Gâteau aux mirabelles et aux pralines roses

Chaque année, je surveille l’arrivée des mirabelles sur les étals car elles n’y restent qu’un petit mois seulement pour faire de la confiture de mirabelles au Gewurztraminer, un crumble ou une tarte Tatin… aux mirabelles.

Avec les premières de la récolte 2018, j’ai décidé de revisiter le gâteau moelleux aux fruits et aux pralines roses (à la poire ici ou à la rhubarbe là) pour une version sans gluten, sans beurre et sans ricotta. J’ai pris le risque de conserver le chocolat blanc qui contient du lait (si vous ne supportez pas le lait contenu dans le chocolat blanc, sachez qu’il existe du chocolat blanc sans lait).

J’ai remplacé la farine de blé par de la farine de riz blanc et de la fécule de maïs, le beurre demi-sel par de la margarine au sel de mer ‘plus une pointe de couteau de fleur de sel) et la ricotta par du tofu soyeux, un aide culinaire qui remplace bon nombre de produits laitiers entre autres. J’utilise souvent ce dernier, aussi bien pour le sucré que le salé, j’y ai d’ailleurs consacré un article, mais c’est la première fois que je publie une recette en contenant.

J’ai volontairement réduit le temps de cuisson (donc un gâteau moins croustillant, moins caramélisé) pour obtenir un gâteau plus humide ce qui était bien plus agréable par ces très fortes chaleurs. Un gâteau fruité, sucré, léger… Cette version est différente des précédentes mais tout aussi délicieuse ! A refaire avec d’autres fruits en version humide ou caramélisée !

gâteau sans gluten sans lactose aux mirabelles aux pralines roses farine de riz fécule de maïs chocolat blanc et au tofu soyeux

Gâteau moelleux aux mirabelles et aux pralines roses :

Ingrédients :

  • 3 œufs
  • 75 g de sucre de canne blond
  • 150 g de margarine au sel de mer
  • 1 pointe de couteau de fleur de sel
  • 170 g de chocolat blanc
  • 100 g de farine de riz blanc
  • 70 g de fécule de maïs (maïzéna)
  • 1 sachet de levure chimique sans gluten
  • 250 g de tofu soyeux (ou 2 paquets de 120 g)
  • 750 g de mirabelles
  • 150 g de pralines roses

Préparer et peser tous les ingrédients.

Au bain marie, faire fondre la margarine avec le chocolat blanc. Ajouter une pointe de couteau de fleur de sel.

Laver, couper en 2 et dénoyauter les mirabelles.

Diviser les pralines roses en 2 bols différents (2 x 75g). Les mirabelles étant plus sucrées que la rhubarbe ou les poires, j’ai réduit d’un quart la quantité de pralines roses, soit 150g au lieu des 200g. La moitié (100g) suffirait pour le côté sucrant mais on perdrait en croquant. A vous de voir selon votre bec sucré ou pas !

Au robot, battre les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse (compter presque 10 minutes).

Ajouter à ce mélange, la farine, la fécule et la levure chimique et battre vigoureusement pour une bonne incorporation.

Égoutter le tofu soyeux et l’émulsionner plusieurs minutes au blender avant de l’incorporer à l’appareil. Bien mélanger à nouveau.

Enfin, verser le mélange de margarine/chocolat blanc fondu et bien mélanger afin d’obtenir une pâte bien homogène.

Préchauffer le four à 180°. Graisser un moule en silicone avec un peu de margarine.

Verser la moitié de la pâte dans un moule en silicone, répartir la totalité des oreillons de mirabelles puis parsemer la moitié des pralines roses (et non l’inverse car sans le gluten pour les retenir, les pralines roses chutent directement au fond du moule).

Recouvrir du restant de pâte et ajouter le restant des pralines.

Enfourner pour 1 heure.

Vérifier la cuisson à plusieurs endroit avec la pointe d’un couteau, prolonger la cuisson si nécessaire.

A la fin du temps de cuisson, laisser le gâteau refroidir dans le four la porte entrouverte.

Une fois entièrement refroidi, sortir le gâteau et le démouler.

Déguster !

gâteau sans gluten et sans lactose aux mirabelles pralines roses tofu soyeux farine de riz fécule de maïs

Publicités

Gâteau moelleux aux poires et aux pralines roses

Le moelleux aux fruits et aux pralines que l’on peut réaliser avec de nombreux fruits est un gâteau qui sort de l’ordinaire : il est à la fois moelleux, fondant, juteux, caramélisé, croustillant et croquant.

Comme il est trop tôt dans la saison pour faire une version à la rhubarbe  de mon jardin et qu’il n’y a pas beaucoup de fruits sur les étals en ce moment, j’ai choisi de faire une version avec des poires au sirop. J’aurai pu utiliser des poires fraîches mais pour ça il aurait fallu que je m’y prenne à l’avance pour qu’elles murissent.

La cuisson prolongée plus que le temps nécessaire pour cuire le gâteau permet d’obtenir une croûte bien cuite qui offre un contraste croustillant/fondant. Les pralines apportent du croquant. D’ailleurs, si vous avez la chance de trouver de vraies pralines roses autres que les industrielles vendues au supermarché, n’hésitez pas même si vous trouver le prix élevé car celles du supermarché comportent surtout beaucoup de sucre.

Gâteau moelleux aux poires et aux pralines roses :

Ingrédients :

  • 3 œufs
  • 100g de sucre
  • 150g de beurre 1/2 sel
  • 170g de chocolat blanc
  • 170g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 250g de ricotta
  • 300g de poires au sirop
  • 200g de pralines roses

Préparer et peser tous les ingrédients.

Au bain marie, faire fondre le beurre avec le chocolat blanc.

Couper 300 g de poires au sirop en petits dés.

Diviser les pralines roses en 2 bols différents (2 x 100g).

Au robot, battre les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse (compter presque 10 minutes).

Ajouter à ce mélange, la farine et la levure chimique et battre vigoureusement pour une bonne incorporation.

Puis incorporer la ricotta, bien mélanger à nouveau.

Enfin, verser le mélange de beurre/chocolat blanc fondu et bien mélanger afin d’obtenir une pâte bien homogène.

Préchauffer le four à 180°.

Verser la moitié de la pâte dans un moule en silicone, parsemer la moitié des pralines roses puis répartir la totalité des dés de poires.

Recouvrir du restant de pâte et ajouter le restant des pralines.

Avec le dos d’une cuillère, bien enfoncer les pralines dans la pâte.

Enfourner pour 1h15 minutes.

Surveiller la cuisson et recouvrir le gâteau d’une feuille de papier aluminium dès coloration.

A la fin du temps de cuisson, laisser le gâteau refroidir dans le four la porte entrouverte en laissant le papier aluminium.

Une fois entièrement refroidi, sortir le gâteau et le démouler.

Déguster !

Gâteau à la Rhubarbe et aux Pralines roses

Cette année, mon pied de rhubarbe étant très productif, je suis toujours à la recherche de nouvelles recettes à tester. C’est ainsi qu’il y a quelques jours, lorsque Isabelle du blog « j’en reprendrai bien un bout » a publié sa dernière recette de son gâteau signature « l’Irrésistible » aux fruits rouges & pralines roses, je me suis souvenue qu’elle en avait créé une version à la rhubarbe !

C’est un gâteau « Irrésistible » tout à la fois moelleux, fondant, caramélisé, sucré et acidulé !

Gâteau à la rhubarbe et aux pralines roses :

Ingrédients :

  • 3 œufs
  • 100g de sucre
  • 150g de beurre 1/2 sel
  • 170g de chocolat blanc
  • 170g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 250g de ricotta
  • 300g de rhubarbe épluchée
  • 200g de pralines roses

Préparer et peser tous les ingrédients.

Laver et éplucher la rhubarbe puis la couper en petits tronçons.

Diviser les pralines roses en 2 bols différents (2 x 100g).

Beurrer un moule à manqué en silicone.

Au bain marie, faire fondre le beurre avec le chocolat blanc.

Au robot, battre les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse (compter presque 10 minutes).

Ajouter à ce mélange, la farine et la levure chimique et battre vigoureusement pour une bonne incorporation.

Puis incorporer la ricotta, bien mélanger à nouveau.

Enfin, verser le mélange de beurre/chocolat blanc fondu et bien mélanger afin d’obtenir une pâte bien homogène.

Préchauffer le four à 180°.

Verser la moitié de la pâte dans le moule, parsemer la moitié des pralines roses puis répartir la totalité de la rhubarbe.

Recouvrir du restant de pâte et ajouter le restant des pralines.

Avec le dos d’une cuillère, bien enfoncer les pralines dans la pâte.

Enfourner pour 1h15 minutes.

Surveiller la cuisson et recouvrir le gâteau d’une feuille de papier aluminium dès coloration.

A la fin du temps de cuisson, laisser le gâteau refroidir dans le four la porte entrouverte en laissant le papier aluminium.

Une fois entièrement refroidi, sortir le gâteau et le démouler.

Déguster !

Isabelle préconise de le déguster le lendemain afin que les saveurs se développent et trouve la texture plus agréable. Pour comparer, et pas du tout par gourmandise, nous l’avons mangé le jour même et le lendemain. Sur 4 : 2 non pas vu de différence, 1 l’a préféré le jour même et 1 le lendemain ! Donc à vous de voir si vous pouvez résister !