Trio de petites jupes en jersey !

J’ai cousu 3 petites jupes en jersey qui n’étaient pas du tout prévues dans ma to do list ! Une couture en série répondant à une envie irrépressible et à un réel besoin !

Tout est parti d’une publication sur T&N qui a attiré mon attention, un coup d’œil sur le tutoriel de Mars-ELLE intitulé « petite jupe en jersey, simple et sans patron », du jersey sous la main… c’était parti pour une première petite jupe ! Le résultat étant très concluant, j’ai filé acheter du jersey pour en coudre deux autres !

« Simple et sans patron », il y a seulement 2 pièces à coudre, le corps de la jupe et la ceinture, qu’il faut créer en tenant compte de ses mensurations au niveau du bassin, de l’élasticité de son jersey et la longueur de jupe souhaitée.

Pour cela, il faut déterminer :

  • la longueur de la ceinture en fonction de ses mensurations (bassin/hanches) et l’élasticité du tissu :
    • si taux d’élasticité normal (25 %) : tour du bassin x 0.8 = longueur à couper
    • si taux d’élasticité inférieur ou supérieur à 25 % : tour du bassin x (+ ou – ) 0.8 = longueur à couper
  • la hauteur de la jupe selon ses goûts (+ ou – 40 cm pour une jupe + ou – longue ou courte) qui est à couper sur toute la largeur du tissu

Une fois les dimensions de mes deux pièces obtenues, j’ai fabriqué mon patron à partir de feuilles A4 recyclées (feuilles imprimées à jeter qui me servent de brouillon). Pour le patron de la jupe, comme on utilise toute la largeur du tissu, j’ai créé une pièce à découper au pli.

Pour la première petite jupe, mon jersey ayant un taux d’élasticité standard de 25% je n’ai pas eu de modifications à faire et j’ai suivi les dimensions indiquées dans le tuto.

Pour la seconde jupe, mon jersey ayant un taux d’élasticité de 40%, j’ai donc réduit de quelques centimètres la longueur de ma ceinture, mais aussi la hauteur de la ceinture (20 cm au lieu de 22).

Pour la troisième, le jersey étant de la même gamme que le premier j’ai conservé la même longueur de ceinture que la première jupe mais par contre j’ai gardé la hauteur réduite de la ceinture de la deuxième jupe.

Le tuto préconise de coudre l’ourlet de la jupe avant de froncer et d’assembler les pièces, moi je l’ai cousu à la fin à l’aiguille double (spécial stretch).

Une petite jupe hyper confortable qui rentre dans un coupon de 60 cm de jersey, à décliner selon ses envies et ses besoins !

J’ai décliné les miennes dans des couleurs basiques pouvant se marier avec la quasi totalité de mes petits hauts : blanc, noir et bleu marine !

Place aux photos :

petite jupe en jersey couture simple et rapide sans patron tuto gratuit MARS ELLE

petite jupe en jersey couture facile simple rapide sans patron tuto gratuit Mars(Elle

petites jupes en jersey couture tuto Mars-ELLE patron gratuit simple rapide

Hauteur de ceinture jupe blanche plus haute (22 cm) que la noire et la bleu marine (20 cm) 
Largeur de tissu jupe noire (140 cm) plus petite que la blanche et la bleu marine (160 cm)

La plupart de mes petits hauts vont aller avec le duo de jupes « blanche & noire » ou « blanche & bleu marine » comme par exemple :

petite jupe en jersey couture simple facile rapide tuto Mars Elle sans patron gratuit

petite jupe en jersey couture simple rapide facile tuto gratuit Mars Elle sans patron

3 petites jupes parfaites pour les grosses chaleurs, hyper confortables, boulot-compatibles et vélo-compatibles ! Je peux déjà prédire qu’elles vont être portées et reportées !

Patron : tuto « petite jupe en jersey, simple et sans patron » de Mars-ELLE – Toutes tailles – marges de couture de 0,7 cm incluses.

Fournitures : jersey blanc, noir & bleu marine (La maison d’Ursule)

Publicités

Premier tee-shirt de mon « Duo Couture avec Flo » !

Le temps est venu de vous montrer mon premier tee-shirt de mon duo couture avec Flo. Pour rappel, nous disposons toutes les deux d’un coupon d’ 1 mètre de jersey bleu nuit à motifs têtes de mort. Le duo/défi consiste à coudre 1 ou 2 projets (petits hauts, haut de robe…), d’utiliser les chutes pour des mini projets (culotte…) customiser des vêtements (coudières…) et de trouver un projet zéro-déchet utilisant les chutes inutilisables.

Après avoir cogité, j’ai réussi à caser 2 tee-shirts dans mon coupon. Pour ne pas risquer une déception lors de la coupe du deuxième tee-shirt, j’ai placé toutes les pièces des 2 tee-shirts et tout découpé en même temps. J’ai dû jouer un peu à Tétris pour tout faire rentrer.

Curieusement après cette découpe, ma chute est un parfait rectangle d’environ 40 cm de haut sur 90 cm de large. Ci-dessous, la chute exploitable et les chutes inutilisables :

Pour ce premier tee-shirt, je voulais un tee-shirt à manches courtes que j’avais déjà cousu au moins une fois, mettant en valeur ce jersey et pas trop mangeur de tissu. Après un rapide coup d’œil sur toutes mes réalisations estivales, l’heureux gagnant a été ma version tee-shirt de la robe CardaMom cousu lors de mon opération déstockage de chutes. C’est l’un de mes tee-shirts préférés certainement grâce à l’encolure et à la bande de hanches contrastées qui ont su réveiller ce tissu.

Ce tee-shirt aurait lui aussi son encolure et bande de hanches contrastantes en jersey noir pour faire ressortir les têtes de mort noires. Ce n’est qu’après l’avoir cousu que j’ai décidé d’ajouter des bracelets de manches noirs.

Place aux photos de mon CardaMom de la mort ! :

Bien que coupé, je n’ai pas encore cousu le deuxième tee-shirt. Il vous faudra donc patienter encore quelques temps !

Flo… tu nous le montres quand ton tee-shirt ?

Patron : « Je couds CardaMom » de Christelle Beneytout (pdf) – Taille 40 (du 36 au 48) – marges de couture de 0.8 cm comprises – niveau débutant

Fournitures : Jersey bleu nuit à motif têtes de mort (Tissus des Ursules) & Jersey noir uni (Eurotissu) – Élastique transparent Framilastic (renfort coutures épaules)

Modifications :

  • Bas raccourci de 2.5 cm
  • Ajout d’une bande de hanches
  • Ajout de bracelets de manches

Un nouveau duo avec Flo !

Après avoir tricoté un gilet en duo avec Florence, c’est reparti pour un nouveau duo, en couture cette fois !

C’est après avoir vu un tissu en magasin et m’être fait la réflexion qu’il plairait beaucoup à Florence… que l’idée a germé dans ma tête ! Acheter 2 morceaux identiques de ce jersey bleu nuit avec un motif noir tête de mort et coudre chacune un vêtement de son choix à partir d’un même tissu !

coupon d'1 mètre pour défi couture

Le plus dur a été de déterminer la taille du coupon. J’ai choisi 1 mètre, les beaux jours arrivant c’est suffisant pour faire un haut à manches courtes ou la partie haute d’une robe. Et en se débrouillant bien, on peut même utiliser les chutes car 1 mètre de tissu c’est à la fois peu… mais avec un peu d’imagination, un goût prononcé pour Tétris et les défis… on peut faire plusieurs créations avec !

Du coup, mon idée de départ s’est transformée en défi à relever ! Coudre 1 ou 2 petits hauts, utiliser un maximum de chutes pour de petits projets (culotte…), customiser des vêtements (coudières…) et surtout trouver un projet zéro-déchet utilisant les chutes inutilisables !

Il nous reste donc à relever le défi ! Chacune se demande ce que l’autre va coudre ! De mon côté, je cogite pour trouver les deux petits hauts à faire rentrer dans ce coupon ! Il faudra patienter un peu pour découvrir nos réalisations respectives !

Comme pour notre « duo tricot », j’ai créé un tableau Pinterest dédié à ce « duo/défi couture » pour y regrouper nos différentes créations !

Datura version manches longues !

A l’entrée de l’hiver, j’ai eu un coup de cœur pour un tissu plein de peps avec l’idée d’y coudre une blouse. La blouse Pam de La Maison Victor élégante et confortable me tentait bien mais j’en avais déjà cousu 2 versions pour moi (ici et ). Il y avait aussi la blouse Datura avec son dos boutonné, son col Claudine et sa forme liquette qui me plaisait beaucoup mais c’est une blouse sans manches !

J’ai donc fait un mix des 2 patrons en conservant le bas et le col Claudine de la Datura, en mixant les deux hauts tout en conservant les emmanchures de la Pam pour y coudre les manches de celle-ci.

J’ai choisi de faire la partie haute dans un tissu contrastant pour bien faire ressortir le col Claudine. Mon choix s’est d’abord porté sur une dentelle orange contenant de l’élasthanne. Malheureusement, une fois cousue, ma blouse n’était pas portable … la dentelle laissait trop entrevoir mon soutien-gorge ! Je n’avais pas anticipé ce problème pourtant bien visible, après coup, en regardant d’autres réalisations ! J’ai ragé, cherché des solutions et mis de côté ce flop !

C’est en faisant le tri dans mes tissus et chutes que j’ai trouvé la solution, remplacer la dentelle par un jersey violet du stock. Il a tout de même fallu découdre les 2 pièces hautes du bas, des manches et du col, puis tout recoudre mais au final j’ai sauvé ma blouse !

Si c’était à refaire, je pense que je partirai du patron de la blouse Pam en y apportant les modifications nécessaires pour y inclure les éléments de la Datura.

Place aux photos :

Blouse datura deer end doe Ma cabane en Alaska

Blouse Datura Deer and Doe

Blouse Datura Deer and Doe

Patron : Blouse « Datura » de Deer and Doe – Taille 40 – Niveau intermédiaire – Patron disponible en pochette (du 34 au 46) ou en pdf (du 34 au 52) – Marges de couture de 1 cm comprises.

Modifications : Partie haute modifiée pour y inclure les emmanchures et les manches de la blouse « Pam » de La Maison Victor.

Fournitures : Tissu orange à motifs arabesque (Tissus des Ursules) – Jersey violet (Eurotissus) – Thermocollant (col et patte de boutonnage) – Boutons pression

Opération déstokage de chutes de jersey : le bilan !

Après avoir publié, il y a quelques jours, mon 7ème et dernier projet de mon opération de déstockage de chutes de jersey, il est l’heure de faire le bilan et surtout un récapitulatif de tous les projets initiaux et de déstockage !

En juin 2016, je constate qu’après 1 an et demi de couture, j’avais accumulé un petit stock de chutes de jersey, suffisamment grandes pour y coudre un deuxième projet. Après les avoir recensées, mesurées, je me suis lancée dans un projet de déstockage et écrit un article sur le délicat problème des chutes car ce ne sont que des imprimés d’où la complexité de faire un deuxième projet sans avoir l’impression d’avoir deux tee-shirts identiques.

A la base, j’avais 7 tissus :

ayant servi à coudre 7 projets initiaux (5 Plantains, 1 Ondée et 1 Badiane) :

Les chutes ont servi à coudre 7 nouvelles versions (1 cardamom, 2 Trop-top, 4 du livre Coudre le stretch) :

Voici en détail les 7 duos réalisés (versions initiales / versions déstockages) :

Cliquer sur le titre des duos pour accéder aux articles

Mon défi « 2016 en Trop-Top » et la sortie du livre « Coudre le stretch » sont tombés à pic pour mon opération de déstockage et m’ont permis de réaliser plein de nouveaux modèles !

Pour le moment, je n’ai plus de chutes de jersey mais je compte bien poursuivre mon opération de déstockage !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Elouen le dos-nu !

Voici ma 7ème et dernière cousette de mon opération déstockage de jersey ! Elle a été réalisée avec la chute de jersey de mon Plantain bleu à fleurs et à pois soit un coupon de 0,90 m de haut sur 1,25 m de large.

Au départ, j’avais prévu cette chute pour confectionner le haut d’ une robe bi-colore mais je n’ai pas réussi à trouver un tissu pour faire le bas, j’ai donc abandonné cette idée de petite robe printanière et opté pour un tee-shirt.

J’ai donc feuilleté le livre « Coudre le stretch » de Marie Poisson afin de trouver le modèle qui rentrerait dans cette chute et si possible un que je n’avais pas encore réalisé, sachant que j’avais déjà cousu 4 des 6 tee-shirts du livres (Yvonne, Lucette, Gabriel, Erell 1 et Erell 2) ! Elouen remplissait le cahier des charges, c’est donc lui qui a été choisi.

Il s’agit d’un tee-shirt dos-nu avec 2 bretelles façon maillot de bain qui se nouent dans le cou. Attention, ce type de bretelles nécessite un soutien-gorge sans bretelles ou qui se nouent dans le dos !  Le corsage est entièrement doublé, sa base (basque + ceinture) est la même que le cache-cœur Lucette. Elouen peut se réaliser en 4 longueurs différentes, avec l’une des 3 basques proposées et 2 empiècements poitrine différents soit 24 possibilités. Pour ma part, j’ai choisi la basque droite la plus courte et l’empiècement poitrine en V plus féminin à mon goût.

Pas de difficultés particulières sur ce modèle qui se coud rapidement hormis l’assemblage de l’empiècement poitrine avec  les côtés devant qui malgré le dessin technique ne va pas forcément de soi !

Vu le temps automnal depuis le début du mois d’août, je ne suis pas sûre de le porter cet été car les épaules dénudées et le dos-nu nécessitent un fort ensoleillement et des températures estivales. Mais je compte bien le porter et le reporter l’été 2018 !

Place aux photos :

Deux versions pour un même tissu : Plantain (version initiale) et Elouen (version déstockage) !

Ainsi ce termine mon opération déstockage de jersey qui méritera bien un petit article bilan ! A suivre…

Patron : Dos-nu « Elouen » issu du livre « Coudre le stretch » de Marie Poisson aux Editions La Plage – Taille 40 (du 34 au 52) – Marges de couture de 0.7 cm incluses.

Fourniture : Jersey à fleurs et à pois (Eurotissu)

Édit : petit bonheur surprise en trouvant mon projet dans les projets « populaires cette semaine » sur Thread and Needles ce matin ! 😊

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Un nouvel Erell !

Un tissu coup de cœur pour son motif à la fois psychédélique tout en restant classique, parfait avec un bas et une veste noirs. J’y ai tout de suite vu un deuxième Erell du livre « Coudre le stretch » de Marie Poisson dont j’ai déjà réalisé plusieurs modèles (Yvonne, Erell n° 1, Lucette et Gabriel). Curieusement, mon premier Erell a un peu les mêmes motifs, il est juste en noir et blanc.

Erell fait partie de la famille des tee-shirts à manches kimono comme le Trop-Top d’Ivanne S. Ils sont toute fois très différents, l’un étant très ajusté et l’autre très ample. Le Summer Basic du magazine Ottobre Design est un mix des deux, à la fois ajusté et ample. Dans tous les cas, leur forme simple est idéale pour mettre en valeur un beau motif.

Sans manches avec seulement 1 devant et 1 dos, il rentre dans 1 mètre de tissu et se coud rapidement si on choisit de faire seulement un ourlet à l’encolure, les emmanchures et au bas.

Place aux photos :

Patron : Tee-shirt à manches kimono « Erell » issu du livre « Coudre le stretch » de Marie Poisson aux Editions La Plage – Taille 40 (du 34 au 52) – Marges de couture de 0.7 cm incluses.

Fourniture : Jersey noir et violet à motifs psychédéliques (La Maison des Ursules)