Gourmandises de l’Avent : les mendiants !

Les mendiants font partie des 13 desserts provençaux servis traditionnellement le jour de Noël mais rien ne nous empêche de déguster ces gourmandises pour attendre Noël !

Je vous propose une recette rapide pouvant être réalisée avec les enfants. Le chocolat est mis à fondre 5 minutes dans un four éteint après avoir été préchauffé à 180° (à faire après un repas ayant cuit au four pour profiter de la chaleur) puis garni immédiatement de fruits à coques et saupoudré de noix de coco râpée.

Le plus dur est d’attendre que le chocolat refroidisse dans un endroit froid et sec (surtout pas au frigo, le chocolat blanchirai).

Il faut compter 1 morceau de chocolat par mendiant, avec un peu moins d’une demi tablette j’ai réalisé 12 mendiants, quelques fruits à coques se trouvant dans votre placard.

Mendiants au chocolat noir, fruits à coques et noix de coco :

Ingrédients :

  • chocolat pâtissier 52 % de cacao
  • Fruits à coques :
    • amandes entières
    • noix
    • noix de Pécan
    • pignons de pin
    • pistaches non salées…
  • Noix de coco râpée

Préchauffer le four à 180°.

Disposer une feuille de papier cuisson sur la plaque du four. Casser le chocolat en morceaux et les disposer espacés les uns des autres (8 à 10 cm). Quand le four a atteint les 180°, l’éteindre et enfourner la plaque avec les chocolats pour 5 minutes.

Pendant ce temps, préparer la garniture en cassant les noix et en coupant en deux les pistaches et les amandes.

Au bout de 5 minutes, vérifier que les chocolats ont bien fondu (les carrés restent entiers) et avec le dos d’une cuillère à café former des cercles de 3 à 5 cm. Les garnir au fur et à mesure des morceaux de fruits à coques. Saupoudrer de noix de coco.

Mettre la plaque à refroidir dans un endroit froid et sec (dehors s’il fait beau et froid) pendant au moins une heure.

Décoller délicatement les mendiants et les disposer sur un plat.

Déguster !

Autant vous dire tout de suite qu’ici il n’en reste plus !

Autre gourmandise, à découvrir ou à redécouvrir, la recette des truffes blanches noix de coco et pastis !

Mon gâteau au chocolat préféré !

Quand j’étais enfant, comme tous les enfants, j’adorais le chocolat sous toutes ses formes : gâteaux, glaces, à croquer, à tartiner… Je n’avais d’yeux et de goût que pour le chocolat ! Et puis en grandissant cela a bien changé ! Mais comme j’ai des enfants qui adorent le chocolat, il me fallait une recette qui convienne à tous !

Ce gâteau est délicieux, fondant et pas écœurant ! En plus, il est simple et rapide à faire.

Vous pouvez bien entendu adapter les ingrédients avec ceux de votre placard ou de vos habitudes. Je vous conseille de vérifier la cuisson au bout de 20 minutes pour ne pas trop cuire le gâteau (la lame doit être légèrement humide sans trace de chocolat).

A déguster nature ou saupoudré de sucre glace pour un goûter ou accompagné d’un coulis de framboise ou une crème anglaise pour un dessert !

Mon gâteau au chocolat préféré :

Ingrédients :

  • 200 g de chocolat noir (65% Inaya Barry)
  • 100 g de beurre demi-sel (à défaut du beurre doux avec 1 pincée de sel)
  • 180 g de sucre de canne blond (à défaut sucre en poudre)
  • 50 g de farine
  • 4 œufs
  • 1/2 sachet de levure chimique

Préparer et peser tous les ingrédients.

Préchauffer le four à 180°.

Faire fondre au bain marie le chocolat et le beurre coupé en morceaux.

Battre au robot le sucre et les œufs jusqu’à blanchissement. Ajouter la farine et la levure. Mélanger.

Quand le mélange chocolat/beurre a fondu, le verser dans le robot et mélanger.

Verser dans un moule en silicone et faire cuire 25 minutes à 180°.

Sortir du four après avoir vérifié la cuisson avec la pointe d’un couteau.

Laisser refroidir avant de démouler.

Déguster !

Ce gâteau rejoint mes autres gâteaux préférés comme le cookie géant aux Daims ou la couronne moelleuse aux framboises !

Pâtisserie, Chocolat et Gâteaux de Christophe Felder

« Pâtisserie », « Chocolat » et « Gâteaux » : 3 beaux-livres de Christophe Felder à offrir ou à se faire offrir à Noël ! Petite revue en détail avec mon avis pour chacun d’eux et mon choix final pour savoir s’ils sont sur ma liste de Noël.

  • « Pâtisserie ! » :

Paru en 2010, c’est le best-seller de la pâtisserie qui a été vendu à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires à travers le monde. 9 livres sont regroupés dans ce pavé de 800 pages. C’est 210 recettes en pas en pas avec photos pour chaque étape soit 3 200 photos.

  • Les pâtes et les tartes
  • Les crèmes
  • La décoration
  • Les gâteaux classiques
  • Les chocolats et petites bouchées
  • Les gâteaux de l’avent
  • Les macarons
  • Les brioches et les viennoiseries
  • Les mignardises

« PÂTISSERIE » de Christophe Felder aux Editions de La Martinière – 2010 – 800 pages – 40 €

Mon avis : C’est la bible du pâtissier amateur débutant ou confirmé ! Le premier réussira à coup sûr ses desserts et épatera ses proches en suivant pas à pas les étapes détaillées photos à l’appui. Le second y puisera les bases pour ses propres créations. A ma connaissance, ce livre n’a pas d’équivalent ! Indispensable ! Je l’ai bien sûr dans ma bibliothèque !

  • « Chocolat » :

Paru en 2012, ce livre propose 200 recettes inédites ou classiques revisitées autour du chocolat et une vingtaine de pas à pas. Pour apprendre à bien choisir, cuire et travailler le chocolat mais aussi à l’associer avec d’autres saveurs classiques (menthe, framboise…) ou exotiques (coriandre, bergamote…).

  • Tartes
  • Crèmes
  • Mousses
  • Gâteaux
  • Mignardises
  • Boissons
  • Décors…

« CHOCOLAT » de Christophe Felder aux Editions de La Martinière – 2012 – 400 pages – 35 €

Mon avis : Plus thématique que « Pâtisserie », ce beau-livre réjouira les amateurs de chocolat. Un livre à la portée de tous grâce à des explications détaillées et des ingrédients qui se trouvent facilement. Sur le même thème, il y a aussi l’ « Encyclopédie du Chocolat » de l’école du grand chocolat Valrhona chez Flammarion.

  • « Gâteaux » :

Paru en 2015, c’est le dernier Felder. Classé beau-livre grâce au travail de Laurent Fau (photographe attitré de Pierre Hermé), il propose 150 recettes de petits et gros gâteaux classiques revisités et corrigés par Christophe Felder. Toutes les régions françaises et leur(s) spécialité(s) sont mises à l’honneur.

  • Cannelés de Bordeaux
  • Gaufres
  • Biscuit aux noix
  • Macaron à la violette de Toulouse
  • Pont neuf
  • Conversation aux myrtilles sauvages
  • Pain d’épice à l’ancienne
  • Saint-Honoré
  • Tarte cerises streusel
  • Gâteau bonbon

« GÂTEAUX » de Christophe Felder aux Editions de La Martinière – 2015 – 400 pages – 35 €

Mon avis : Contrairement à « Pâtisserie !  » et à « Chocolat », ce n’est pas un livre de leçons mais un livre de recettes donc destiné aux pâtissiers amateurs qui n’ont pas besoin d’être guidés pas à pas, à la recherche de classiques revisités par un grand nom de la pâtisserie. L’éventail des recettes est très large avec des recettes faciles (gaufres, biscuits…) et des gâteaux plus complexes à réaliser (Saint-Honoré…) pour plaire au plus grand nombre. Des livres équivalents existent mais la pédagogie de Christophe Felder et ses ingrédients de ménagères le placeront en tête des valeurs sûres et accessibles.

S’il ne faut en choisir qu’un c’est bien sûr l’incontournable « Pâtisserie » ! En deuxième, je placerais « Chocolat » bien que je pencherai personnellement pour l’encyclopédie du Chocolat. Enfin, j’ai feuilleté « Gâteaux » en librairie mais je ne l’ai pas mis sur ma liste au Père Noël car il ne correspond pas aux recettes que je recherche. En résumé, je vous conseille d’acheter Pâtisserie les yeux fermés, de comparer les 2 livres sur le chocolat et de vous faire votre propre avis sur les Gâteaux.


Vous n’avez pas trouvé comment laisser un p’tit com… il suffit de cliquer sur le cœur à droite du titre de l’article !

Truffes blanches noix de coco et pastis !

J’ai toujours aimé les truffes au chocolat, petite je m’amusais à en confectionner, plus grande j’expérimente de nouvelles associations. Bien sûr, les truffes se fabriquent, s’offrent et se mangent toutes l’année mais c’est à l’approche des fêtes de fin d’année que l’envie s’en fait sentir.

Celles-ci sont au chocolat blanc et à la noix de coco. Comme j’aime celles au chocolat noir enrobées de cacao amer avec une pointe de rhum, je n’ai pas pu résister à rajouter une touche d’alcool. J’ai testé avec du pastis et l’association fonctionne parfaitement. Mais si vous n’aimez pas le pastis, c’est très bon aussi sans !

Truffes anisées au chocolat blanc et à la noix de coco :

(Pour 25 à 30 truffes)

Ingrédients :

  • 200 g de chocolat blanc
  • 10 cl de crème liquide
  • 15 g de beurre
  • 20 à 30 g de noix de coco râpée
  • 2 cac de pastis
  • Noix de coco râpée pour l’ enrobage

Peser le chocolat. Mesurer la crème liquide ou la peser (10 cl = 100g). Couper le beurre en très très fines lamelles jusqu’à obtenir 15 g.

Hacher le chocolat afin qu’il fonde au contact de la crème chaude. Mettre le chocolat dans un saladier.

Chauffer la crème liquide, quand elle est bien chaude la verser en 3 ou 4 fois sur le chocolat râpé. Bien mélanger à chaque fois.

Si le chocolat n’a pas entièrement fondu, préparer un bain-marie. Verser le mélange chocolat-crème dans une casserole qui sera posée au dessus de l’eau sans la toucher et sans allumer le feu.

Incorporer les lamelles de beurre et bien mélanger.

Ajouter la noix de coco et le pastis, mélanger et réserver au frais 2 heures.

Prélever une petite quantité avec une cuillère à café, former des boules en les roulant dans la paume et les enrober dans la noix de coco. Disposer sur un plat ou dans des petites caissettes en papier. Remettre au frais en attendant la dégustation.  Peut se conserver quelques jours au réfrigérateur dans une boîte hermétique enfin s’il en reste !


Vous n’avez pas trouvé comment laisser un p’tit com… il suffit de cliquer sur le cœur à droite du titre de l’article !

Bûche de Noël « Chocolat et Marrons glacés »

Après mes bûches de Noël en bois, en voici une vraie réalisée l’an dernier d’après la Bûche de Noël aux marrons glacés du livre « Desserts des jours heureux » de Guillemette.

Les marrons glacés pourront être remplacés par des dés de poires au sirop ou d’oranges confites ou des framboises qui apporteront plus de peps à mon avis. A vous de voir selon vos goûts !

Ingrédients :

  • Pour le biscuit :
    • 4 œufs
    • 120g de farine
    • 120g de sucre
    • 40g de beurre
  • Pour la mousse :
    • 4 œufs
    • 160g de chocolat noir
    • 200g de marrons glacés (ou brisures)

Prévoir un récipient permettant de chauffer les ingrédients au bain-marie et pouvant contenir tous les ingrédients de la pâte à biscuit.

Préparer le biscuit :

Faire fondre le beurre au micro-onde 1 minute à 350W.

Mélanger le sucre et les œufs puis mettre à chauffer au bain marie et fouetter jusqu’à ce que le mélange triple de volume. Retirer du feu tout en continuant de fouetter jusqu’à ce qu’il soit froid.

Préchauffer le four à 180°.

Incorporer le beurre fondu et la farine. Verser la pâte dans un moule à roulé en silicone et faire cuire 10 minutes environ.

A la sortie du four, rouler le biscuit (toujours dans son moule) et laisser refroidir à température ambiante.

Préparer la mousse :

Séparer les blancs des jaunes.

Faire fondre le chocolat au bain-marie puis hors du feu ajouter les jaunes d’œufs. Mélanger.

Monter les blancs en neige assez fermes puis incorporer au mélange chocolat/beurre.

Couper les marrons en petits dés.

Montage de la bûche :

Dérouler le biscuit, le recouvrir des 2/3 de mousse au chocolat, parsemer de la moitié dés de marrons.

Rouler le biscuit, le recouvrir du reste de mousse au chocolat et parsemer le dessus du reste de marrons. Décorer.

Mettre au réfrigérateur au moins 2 heures.

Une vue de coupe :


 Pour laisser un commentaire, il suffit de cliquer sur le cœur (tout en haut à droite du titre de l’article). Merci de votre visite et à bientôt !

Pop Cakes Party !

« Si tu aimes faire des gâteaux et encore plus les manger !

Alors viens à ma Pop Cakes Party pour fêter mes 11 ans ! »

Depuis ma fille a eu 12 ans, mais elle aime toujours autant faire des Pop Cakes ! Alors de temps en temps, on sort les moules, les supports de présentation, des bâtonnets, et tous les petits flacons colorés et on fait des Pop Cakes dont on ne fait qu’une bouchée !

Voici la recette de base pour 2 moules de 8, à vous de laisser libre court à votre imagination : pâte nature, aromatisée, colorée… glaçage noir, au lait, blanc en fonction des petites billes ou vermicelles que vous avez !

P1030735Pop Cakes chocolat noir – sucre doré / billes colorées / noix de coco / sucre pétillant

Pop Cakes :

Ingrédients :

  • Pâte pour 16 Pop Cakes :
    • 1 œuf
    • 50g de sucre
    • 60g de farine
    • 60g de beurre
    • 1/2 cac de levure chimique
    • 1 sachet de sucre vanillé (ou un arôme de votre choix)
    • colorant (facultatif) pour colorer la pâte.
  • Glaçage :
    • Chocolat (noir, au lait, blanc ou aromatisé)
    • Glaçage royal blanc ou coloré
  • Décoration :
    • Billes colorées
    • Vermicelles de chocolat
    • Noix de coco
    • Sucre pétillant, doré …

Préparer la pâte :

Peser tous les ingrédients.

Préchauffer le four à 180°.

Faire fondre le beurre 1 minute 30 à 350° au micro-ondes. Battre le sucre, le sucre vanillé et l’œuf. Ajouter la farine et la levure chimique. Enfin verser le beurre fondu. A l’aide de cuillères à café, remplir le bas de moules. Fermer avec les couvercles (ceux qui ont des trous).

Enfourner à 180° pendant 15 minutes.

Sortir du four, poser les moules sur une grille, laisser refroidir un peu puis retirer les couvercles. Laisser refroidir complètement pour démouler, attention le démoulage est délicat. Retirer l’excédent de pâte si nécessaire.

Faire chauffer un peu de chocolat au bain marie, tremper les bâtonnets dans le chocolat sur 2 cm. Percer la boule avec le côté du bâtonnet sans chocolat, retirer et planter le bâtonnet côté chocolat. Le chocolat ne va pas pénétrer la boule et former un surplus qui supportera la boule et l’empêchera de s’effondrer le long du bâtonnet. Poser les boules la tête en bas sur une assiette.

Mettre au réfrigérateur pendant 20 minutes pour figer le chocolat.

Le glaçage et la décoration :

Faire chauffer le chocolat de votre choix au bain marie.

La décoration doit être faite avant que le chocolat se fige en saupoudrant les billes colorées, les vermicelles de chocolat, les sucres…

Si vous voulez faire des traits avec un chocolat contrastant, il faut par contre figer le glaçage avant de décorer.

Mettre au réfrigérateur au moins 20 minutes pour figer le chocolat puis dégustez !

Plus de Pop Cakes à décorer ! Pas de problème cela marche aussi avec les marshmallow !

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Gâteau magique « Poire-Chocolat » ou « Chocolat »

Le gâteau magique a fait le tour de la blogosphère culinaire pendant au moins deux ans avant que je m’y intéresse. Il tient son nom du fait qu’on obtient un gâteau à 3 couches en ne réalisant qu’une seule pâte.

Voici la recette du gâteau magique « Poire/Chocolat ». En enlevant les poires on obtient un gâteau magique au « chocolat ».

Ingrédients :

  • 4 œufs (4 jaunes + 4 blancs)
  • 150 g de sucre
  • 125 g de beurre (fondu)
  • 70 g de farine
  • 45 g de poudre de cacao amer
  • 1/2 L de lait (tiède)
  • 1 cuillère à soupe d’eau
  • 1 pincée de sel
  • Quelques gouttes de citron (facultatif)
  • 2 poires au sirop (+ 2 autres pour la déco)
Poires au sirop maison

Poires au sirop maison

Préparer tous les ingrédients : peser le sucre, le beurre, la farine, le cacao, mesurer le lait, séparer les blancs des jaunes et couper les 2 poires en dés.

Faire fondre au micro-ondes 125 g de beurre pendant 1 mn 30 à 350° et laisser tiédir.

Battre 4 jaunes d’œufs avec 150 g de sucre et 1 cuillère à soupe d’eau.

Ajouter le beurre fondu tiédi et mélanger.

Ajouter ensuite 70 g de farine, 45 g de cacao amer tamisé et 1 pincée de sel. Mélanger à nouveau.

Faire tiédir 1/2 litre de lait et l’ajouter au mélange.

Bien mélanger, racler avec une spatule pour décoller la pâte si nécessaire.

A ce stade, la préparation est bien liquide.

Préchauffer le four à 160°.

Disposer les dés de poires au fond d’un moule à manqué en silicone.

Monter 4 blancs d’œufs additionnés de quelques gouttes de citron (si vous en avez sous la main) jusqu’à ce qu’ils soient bien fermes.

Incorporer petit à petit au mélange à l’aide d’une spatule.

Le mélange ne doit pas être homogène, il doit rester quelques petits morceaux de blancs d’œufs.

Verser sur les poires et enfourner.

Au bout de 45 /50 minutes, vérifier la cuisson. Le dessus doit être bien cuit et la lame d’un couteau ne doit pas être sèche (sinon il n’y aura pas la couche du milieu).

NB : le temps de cuisson préconisé est de 50 mn mais cela dépend de votre four.  Il faut plusieurs tests pour déterminer le temps exact selon votre four et votre goût. La première fois, j’ai testé 50 mn de cuisson (un peu trop) puis la deuxième fois 45 mn (un peu juste) . Pour ma part, ce sera donc 48 mn.

Laisser refroidir puis réfrigérer plusieurs heures.

Démouler en renversant sur le plat de service. Le dessus du gâteau se retrouve alors en bas. Décorer et déguster frais !

Gâteau magique "Poire-Chocolat"

Gâteau magique « Poire-Chocolat »

Les 3 couches : c’est magique !

Les 3 couches du gâteau magique !

Les 3 couches du gâteau magique !

 Pour la version aux poires, je vous conseille de rajouter des poires sur le dessus et de bien les répartir pour que tout le monde en ait. Cela apporte un vrai plus à la dégustation.

La version chocolat est très bonne aussi !