Black Badiane !

Comme toutes les couturières, j’achète et je couds surtout des tissus avec de jolis motifs au détriment de tissus basiques pourtant indispensables à une tenue élégante et harmonieuse. Un coup d’œil rapide dans ma garde-robe a confirmé que je manquais de petits hauts basiques. Aucun haut blanc et seulement trois hauts noirs : un Trop-Top noir à manches longues, un tee-shirt Summer Basic noir à manches courtes et un tee-shirt noir à col bénitier à manches courtes ! Il était donc urgent de combler ce manque en cousant des basiques blancs et noirs !

Dans un premier temps, j’ai choisi de coudre 2 hauts, un noir et un blanc, en ciblant mes besoins, soit un haut noir avec des manches 3/4 pour le porter 3 saisons sur 4, ainsi qu’un top à bretelles blanc pour l’été.

J’ai commencé par le noir que je voulais ajusté, féminin et élégant, et opté pour le tee-shirt Badiane de Christelle Beneytout que j’ai déjà cousu plusieurs fois et que j’aime beaucoup porter.

Il s’agit d’un patron gratuit, sorti début 2015, de tee-shirt légèrement ample avec une encolure très féminine proposé avec des manches courtes ou 3/4.

Pour le tissu, c’est le même que celui utilisé pour coudre mon trio de petites jupes en jersey, un jersey de coton noir avec une rétractibilité élevée ce qui rend le tee-shirt plus ajusté.

Pour les manches 3/4, plutôt que de prolonger les manches comme je l’avais fait pour mon Badiane zébré, j’ai posé des bandes de manches comme préconisé dans le patron.

Mon Badiane Black en photos :

Résultat, bien qu’étant basique ce tee-shirt va devenir une pièce maîtresse de ma garde-robe alliant confort, féminité et élégance à porter aussi bien avec un pantalon ou une jupe.

Patron : « Je couds Badiane » de Christelle Beneytout – Taille 40 – Niveau moyennement facile – Patron gratuit (du 32 au 52) avec marges de couture de 0.7 cm comprises.

Fournitures : jersey noir (La Maison d’Ursule) – Élastique transparent Framilastic (renfort couture épaules)

Publicités

Trio de petites jupes en jersey !

J’ai cousu 3 petites jupes en jersey qui n’étaient pas du tout prévues dans ma to do list ! Une couture en série répondant à une envie irrépressible et à un réel besoin !

Tout est parti d’une publication sur T&N qui a attiré mon attention, un coup d’œil sur le tutoriel de Mars-ELLE intitulé « petite jupe en jersey, simple et sans patron », du jersey sous la main… c’était parti pour une première petite jupe ! Le résultat étant très concluant, j’ai filé acheter du jersey pour en coudre deux autres !

« Simple et sans patron », il y a seulement 2 pièces à coudre, le corps de la jupe et la ceinture, qu’il faut créer en tenant compte de ses mensurations au niveau du bassin, de l’élasticité de son jersey et la longueur de jupe souhaitée.

Pour cela, il faut déterminer :

  • la longueur de la ceinture en fonction de ses mensurations (bassin/hanches) et l’élasticité du tissu :
    • si taux d’élasticité normal (25 %) : tour du bassin x 0.8 = longueur à couper
    • si taux d’élasticité inférieur ou supérieur à 25 % : tour du bassin x (+ ou – ) 0.8 = longueur à couper
  • la hauteur de la jupe selon ses goûts (+ ou – 40 cm pour une jupe + ou – longue ou courte) qui est à couper sur toute la largeur du tissu

Une fois les dimensions de mes deux pièces obtenues, j’ai fabriqué mon patron à partir de feuilles A4 recyclées (feuilles imprimées à jeter qui me servent de brouillon). Pour le patron de la jupe, comme on utilise toute la largeur du tissu, j’ai créé une pièce à découper au pli.

Pour la première petite jupe, mon jersey ayant un taux d’élasticité standard de 25% je n’ai pas eu de modifications à faire et j’ai suivi les dimensions indiquées dans le tuto.

Pour la seconde jupe, mon jersey ayant un taux d’élasticité de 40%, j’ai donc réduit de quelques centimètres la longueur de ma ceinture, mais aussi la hauteur de la ceinture (20 cm au lieu de 22).

Pour la troisième, le jersey étant de la même gamme que le premier j’ai conservé la même longueur de ceinture que la première jupe mais par contre j’ai gardé la hauteur réduite de la ceinture de la deuxième jupe.

Le tuto préconise de coudre l’ourlet de la jupe avant de froncer et d’assembler les pièces, moi je l’ai cousu à la fin à l’aiguille double (spécial stretch).

Une petite jupe hyper confortable qui rentre dans un coupon de 60 cm de jersey, à décliner selon ses envies et ses besoins !

J’ai décliné les miennes dans des couleurs basiques pouvant se marier avec la quasi totalité de mes petits hauts : blanc, noir et bleu marine !

Place aux photos :

petite jupe en jersey couture simple et rapide sans patron tuto gratuit MARS ELLE

petite jupe en jersey couture facile simple rapide sans patron tuto gratuit Mars(Elle

petites jupes en jersey couture tuto Mars-ELLE patron gratuit simple rapide

Hauteur de ceinture jupe blanche plus haute (22 cm) que la noire et la bleu marine (20 cm) 
Largeur de tissu jupe noire (140 cm) plus petite que la blanche et la bleu marine (160 cm)

La plupart de mes petits hauts vont aller avec le duo de jupes « blanche & noire » ou « blanche & bleu marine » comme par exemple :

petite jupe en jersey couture simple facile rapide tuto Mars Elle sans patron gratuit

petite jupe en jersey couture simple rapide facile tuto gratuit Mars Elle sans patron

3 petites jupes parfaites pour les grosses chaleurs, hyper confortables, boulot-compatibles et vélo-compatibles ! Je peux déjà prédire qu’elles vont être portées et reportées !

Patron : tuto « petite jupe en jersey, simple et sans patron » de Mars-ELLE – Toutes tailles – marges de couture de 0,7 cm incluses.

Fournitures : jersey blanc, noir & bleu marine (La maison d’Ursule)

Un Pull Ester !

Au commencement il y a un coupon, une maille en dentelle rose fuchsia dans lequel j’imaginais bien un petit gilet Ester pour habiller une tenue noire. Ensuite, il a fallu faire abstraction des regards envieux de ma fille qui aurait bien voulu que je lui couse un vêtement pour elle, ne pas écouter son argumentaire (le fuchsia c’est ma couleur…) et tenir bon !

Le patron est proposé gratuitement par Atelier Vicolo n° 6 en taille unique (44 italien soit un 40 français) que l’on peut augmenter ou diminuer d’une taille facilement (tuto expliqué en image sur le blog d’Atelier Vicolo n°6). Il s’agit d’un petit gilet court aux manches resserrées à réaliser dans un jersey ou une maille extensible.

J’ai redessiné les manches pour avoir des poignets droits et non resserrés.

Bon là, si vous avez lu le titre et le début de l’article, vous vous dîtes qu’il y a un bémol… car je parle d’un pull et d’un gilet ! Il s’agit bien d’un patron de gilet et j’ai cousu un pull sans modifier le patron ! Un moment d’inattention au moment de la coupe car au moment de coudre je me suis demandé pourquoi je n’avais qu’un devant et un dos pour faire un gilet ! Du coup, j’ai un petit pull court !

Je n’ai pas posé la parmenture pour l’encolure (prévue dans le patron et découpée), j’ai préféré un simple ourlet à l’encolure plus discret à mon avis.

Le petit pull en photos :

Les manches sont un peu longues (les pinces clover ont dû glisser quand je l’ai enlevé), je les raccourcirai si elles me gênent.

A porter avec cette petite robe noire (du commerce) ou avec ma jupe Châtaigne noire mais dans les deux cas il me faut un nouveau haut noir à manches longues pour aller avec (le cercle infernal de la couturière…une cousette en entraînant une autre !) si je veux le mettre cet automne/hiver.

Patron : pull d’après le Gilet Ester d’atelier Vicolo n° 6 – Taille unique italienne 44 (soit un 40 français) – marges de coutures non incluses – patron gratuit.

Fourniture : tissu maille dentelle rose (Eurotissu)

Modifications : j’ai redessiné les manches pour avoir des manches droites et non des poignets resserrés – simple ourlet à l’encolure à la place de la parmenture prévue.

Et encore un Plantain !

Non, non,  en ce moment je ne couds pas que des Plantain ! Je couds aussi des Trop-Top ! : D) !!!

Ce tissu je l’ai acheté il y a presque 1 an, en même temps que le tissu de mon Plantain d’été. Tissu à fleurs, donc forcément coup de cœur ! Mais comme il était un peu trop épais pour en faire un tee-shirt à manches courtes et son coloris plutôt automnal, je l’ai rangé en attendant l’automne.

Et puis il a attendu, attendu… que je me décide à le couper. Le principal obstacle était le choix du patron car le coupon faisait 1 m 80. Je voulais un projet qui utilise l’intégralité du coupon. Dernièrement, j’avais pensé en faire une robe Plantain mais en le ressortant, j’ai constaté qu’il était malheureusement trop fin. Dommage ! Finalement, je me suis lancée en décidant d’en faire un Plantain. Je trouverai bien à utiliser la chute…

Place aux photos :

En théorie, il est identique à mon dernier Plantain mais en pratique pas tout à fait car il est plus fluide et donc le tombé est différent.

Même s’il est plus automnal, je vais le porter ce printemps et ce dès maintenant ! Et à coup sûr, il sera en deuxième semaine du Me Made Mars 2016 !

Patron : Plantain de Deer and Doe – Taille 40 – Niveau débutant – Patron gratuit (du 34 au 46) à télécharger en pdf – avec marges de couture incluses de 1,5 cm.

Fournitures : jersey noir à petites fleurs rouges, jaunes, roses (Eurotissu) – Framilastic (renfort couture épaules)

Un nouveau Plantain !

A la sortie de l’hiver, les nouvelles collections de tissus avec leurs couleurs lumineuses et chaudes sont de véritables tentations ! Quand j’ai vu ce jersey, avec un rouge et un bleu pétants qui allie les fleurs et les pois en même temps, forcément j’ai succombé !

Pour mettre en valeur ce beau tissu, il fallait un patron basique pas trop près du corps. J’ai choisi le Plantain en version manches 3/4 pour en profiter dès maintenant et jusqu’à la fin du printemps.

Le Plantain, c’est le premier tee-shirt que j’ai cousu, il y a un petit peu plus d’un an déjà ! Je me souviens qu’à l’époque, je m’étais creusé la cervelle pour poser ma première bande d’encolure ! Si ce premier était bien réalisé, les finitions intérieures trahissaient la vraie débutante ! Depuis, j’ai perfectionné mes finitions, d’ailleurs hormis l’absence d’étiquette on pourrait presque croire qu’il sort du commerce ! Il n’y a pas que la technique à apprendre en couture, il faut aussi savoir faire de belles finitions !

Place aux photos :

Patron : Plantain de Deer and Doe – Taille 40 – Niveau débutant – Patron gratuit (du 34 au 46) à télécharger en pdf – avec marges de couture incluses de 1,5 cm.

Fournitures : jersey à fleurs et à pois (Eurotissu) – Framilastic (renfort couture épaules)

Cadeau de Noël cousu main : le Tee-shirt !

Pour Noël, j’ai proposé à ma maman de lui coudre un nouveau tee-shirt. Nous avons été choisir ensemble le tissu mais cette fois-ci je n’ai pas pu lui faire la surprise du tissu comme pour les précédents (ici ou ) car un seul était vraiment ressorti du lot et il en restait très peu.

Quant au modèle, le cahier des charges était bien rempli ! A savoir, un tee-shirt Loose mais pas trop loose, plus ajusté mais pas serré aux emmanchures, des manches longues, pas de bouts de manches ni de bande de hanches, pas d’encolure bateau ni trop décolletée …

Non, non, je n’avais pas la pression ! J’ai cherché longtemps un modèle proche du Loose répondant aux critères demandés en vain. Voyant l’échéance arriver, j’ai décidé de tailler un Loose comme mon bleu marine à trèfles blancs c’est-à-dire diminué de 2 cm à la pliure sur le devant et sur le dos (soit 8 cm de moins au total), je n’ai pas tenté de diminuer plus, comme l’aurait voulu ma maman, ayant eu peur de trop réduire l’aisance. J’ai découpé la bande d’encolure puis j’ai partagé le reste du coupon en 2 parties égales. J’ai prolongé les manches et le bas du patron au maximum (le coupon ne faisait qu’ 1,50 m au départ).

Une fois assemblé, j’ai proposé à ma maman de l’essayer pour déterminer l’emplacement des ourlets souhaité. Cet essayage m’a évité une grande déception le jour de Noël. Car bien que sur moi l’essayage était parfait c’était sans compter sur notre différence de morphologie au niveau des épaules dans le cas précis. En l’état ce n’était pas portable ! On a essayé de voir ce qui clochait et si on pouvait y remédier. La seule solution était de reprendre la ligne d’épaule modifiant ainsi l’encolure. Enfilé sur l’envers, j’ai placé des épingles pour déterminer les nouvelles lignes de couture. J’ai retiré 3 cm (soit 6 cm à chaque épaule). Verdict le jour de Noël : les ajustements étaient réussis ! Ouf !!!

Place aux photos :

Loose Noël 2015Je vous monterai bientôt le deuxième cadeau de Noël cousu main qui va avec celui-ci, réalisé à partir d’un des patrons que j’ai le plus cousu mais avec une petite nouveauté !

Patron : Tshirt Loose de mcpb – Taille unique – Patron gratuit

Fourniture : jersey  imprimé (Eurotissu)

Modifications :

  • diminution de 2 cm à la pliure du devant et du dos
  • prolongation des manches pour faire des manches longues sans bout de manche
  • prolongation du patron en bas – pas de bande de hanches mais un ourlet

Pour celles qui auraient raté mon article précédent, il est encore tant de découvrir et participer au défi « 2016, en TROP-TOP, le défi ! ».  Le principe : coudre 12 versions différentes du patron TROP-TOP d’Ivanne S au cours de l’année 2016. Un tee-shirt, une blouse, un sweat, un gilet, une robe… en version manches longues pour cet hiver ou manches courtes pour l’été prochain.

Badiane le retour !

Même si le patron « Je couds Badiane » était sur ma to do list pour les t-shirts de l’Automne-Hiver, il n’était pas dans les premiers. Mais tout comme il y a des patrons qui attendent le tissu idéal pour être enfin cousus, il y a des tissus qui sont faits pour un patron. C’est le cas de ce jersey vert foncé avec des motifs noirs, je ne voyais que le Badiane avec son encolure féminine pour mettre en valeur ce motif.

Ce n’est pas mon premier Badiane. A sa sortie en janvier dernier, je me suis cousue une version zébrée, puis j’en ai fait un rose et un bi-color  pour ma mère.

Le jersey est épais, l’endroit est imprimé et l’envers est uni un peu brillant. C’est en voyant mon tissu plié avec l’envers à côté de l’endroit que j’ai eu l’idée de faire les bouts de manches avec l’envers du tissu.

Place aux photos :

Badiane vert

Badiane vert

Il est très confortable et élégant porté avec un bas noir et mon gilet Cannelle noir.

Comme il me reste une petite chute de tissu, je pense l’utiliser sur l’envers (vert uni) en l’associant avec un jersey noir pour faire un autre t-shirt…

Patron : « Je couds Badiane » de Christelle Beneytout – Taille 40 – Niveau moyennement facile – Patron gratuit à télécharger (du 32 au 52) avec marges de couture de 0.7 cm comprises.

Fournitures : jersey épais vert foncé avec motifs noirs (Eurotissu) – Élastique transparent Framilastic (renfort couture épaules)