Soupe paysanne « tomates et haricots blancs »

J’aime bien la soupe, j’en mange en entrée avec plaisir quand je suis invitée mais j’en prépare très peu sauf en plat principal pour un repas léger comme celui du dimanche soir. Dans ce cas, j’aime les soupes paysannes ou rustiques avec des légumes en morceaux.

La recette que je vous propose est à base de tomates, de haricots blancs, de légumes à soupe (pommes de terre, carottes) et au choix poireau ou chou kale. Le poireau aura tendance à fondre et le chou kale à rester ferme mais les deux sont bons !

La cuisson est un peu longue (1h15) mais la préparation ultra rapide, le plus long est de tailler les légumes.

Soupe paysanne à la tomate et aux haricots blancs :

Ingrédients :

  • 50 cl d’eau
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • 2 pommes de terre
  • 2 carottes
  • 1 petit poireau ou 3 feuilles de chou kale
  • 1 boîte de tomates concassées (400g)
  • 1 boîte de haricots blancs (400g)
  • 1 cuillère à café bombée de concentré de tomates
  • Sel & Poivre

 

Laver, éplucher et tailler en cubes les légumes.

Mettre 50 cl d’eau froide dans une grande casserole, ajouter le cube de bouillon de légumes, les légumes taillés en cubes, les tomates concassées, la cuillère à café bien bombée de concentré de tomates. Saler et poivrer.

Couvrir, porter à ébullition, puis laisser cuire pendant 1 heure.

A la fin de la cuisson, ajouter les haricots blancs égouttés et poursuivre la cuisson pendant 10 à 15 minutes.

Vérifier l’assaisonnement.

Vous pouvez accompagner cette soupe de tranches de pain grillées.

Bon appétit !

Publicités

Tartiflette aux poireaux !

Après quelques journées estivales début mai où l’on a pu manger des plats d’été (barbecue, crudités, salades composées…) un temps frais et pluvieux, s’est invité pendant les 15 derniers jours. Pour palier à ce temps maussade et nous remonter le moral, rien de mieux qu’un plat réconfortant comme la tartiflette. Une tartiflette un peu revisitée ! Aux pommes de terre, crème fraîche et reblochon habituels, j’y ai ajouté du poireau.

Inutile de vous dire que l’on s’est régalé !

Tartiflette aux poireaux :

Ingrédients :

  • 800 g de pommes de terre à chair ferme
  • 700 g de poireaux (une fois nettoyés et coupés)
  • 1/2 à 1 reblochon
  • 25 g de beurre
  • 3 cas bombées de crème fraîche épaisse
  • Sel & Poivre

Laver les poireaux et les couper en deux dans le sens de la longueur puis en petits tronçons d’1 cm.

Nettoyer les pommes de terre puis les mettre à cuire dans l’eau froide salée. Cuire 20 à 30 minutes à partir de l’ ébullition (vérifier la cuisson à l’aide d’un couteau, celui-ci doit rentrer tout seul).

Faire fondre le beurre dans une sauteuse ou une poêle, y verser les poireaux en ajoutant un peu d’eau et faire cuire à couvert et à feu doux pendant 20 à 30 minutes. A la fin de la cuisson, saler, poivrer et ajouter la crème fraîche. Réserver.

Préchauffer le four à 200°.

Eplucher les pommes de terre et les couper en petits cubes.

Mettre les pommes de terre et les poireaux dans un plat allant au four.

Couper le reblochon en tranches et les poser sur le dessus. 1/2 reblochon suffit mais avec 1 reblochon entier cela sera plus gourmand. A vous de voir !

Enfourner le temps de faire fondre et gratiner le fromage.

Déguster !

 

Pommes de terre au four façon Tartiflette !

Les grosses pommes de terre cuites au four enrobées de papier alu, puis fendues en deux où l’on verse de la crème aux herbes… c’est excellent mais encore faut-il trouver ces grosses patates ! Alors quand au supermarché je suis tombée sur une barquette d’1kg contenant 4 grosses pommes de terre à cuire au four, j’ai sauté de joie !!!

Une fois mon trophée ramené à la maison, il a fallu choisir la recette. Comme je les voulais en plat principal et non en accompagnement, je ne voulais pas les faire simplement à la crème. Après avoir hésité entre crème/saumon fumé et jambon raclette, c’est lardons/reblochon qui l’a emporté !

A la fin, pour les gourmands, j’ai mis les proportions pour la sauce à la crème et à la ciboulette.

Pommes de terre au four façon Tartiflette !

Ingrédients :

  • 4 très grosses pommes de terre à chair ferme (Ditta) d’environ 250 g chacune
  • 1/2 reblochon
  • 100g de lardons allumettes
  • Crème fraîche
  • Ciboulette (pour la sauce à la crème)

Préchauffer le four à 180°.

Laver et essuyer les pommes de terre, les emballer (avec leur peau) dans du papier aluminum, puis les poser dans un plat allant au four ou dans la lèchefrite et enfourner dans le four préchauffé pour 1h/1h15 à 180°. Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau et prolonger la cuisson si nécessaire.

A la fin de la cuisson ou 10 minutes avant, faire revenir les lardons à la poêle, couper le fromage en fines tranches.

Une fois les pommes de terre cuites, les sortir du four et régler ce dernier sur 210°, les déballer (attention c’est chaud !), les reposer dans le plat, la lèchefrite ou mieux encore dans des plats individuels. Inciser le dessus, mettre 1 càc de crème fraîche et répartir sur chaque pomme de terre les lardons et le fromage.

Enfourner à 210° le temps de faire fondre et gratiner !

Déguster accompagnées d’une salade verte !

Petite sauce à la crème et à la ciboulette : dans un ramequin, mettre 1 à 2 cac de crème fraîche par personne. Battre la crème puis ajouter des brins de ciboulette ciselés (1 cac rase pour 1 cac bombée de crème fraîche). Bien mélanger. Déguster avec le reste de pomme de terre si vous avez mangé tout le fromage !

Pommes de terre Salardaises

Cela faisait longtemps que je n’avais pas fait de pommes de terre salardaises. Ce sont des pommes de terre coupées en fines rondelles rissolées dans de la graisse d’oie ou de canard, aillées et persillées.

Comme je n’ai pas l’habitude de cuisiner avec de la graisse, moi c’est plutôt beurre demi-sel ou huile d’olive, et que je n’achète jamais de graisse de canard ou d’oie, j’utilise le gras que j’ai retiré en parant des magrets de canard. Vous pouvez garder ce gras quelques jours au réfrigérateur dans un récipient hermétique.

Si vous aimez les champignons, vous pouvez accompagner ces pommes salardaises de cèpes par exemple cuisinés séparément en les ajoutant à la fin.

A servir bien sûr avec du canard mais aussi avec une viande rouge, un rôti …

Pommes de terre Salardaises :

Ingrédients :

  • 500g de pommes de terre à chair ferme (de type à rissoler)
  • Gras de canard prélevé sur du magret de canard (ou de la graisse de canard)
  • 2 gousses d’ail (+ selon vos goûts)
  • Persil (+ 2 càs)

Éplucher, laver et sécher les pommes de terre. Les couper en fines rondelles. Émincer l’ail. Prélever le gras en parant les magrets de canard*.

Faire chauffer le gras de magret de canard dans une sauteuse ou un wok à feu vif. Quand la graisse a fondu, retirer les morceaux de gras et verser les pommes de terre (attention aux éclaboussures). Bien mélanger les pommes de terre de façon à ce qu’elles soient toutes en contact avec la graisse. Faire revenir les rondelles, puis baisser le feu pour que les pommes de terre cuisent sans brûler. Incorporer l’ail émincé et laisser cuire tout en remuant régulièrement. Au bout de 20 à 30 minutes, vérifier la cuisson et augmenter à nouveau le feu pour colorer les pommes de terre. A la fin de la cuisson , saler, poivrer et ajouter le persil.

Bon appétit !

Parer le magret de canard :

Poser le magret de canard sur une planche, gras dessous. Avec le doigt, décoller délicatement le gras de la viande en appuyant le gras sur la planche. Une fois le gras décollé, avec un grand couteau (de boucher), couper en biais le gras qui dépasse (couteau incliné vers la viande) sur les 4 côtés. Retourner le magret et inciser le gras uniquement (pas la viande) tous les 1 cm dans la longueur et la largeur afin d’obtenir des croisillons.

Potatoes Maison

Chez nous, on adore les Potatoes ! Aux herbes de Provence (photo 1) ou au paprika (photo 2) plus ou moins épicées avec du piment. Il suffit de changer les aromates ou les épices pour varier les plaisirs.

C’est simple à préparer et beaucoup moins gras que des frites. En utilisant le plat émaillé de mon four (lèchefrite), je mets seulement 2 cuillères à soupe d’huile pour 1,5 kg de pommes de terre (dans un plat en verre, cela aura tendance à attacher).

Les potatoes peuvent patienter au chaud sans trop se dessécher, en éteignant le four à la fin de la cuisson. Elles accompagneront presque tout : vos plats de viande mais aussi les œufs sur le plat ou en omelette, les saucisses de Francfort…

Potatoes

Potatoes Maison :

Ingrédients :

  • 1,5 kg de pommes de terre
  • 2 cas Huile d’olive
  • Sel & Poivre
  • Au choix :
    • Herbes de Provence
    • Paprika
    • Piment d’Espelette …

Préchauffer le four à 180°.

Laver et sécher les pommes de terre. Les couper en 2, 4,6 ou 8 quartiers selon leur taille et les mettre dans la lèchefrite du four. Saler & poivrer généreusement.

Ajouter l’aromate ou l’épice choisi ainsi que 2 cuillères à soupe d’huile d’olive. Bien mélanger.

Enfourner pour 1 heure à 180°. Déguster !

Potatoes

Kouign patatez (gâteau de pommes de terre breton)

Cet été, l’émission « Petits plats en équilibre » sur TF1 s’est installée en Bretagne. Laurent Mariotte cuisine les produits de la mer et de la terre dans un décor de rêve (bords de mer ensoleillés ou belle cuisine typiquement bretonne) et nous propose des recettes simples et originales.

Celle-ci a retenu toute mon attention. Intriguée par ce plat que je connaissais pas et ma mère non plus, pourtant bretonne. Une petite recherche sur le net indique qu’un boulanger breton ayant participé à l’émission « la meilleure boulangerie de France » a fait connaître cette vieille spécialité du pays de Vannes au grand public.

Kouign Patatez :

Ingrédients :

  • 500 g de pommes de terre
  • 100 g de farine de sarrasin (de froment à défaut)
  • 100 g de beurre 1/2 sel (mou)
  • 1 oeuf
  • Sel & Poivre
  • Noix de Muscade

Préchauffer le four à 180°.

Peser tous les ingrédients. Couper le beurre en morceaux afin qu’il ramollisse pendant la cuisson des pommes de terre.

Laver et sécher 500g de pommes de terre de taille homogène.

Placer les pommes de terre (avec leur peau) sur une feuille d’aluminium sur la grille du four. Faire cuire 30 minutes environ en les retournant à mi-cuisson. Vérifier qu’elles sont cuites à l’aide des dents d’une fourchette (elles doivent rentrer facilement). Prolonger la cuisson si nécessaire.

Faire refroidir les pommes de terre sur une grille.

Lorsque les pommes de terre sont assez refroidies pour être manipulées, les éplucher. Les couper en morceaux puis les écraser avec une fourchette puis les mettre dans un saladier.

Incorporer petit à petit (une cuillère à soupe à la fois) la farine aux pommes de terre. Puis ajouter le beurre petit à petit aussi.

Beurrer un moule à charnière.

Verser la préparation dans le moule, lisser à l’aide du dos d’une cuillère.

Appliquer à l’aide d’un pinceau de cuisine l’œuf battu.

Faire un motif « breton » avec les dents de la fourchette.

Enfourner à 180 ° pour 30 minutes environ.

Démouler et disposer sur un plat de service.

Déguster chaud avec une salade verte en accompagnement d’une grillade ou un poisson.

Bon appétit !