

Cet été, Christelle Beyneytout a sorti un nouveau patron intitulé « Je couds Muscade ». De face, c’est une jupe et de dos c’est un short : une jupe-culotte. Ça se fait encore ça ? Pas dans le commerce en tout cas, à part peut-être pour les filles. Mais en couture oui ! Le magazine Ottobre de l’été 2014 en proposait une aussi.

Moi j’y ai tout de suite vu le côté vélo-boulot compatible. Malheureusement, le temps de trouver le tissu et de finir les projets à coudre, je l’ai finie quand le temps à changé et donc je ne la porterai que l’été prochain maintenant.

La jupe-culotte Muscade existe en 2 versions : version longue (en dessous du genou) ou courte (au dessus du genou) la version que j’ai choisie.

Côté tissu, il faut un tissu souple et fin tels qu’une cotonnade, du lin, du chambray ou du denim fin… ou un tissu fluide comme la viscose. C’est cette dernière que j’ai choisie, une viscose bleue couleur jean avec des étoiles bleues claires.

Côté réalisation, c’est le projet le plus technique que j’ai réalisé jusqu’à présent. Le patron indique « moyennement facile » comme degré de difficulté, le même que pour le t-shirt Je couds Badiane sauf que c’est plus long à réaliser qu’un t-shirt ! Le patron comporte des pinces, des plis, des poches italiennes, un lien…

Place aux photos prises un jour de vent :

Muscade

Muscade

Muscade

Patron : « Je couds Muscade » de Christelle Beneytout (version pdf ou papier) – Niveau débutant – Taille 40 (existe du 32 au 46) plus des marges de couture d’1 cm (marges de couture non comprises dans le patron)

Fournitures : Viscose bleu jean motif étoiles (Eurotissu) – Ruban de sergé – Entoilage (ceinture)