Gâteau aux mirabelles et aux pralines roses

Chaque année, je surveille l’arrivée des mirabelles sur les étals car elles n’y restent qu’un petit mois seulement pour faire de la confiture de mirabelles au Gewurztraminer, un crumble ou une tarte Tatin… aux mirabelles.

Avec les premières de la récolte 2018, j’ai décidé de revisiter le gâteau moelleux aux fruits et aux pralines roses (à la poire ici ou à la rhubarbe là) pour une version sans gluten, sans beurre et sans ricotta. J’ai pris le risque de conserver le chocolat blanc qui contient du lait (si vous ne supportez pas le lait contenu dans le chocolat blanc, sachez qu’il existe du chocolat blanc sans lait).

J’ai remplacé la farine de blé par de la farine de riz blanc et de la fécule de maïs, le beurre demi-sel par de la margarine au sel de mer ‘plus une pointe de couteau de fleur de sel) et la ricotta par du tofu soyeux, un aide culinaire qui remplace bon nombre de produits laitiers entre autres. J’utilise souvent ce dernier, aussi bien pour le sucré que le salé, j’y ai d’ailleurs consacré un article, mais c’est la première fois que je publie une recette en contenant.

J’ai volontairement réduit le temps de cuisson (donc un gâteau moins croustillant, moins caramélisé) pour obtenir un gâteau plus humide ce qui était bien plus agréable par ces très fortes chaleurs. Un gâteau fruité, sucré, léger… Cette version est différente des précédentes mais tout aussi délicieuse ! A refaire avec d’autres fruits en version humide ou caramélisée !

gâteau sans gluten sans lactose aux mirabelles aux pralines roses farine de riz fécule de maïs chocolat blanc et au tofu soyeux

Gâteau moelleux aux mirabelles et aux pralines roses :

Ingrédients :

  • 3 œufs
  • 75 g de sucre de canne blond
  • 150 g de margarine au sel de mer
  • 1 pointe de couteau de fleur de sel
  • 170 g de chocolat blanc
  • 100 g de farine de riz blanc
  • 70 g de fécule de maïs (maïzéna)
  • 1 sachet de levure chimique sans gluten
  • 250 g de tofu soyeux (ou 2 paquets de 120 g)
  • 750 g de mirabelles
  • 150 g de pralines roses

Préparer et peser tous les ingrédients.

Au bain marie, faire fondre la margarine avec le chocolat blanc. Ajouter une pointe de couteau de fleur de sel.

Laver, couper en 2 et dénoyauter les mirabelles.

Diviser les pralines roses en 2 bols différents (2 x 75g). Les mirabelles étant plus sucrées que la rhubarbe ou les poires, j’ai réduit d’un quart la quantité de pralines roses, soit 150g au lieu des 200g. La moitié (100g) suffirait pour le côté sucrant mais on perdrait en croquant. A vous de voir selon votre bec sucré ou pas !

Au robot, battre les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse (compter presque 10 minutes).

Ajouter à ce mélange, la farine, la fécule et la levure chimique et battre vigoureusement pour une bonne incorporation.

Égoutter le tofu soyeux et l’émulsionner plusieurs minutes au blender avant de l’incorporer à l’appareil. Bien mélanger à nouveau.

Enfin, verser le mélange de margarine/chocolat blanc fondu et bien mélanger afin d’obtenir une pâte bien homogène.

Préchauffer le four à 180°. Graisser un moule en silicone avec un peu de margarine.

Verser la moitié de la pâte dans un moule en silicone, répartir la totalité des oreillons de mirabelles puis parsemer la moitié des pralines roses (et non l’inverse car sans le gluten pour les retenir, les pralines roses chutent directement au fond du moule).

Recouvrir du restant de pâte et ajouter le restant des pralines.

Enfourner pour 1 heure.

Vérifier la cuisson à plusieurs endroit avec la pointe d’un couteau, prolonger la cuisson si nécessaire.

A la fin du temps de cuisson, laisser le gâteau refroidir dans le four la porte entrouverte.

Une fois entièrement refroidi, sortir le gâteau et le démouler.

Déguster !

gâteau sans gluten et sans lactose aux mirabelles pralines roses tofu soyeux farine de riz fécule de maïs

Publicités

Tarte Tatin aux Mirabelles !

J’adore les mirabelles, je les attends avec impatience chaque année ! Il faut surveiller les étals pour ne pas les rater car la période des mirabelles est courte ! La récolte a lieu dans le courant du mois d’août, plus ou moins tôt selon la météo, et ne dure que 3 semaines seulement.

Cette année, j’ai eu envie de réaliser une tarte Tatin aux mirabelles. Celle-ci était toute simple mais si vous avez la possibilité d’utiliser le reste du vin blanc (confiture ou crumble par exemple), je vous conseille de faire mariner les mirabelles dénoyautées et coupées en 2 dans 10 cl de Gewurztraminer pendant 30 minutes en mélangeant régulièrement, cela donnera une petite touche en plus à votre tarte !

Tarte Tatin aux Mirabelles :

Ingrédients :

  • Pâte sablée :
    • 100 g de sucre glace (à défaut du sucre en poudre)
    • 200 g de beurre
    • 300 g de farine
    • 1 œuf
  • 500 g de mirabelles
  • 50 g de sucre complet muscovado ou sucre en poudre
  • 50 g de beurre
  • Préparer la pâte sablée :

Peser le sucre, la farine et le beurre. Les mettre au réfrigérateur ainsi que l’œuf. Pour la réussite de la pâte sablée, il faut que les ingrédients, le plan de travail et les mains soient bien froids.

Sortir les ingrédients du réfrigérateur pour préparer la pâte.

Verser la farine et former un puits au centre, y verser le sucre glace puis casser l’œuf par dessus. Couper en petit morceaux le beurre et répartir les morceaux sur la farine. Hacher le tout avec un grand couteau.

Se laver les mains à l’eau froide, les essuyer puis travailler rapidement la pâte avec les mains. Former une boule, l’emballer dans du film étirable et mettre au réfrigérateur au moins 30 minutes.

  • Préparer la tarte :

Laver, équeuter, essuyer et dénoyauter les mirabelles en les coupant en 2.

Peser le sucre complet et le beurre.

Préchauffer le four à 200°.

Mettre sur feu moyen un moule à tarte sans fond amovible en métal qui supporte le passage sur une plaque de cuisson. Verser le sucre puis répartir le beurre coupé en morceaux sur le sucre. Faire caraméliser, puis disposer les oreillons de mirabelles côté bombé sur le caramel.

Étaler la pâte et la disposer sur les fruits, recoller les morceaux de pâte si celle-ci s’est brisée et rentrer les bords de la pâte dans le moule.

Enfourner 30 minutes dans un four préchauffé à 200 °.

A la sortie du four, poser le plat de service sur le moule à tarte et renverser.

Servir encore chaud et déguster !

Miam ! :D)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Crumble aux Mirabelles et Gewurztraminer

Après ma confiture de mirabelles à la vanille et au Gewurztraminer, il me restait des mirabelles et du vin. J’ai donc eu l’idée de faire macérer mes fruits dans le vin avant de les cuire en crumble.

Crumble aux mirabelles

J’ai laissé macérer mes mirabelles dénoyautées et coupées en deux pendant une bonne heure. Si vous êtes pressé(e)s, vous pouvez diminuer le temps de macération à 1/2 heure. Mais pas moins d’ un quart d’heure car je pense que plus on laisse macérer, plus les mirabelles ont le goût du vin. D’ailleurs, le jus restant n’avait plus vraiment le goût de l’alcool. Rassurez vous, l’alcool contenu dans les fruits s’évaporera à la cuisson.

Ce jour là, mes petits plats étaient déjà pris donc j’ai fait dans un grand mais en version individuelle c’est plus présentable.

Crumble aux Mirabelles & Gewurztraminer :

Ingrédients :

  • 400 g de mirabelles
  • 75 g de farine
  • 75 g de poudre d’amande
  • 75 g de sucre
  • 75 g de beurre froid
  • 10 cl de gewurztraminer

Nettoyer et sécher les mirabelles. Les dénoyauter et les couper en 2.

Mettre dans un plat à rebords de façon que les mirabelles recouvrent le fond en une seule couche afin qu’elles soient toutes en contact avec le vin.

Laisser macérer pendant 1/4 heure à 1 heure en mélangeant régulièrement.

Pendant ce temps, préparer la pâte à crumble.

Peser tous les ingrédients.

Couper le beurre en petits morceaux.

Verser la farine, la poudre d’amande et le sucre dans un saladier et mélanger.

Ajouter le beurre et mélanger le tout.

Réserver au réfrigérateur.

A la fin du temps de macération, préchauffer le four à 180°.

Mettre les mirabelles égouttées dans le(s) plat(s), puis recouvrir de pâte.

Enfourner pour 40 minutes.

Mirabelles en crumble

Déguster tiède seul ou accompagné d’une boule de glace.

Confiture de Mirabelles à la Vanille et au Gewurztraminer

La période des mirabelles est très courte et il faut y penser car elles ne sont pas mises en tête de gondole comme les fraises ou les melons. Cela fait plusieurs années que je voulais tester la recette de confiture aux mirabelles et au Gewurztraminer (un vin blanc d’Alsace sucré que j’aime beaucoup) vu chez « Tout le monde à table ! … Chez Petitegentiane25 » . A l’origine, c’est une recette de Christine Ferber la célèbre créatrice de confitures alsacienne. Cette année, je les attendais de pied ferme pour ne pas les rater !

Il faut choisir des fruits pas trop mûrs pour avoir un taux de pectine élevé et plus de saveurs. J’ai réalisé cette confiture avec 2 kilos de mirabelles et obtenu environ 8 pots de confiture de type Bonne Maman (370g). Mais vous pouvez diviser les quantités en conservant la proportion : 60 % de fruits, 40 % de sucre et 10 cl de vin par kg.

Ma confiture a une couleur un peu foncée car j’ai mis 10% de sucre de canne complet (Mascobado originaire des Philippines)

Pour réaliser cette confiture, j’ai utilisé mon robot cuiseur. Je vous mets donc la recette avec ou sans Cooking Chef.

Confiture de Mirabelles

Confiture de Mirabelles à la Vanille et au Gewurztraminer :

Ingrédients :

  • 1,8 kg de mirabelles dénoyautées (env. 2kg brut)
  • 1,2 kg de sucre de canne blond (à défaut du sucre en poudre)
  • 1 gousse de vanille bien charnue et de bonne qualité
  • 1 citron vert
  • 30 cl de gewurztraminer

  • Jour 1 :

Laver et sécher les mirabelles.

L’étape de la préparation étant la plus longue, il vaut mieux être deux. Pour gagner du temps, il est conseillé de faire du travail à la chaîne et de réaliser chaque opération en entier les unes après les autres soit fendre en 2 toutes les mirabelles, puis toutes les dénoyauter, puis les couper en 2 et enfin les recouper en 2, plutôt que de vouloir dénoyauter et couper en 4 chaque mirabelle les unes après les autres.

Mettre les mirabelles dénoyautées dans un saladier suffisamment grand pour recevoir tous les ingrédients et qui doit pouvoir rentrer dans le réfrigérateur.

Couper la gousse de vanille en 2 et la gratter. Ajouter les graines et les 2 morceaux de gousse aux mirabelles. Mélanger délicatement avec une cuillère en bois.

Presser le citron vert, verser le jus sur les mirabelles et mélanger délicatement.

Ajouter le sucre et mélanger très délicatement.

Filmer au contact avec du film étirable et faire macérer au moins une 1 heure au frigo.

Une fois la macération finie :

Sans Cooking Chef : Mettre le mélange fruits/sucre/vanille dans une bassine à confiture ou dans un grand faitout. Réserver le saladier. Faire chauffer à feu très fort en remuant très régulièrement jusqu’à ébullition. Aux premiers frémissements, retirer du feu et remettre dans le saladier. Attention aux éclaboussures, c’est très chaud ! Laisser refroidir puis couvrir au contact à nouveau avec du film étirable et mettre au frigo pour la nuit.

Au Cooking Chef : Installer la protection anti-condensation et le batteur souple. Verser le mélange fruits/sucre/vanille dans le bol du robot. Fermer avec le couvercle anti-éclaboussures. Régler sur 110° et sur mélange 1. Afficher la température pour suivre la progression. A ébullition qui devrait avoir lieu vers 105°, arrêter la cuisson. Verser dans le saladier. Attention aux éclaboussures, c’est très chaud ! Laisser refroidir puis couvrir au contact à nouveau avec du film étirable et mettre au frigo pour la nuit.

  • Jour 2 :

Laver les pots de confiture et leur couvercle.

Stériliser les pots, les couvercles et la louche qui servira à transvaser la confiture dans les pots, soit en les immergeant dans une casserole d’eau bouillante soit à l’envers dans un cuit-vapeur pendant 15 minutes. Les attraper avec une pince ou le manche d’une cuillère en bois, les poser sur un torchon propre. Attention c’est très chaud ! Les essuyer avec un autre torchon propre lui aussi en évitant de toucher l’intérieur avec ses doigts bien-sûr.

Sans Cooking Chef : Mettre le mélange fruits/sucre/vanille dans une bassine à confiture ou dans un grand faitout. Faire chauffer à feu très fort en remuant très régulièrement jusqu’à ébullition. Cuire 5 minutes à partir de l’ébullition, puis retirer du feu. Verser le vin et remettre sur feu vif et laisser cuire 15 minutes à la reprise de l’ébullition. Retirer du feu.

Au Cooking Chef : Installer la protection anti-condensation et le batteur souple. Verser le mélange fruits/sucre/vanille dans le bol du robot. Fermer avec le couvercle anti-éclaboussures. Régler sur 110° et sur mélange 1. Programmer le minuteur sur 5 minutes à partir de l’ébullition. Lorsque le temps est écoulé, ajouter le vin puis porter à nouveau à ébullition, puis programmer le minuteur sur 15 minutes.

Retirer et réserver les 2 morceaux de vanille. Verser la confiture dans les pots à l’aide d’une louche. Couper la vanille en autant de morceaux qu’il y a de pots et déposer un petit morceau dans chaque pot. Fermer les pots avec les couvercles et les retourner (couvercle en bas) sur une grille. Les laisser refroidir complétement avant de les remettre à l’endroit.

A conserver dans un lieu sec et à l’abri de la lumière.

Confiture aux Mirabelles

J’adore la confiture de mirabelles mais là avec le petit goût de Gewurztraminer en plus c’est encore meilleur !