América de Romain Sardou – tome 2 : La main rouge

En 1733, Philip Muir embarque avec sa femme Rebecca et une centaine d’Anglais sur le Ann et traverse l’Atlantique pour y fonder la treizième colonie d’Amérique. Mais les débuts sont difficiles car la Géorgie est en plein territoire indien, à la limite de la Floride occupée par les Espagnols, le travail harassant, la chaleur insoutenable… Les hommes se tuent à la tâche ou meurent de la fièvre jaune. Philip comprend que sans esclaves, interdits en Géorgie, les colons n’y arriveront pas et décide de capturer les fugitifs et pour les donner aux colons qu’il juge méritants.

Parallèlement, Charles Bateman est libéré de prison à la condition qu’il renie son passé, sa religion et qu’il épouse Flora Van Cortland fille d’un riche industriel new-yorkais. Sur le bateau qui le ramène à New York, il épouse catholiquement et secrètement Sally sa compagne depuis toujours. Contre toute attente, il tombe amoureux de Flora, à qui il fera 4 enfants.

America t2

La bataille autour des terres d’Augustina scellera définitivement la haine entre les Muir et les Bateman. Pour éviter la vengeance des descendants de Charles Bateman, Philip Muir imagine une stratégie pour protéger les siens et leur descendance en leur faisant changer de nom, en les éparpillant sur le globe…

Cet opus fait la part belle à l’aventure, l’amour, la trahison, la haine et la vengeance et nous fait découvrir la vie des colons en Géorgie, les guerres européennes entre l’Angleterre, l’Espagne et la France ainsi que la guerre d’indépendance.

Ce deuxième tome se termine sur une fin spectaculaire, avec un épilogue annonçant une haine qui sera transmise de génération en génération pour trouver son point d’orgue 4 générations plus tard soit en 2012. Malheureusement, à ce jour le tome 3 n’est toujours pas paru. Les deux premiers tomes peuvent être lus indépendamment du troisième qui se passera à notre époque et non au XVIIe et XVIIIe comme les deux premiers. Bien que j’ai lu ces livres pour la vie des pionniers, la suite de nos jours m’intéresse pour découvrir tout le plan de Philip pour protéger sa descendance mais aussi celui de Charles pour arriver à déjouer la stratégie de Philip et se venger 100 ans plus tard.

AMERICA – Tome 2 : La Main Rouge

Roman de Romain Sardou chez XO Éditions – 431 pages – 2012

América de Romain Sardou – T1 : la treizième colonie

América est le premier roman que je lis de Romain Sardou. Les autres étant plutôt des romans policiers qui ne m’avaient pas attirée. Celui-ci est un roman historique sur la colonisation de l’Amérique à la fin du XVIIe et début du XVIIIe.

America tome 1

Le livre est une alternance de deux histoires parallèles mais qui se croisent et qui donnent naissance à une haine qui se transmettra de génération en génération.

En 1691, Harry et Lilly Bateman, deux jeunes irlandais embarquent pour l’Amérique où ils prospéreront jusqu’à ce que leur chemin croise celui des Muir.

Augustus Muir, un polonais propriétaire d’une mine de sel en Pologne marié à une fille Monroe, a permis de décupler la fortune de cette famille anglaise détentrice de la plus importante flotte de navires commerciaux. Rabaissé depuis dix ans, il se venge en prenant le contrôle des affaires de sa belle-famille. Il détient ainsi le Rappahannok, seul navire armé imprenable et devient alors le maître du monde et des siens.

Charles Bateman n’est encore qu’un enfant à la mort de son père Harry Bateman mais n’aura qu’une idée se venger des Muir qu’il considère responsable de la mort de son père. Il deviendra pirate, pillera les bateaux pour aider les Irlandais à lutter contre les Anglais et à quitter leur pays pour s’installer en Amérique. Il dérobera même le Rappahannok ce qui déclenchera la colère des Muir qui n’auront de cesse de retrouver leur bateau et d’exterminer ce pirate appelé l’Américain.

Parallèlement, le jeune Philippe, fils illégitime d’Augustus Muir, grandit au côté de sa mère  Shannon Glasby enfermée à la Fleet prison londonienne pour endettés. En 1733, il est l’un des premiers colons à partir pour fonder la treizième colonie d’Amérique : la Géorgie.

Avec ce livre, on découvre le prix de la liberté pour de nombreux colons irlandais. Fuyant la répression anglaise, ils embarquaient sur un bateau pour le nouveau monde mais s’ils n’avaient pas les moyens de payer leur traversée, le capitaine les vendait aux enchères aux riches fermiers ou commerçants pour qui ils devaient travailler pendant sept ans pour rembourser.

Mais aussi les nombreuses prisons pour endettés insolvables en Angleterre où les prisonniers vivaient dans d’abominables conditions, étaient enfermés pour quelques livres et devaient travailler pour rembourser leur créancier mais aussi payer les frais de leur séjour en prison, souvent leur famille les rejoignait en prison. Ils restaient ainsi des décennies en prison pour quelques livres dues.

Un bon roman rythmé et agréable à lire. Une belle histoire de l’Histoire que j’ai dévoré.

La suite à découvrir dans le tome 2 : « La main rouge » avec la jeune génération et leurs descendants.

AMERICA – Tome 1 : La Treizième Colonie

Roman de Romain Sardou chez XO Éditions – 396 pages – 2010