Jupe Chardon !

Offert à mes débuts en couture, le patron de la jupe Chardon, bien qu’accessible à un niveau débutant, m’impressionnait. Ensuite, le fait que ce patron taillait très petit m’avait refroidi et pour finir bien que j’aime beaucoup cette jupe, j’ai beaucoup douté : est-ce que ce type de jupe était fait pour moi ? est-ce mon style ? Mais comme ce patron m’avait été offert, je ne pouvais pas concevoir de ne pas le coudre.

Élégante et féminine, la jupe Chardon est une jupe taille haute à plis plats arrivant aux genoux qui se ferme au dos avec une fermeture invisible et possédant des poches.

Attention si vous achetez ce patron en seconde main, il existe 2 versions. La première, uniquement en patron pochette, est sortie en 2013 et a été remplacée en 2017 par une version retravaillée à l’occasion de sa sortie en pdf. Selon, la version, plusieurs variantes sont possibles :

  • avec ou sans nœud à la taille (le nœud a été retiré dans la version 2)
  • avec ou sans passants à la taille
  • unie ou avec une bande contrastante
  • avec un passepoil entre le corps de la jupe et l’empiècement bas

Je possède la version 1 de la jupe Chardon qui se décline en 2 variantes :

  • Version A : avec une bande contrastante et un nœud dans le dos
  • Version B : jupe unie avec des passants

Unie ou contrastante, nœud ou passants ? Possédant une robe à nouer dans le dos, je trouve cela inconfortable pour conduire ou travailler toute une journée assise. Les passants permettent de serrer la taille si la jupe est un peu grande mais aussi de l’habiller, d’apporter une touche d’élégance. J’ai donc choisi la version B unie avec des passants.

Côté tissu, le patron préconise un tissu souple de poids moyen, de type sergé léger, lin, denim ou encore chambray. Pour un meilleur rendu, il faut un tissu pas trop fin, ayant un peu de tenue mais pas trop et surtout un tissu souple et fluide. Mon tissu est une gabardine légère et souple.

Possédant la version 1 (taille serrée), le choix de la taille a été un peu un casse-tête. Avant d’acheter mon tissu, j’avais réalisé une mini toile (haut de jupe de façon à faire les plis et la ceinture) dans une chute de tissu. Trouvant ma mini toile un peu juste, j’ai hésité entre valider cette taille (40) et jouer sur les marges ou couper la taille au-dessus (42) et ajuster après essayage. Ne voulant pas prendre le risque de coudre une jupe trop petite pour moi, j’ai opté pour la taille haut de dessus.

Est-ce mon tissu qui est plus lâche que celui de ma toile, ai-je mal positionné ma toile sur ma taille ? Je penche plus sur un mauvais positionnement de ma toile. En tout cas, à l’essayage ma jupe qui s’est placée sur ma taille naturelle, était trop grande et plus qu’une taille. Je ne peux malheureusement pas comparer avec ma mini toile car je l’ai jetée lors d’un tri dans mes chutes inutilisables, toiles…

J’ai donc coupé… mais de façon précipitée et non réfléchie ! J’ai retiré les centimètres superflus (6,5 cm) au milieu dos au lieu de découdre la ceinture et les pans de la jupe pour retirer de façon égale les centimètres superflus sur chaque pan. Très mauvais choix, le devant étant plus ample (42) que le derrière (36). Mais a priori, cela ne se remarque pas trop.

Enfin, j’ai raccourci le bas de la jupe afin qu’elle tombe au-dessus du genou (soit de 5 à 6 cm environ).

Jupe chardon patron de couture Deer and Doe

C’est bien connu, une couture en entraîne une autre… Comme c’est mon premier vêtement taille haute, je n’ai pas vraiment de hauts pour aller avec ! Je rajoute donc sur ma to-do-list un body, un top à bretelles ainsi qu’un sweat et/ou un tee-shirt Ondé.

Lors de la coupe, j’ai remarqué qu’en jouant à Tétris (version expert) je pourrais peut-être arriver à caser un autre projet dans mon coupon.  Cela n’a pas été facile car mon coupon faisait exactement le métrage nécessaire pour la jupe Chardon (1 m 50) mais j’ai réussi à y caser une mini jupe ! A découvrir dans un prochain post !

Patron : Jupe « Chardon » de Deer and Doe (version 1) – Taille 42 (du 34 au 46) – Patron pochette. Marges de 1.5 cm incluses.

Version : version B (uni avec les passants)

Modifications :

  • coupée trop grande, la partie dos a été ajustée
  • jupe plus courte (- 6 cm) que prévu par le patron (l’ourlet a été cousu haut dessus du genou)

Fournitures : tissu gabardine légère blanche (Tissus des Ursules) – Thermocollant – Fermeture éclair invisible – Biais

Datura version manches longues !

A l’entrée de l’hiver, j’ai eu un coup de cœur pour un tissu plein de peps avec l’idée d’y coudre une blouse. La blouse Pam de La Maison Victor élégante et confortable me tentait bien mais j’en avais déjà cousu 2 versions pour moi (ici et ). Il y avait aussi la blouse Datura avec son dos boutonné, son col Claudine et sa forme liquette qui me plaisait beaucoup mais c’est une blouse sans manches !

J’ai donc fait un mix des 2 patrons en conservant le bas et le col Claudine de la Datura, en mixant les deux hauts tout en conservant les emmanchures de la Pam pour y coudre les manches de celle-ci.

J’ai choisi de faire la partie haute dans un tissu contrastant pour bien faire ressortir le col Claudine. Mon choix s’est d’abord porté sur une dentelle orange contenant de l’élasthanne. Malheureusement, une fois cousue, ma blouse n’était pas portable … la dentelle laissait trop entrevoir mon soutien-gorge ! Je n’avais pas anticipé ce problème pourtant bien visible, après coup, en regardant d’autres réalisations ! J’ai ragé, cherché des solutions et mis de côté ce flop !

C’est en faisant le tri dans mes tissus et chutes que j’ai trouvé la solution, remplacer la dentelle par un jersey violet du stock. Il a tout de même fallu découdre les 2 pièces hautes du bas, des manches et du col, puis tout recoudre mais au final j’ai sauvé ma blouse !

Si c’était à refaire, je pense que je partirai du patron de la blouse Pam en y apportant les modifications nécessaires pour y inclure les éléments de la Datura.

Place aux photos :

Blouse datura deer end doe Ma cabane en Alaska

Blouse Datura Deer and Doe

Blouse Datura Deer and Doe

Patron : Blouse « Datura » de Deer and Doe – Taille 40 – Niveau intermédiaire – Patron disponible en pochette (du 34 au 46) ou en pdf (du 34 au 52) – Marges de couture de 1 cm comprises.

Modifications : Partie haute modifiée pour y inclure les emmanchures et les manches de la blouse « Pam » de La Maison Victor.

Fournitures : Tissu orange à motifs arabesque (Tissus des Ursules) – Jersey violet (Eurotissus) – Thermocollant (col et patte de boutonnage) – Boutons pression

Une jupe en chambray !

Pour les beaux jours, il me manquait une jupe dans les tons bleus (bleu marine, bleu jeans…). Mon choix s’est porté sur un joli chambray, avec l’idée de me coudre une jupe Chardon, patron qui m’a été offert alors que je venais de commencer la couture et jamais réalisé jusqu’à présent. Au tout début, il m’impressionnait un peu, puis je reculais cette réalisation à l’idée de faire un test, des ajustements… pour finir, j’avais un doute sur le fait que la Chardon corresponde à ma morphologie et/ou à mon style.

Comme je possède la première version du patron, celle qui est trop serrée à la taille, j’ai donc fait une mini toile de la partie haute en 40 (mon short châtaigne est en 38) qui s’est avérée trop petite et qui me faisait penser que le 42 ne serait peut-être pas suffisant ou en ajustant les plis.

N’ayant pas de tissu pour faire une vraie toile qui aurait pu devenir une vraie Chardon ni l’envie de faire un crash test dans ce joli chambray et prendre le risque de le voir partir à la poubelle, j’ai donc réfléchi à un projet déjà validé, qui pourrait être réalisé et porté dès cet été : la jupe Châtaigne ! Ma version noire étant portée et reportée à toutes les saisons depuis que je l’ai. Auparavant, je la portais plutôt l’hiver ou à la mi-saison mais cet été, elle est partie dans ma valise et a été enfilée dès qu’une tenue un peu plus habillée que le short était exigée !

Si je la porte autant, c’est d’abord parce qu’elle est noire et que cela va avec presque tout mais aussi parce qu’elle est hyper confortable en raison d’un tissu contenant de l’élasthanne et du fait qu’elle soit un peu trop grande puisque je peux l’enfiler sans utiliser la fermeture éclair. Je n’ai donc pas modifié la taille car le chambray ne contient pas d’élasthanne et est plutôt rigide comme tissu et j’ai eu raison la taille est parfaite.

J’ai découpé toutes les pièces dans le chambray et pour l’ourlet du bas, plutôt que de faire un double repli, j’ai posé un biais bleu roi ce qui alourdit le bas et lui donne un joli tombé !

Place aux photos :

Ma garde-robe s’est enrichie d’une belle jupe bleue, seul hic : elle n’est pas vélo-compatible ! Je ne pourrai donc pas la porter les jours de semaine pendant les beaux jours, à l’exception des jours de pluie, puisque je vais au travail à vélo ! J’ai donc 2 châtaignes vélo-boulot-incompatibles  mais week-end-compatibles quoi que je fais aussi du vélo le week-end et toujours pas de Chardon qui elle devrait être boulot-vélo compatible ! :D)

Patron : Jupe adaptée du short Châtaigne de Deer and Doe d’après le tuto d’Estelle Taille 40 – Niveau débutant – Patron disponible en pochette (34 au 46) – Marges de couture comprises

Modification : longueur + 15 cm (au lieu des 8 cm préconisés)

Fournitures : chambray bleu (Mondial Tissus) – fermeture invisible bleu marine 20 ou 22 cm – biais bleu roi


Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Un Châtaigne… enfin !

Je dis « enfin » car il a été coupé dans la foulée de ma jupe Châtaigne que j’ai portée et reportée tout l’hiver ! Parfois en couture, on a un projet « boulet » qu’on traîne pendant longtemps, qu’on laisse de côté, qu’on reprend, que l’on délaisse à nouveau, etc … ! Ce n’est ni le patron qui est en cause ni le tissu car c’est exactement le même que pour la jupe mais la faute au manque de luminosité de fin d’automne ! L’envers et l’endroit du tissu sont très proches mais pas semblables, du coup j’ai passé beaucoup de temps à savoir quel était l’endroit de l’envers que je ne me suis pas occupée du sens des pièces ! Au moment de l’assemblage de la fourche, je me suis retrouvée avec 2 dos identiques ! Gggrrrr ! Je le mets dans un coin en attente ! Quelques semaines plus tard, je découds la poche et la recouds dans le bon sens et vais pour assembler les 2 dos et les 2 devants quand je constate que j’ai aussi 2 devants identiques ! Ggggrrrr ! Là c’est plus long à défaire et à refaire ! Je le mets de nouveau de côté pour de longues semaines, j’ai même eu envie de le mettre à la poubelle !

Pendant ce temps, je lis sur internet qu’une couturière qui avait commencé par coudre le short puis la jupe ne comprend pas pourquoi elle est toute serrée dans la jupe alors que le short lui va très bien ! Photos et dessins à l’appui elle explique que la jupe est plus étroite que le short ! Du coup, moi qui flotte dans ma jupe et l’enfile sans utiliser la fermeture éclair je réalise que mon short va être trop grand ! A ce moment là, il a été à 2 doigts de finir à la poubelle ! Mais j’ai voulu aller jusqu’au bout en me disant que s’il n’était pas portable il ferait office de toile !

Je décalque les pièces dans la taille en dessous, découds le montage d’un devant et découpe les pièces dans la taille en dessous ! Ensuite, ma première fermeture éclair invisible posée s’est séparée en deux, impossible de la remettre dans ses rails ! Donc dépose et repose pour constater qu’au final j’enfile mon short sans défaire la fermeture éclair, le tissu étant élasthanne !

Malgré toutes ces péripéties, il est enfin terminé mais je le trouve un peu court pour aller travailler avec ! Peut-être l’hiver avec un collant opaque.

Place aux photos, porté avec mon Painted Roses d’Ottobre que j’aime beaucoup :

Patron : Short Châtaigne de Deer and Doe Taille 38 – Niveau débutant – Patron disponible en pochette (34 au 46) – Marges de couture comprises

Fournitures : tissu épais et élastique noir – fermeture invisible

Et encore un Plantain !

Non, non,  en ce moment je ne couds pas que des Plantain ! Je couds aussi des Trop-Top ! : D) !!!

Ce tissu je l’ai acheté il y a presque 1 an, en même temps que le tissu de mon Plantain d’été. Tissu à fleurs, donc forcément coup de cœur ! Mais comme il était un peu trop épais pour en faire un tee-shirt à manches courtes et son coloris plutôt automnal, je l’ai rangé en attendant l’automne.

Et puis il a attendu, attendu… que je me décide à le couper. Le principal obstacle était le choix du patron car le coupon faisait 1 m 80. Je voulais un projet qui utilise l’intégralité du coupon. Dernièrement, j’avais pensé en faire une robe Plantain mais en le ressortant, j’ai constaté qu’il était malheureusement trop fin. Dommage ! Finalement, je me suis lancée en décidant d’en faire un Plantain. Je trouverai bien à utiliser la chute…

Place aux photos :

En théorie, il est identique à mon dernier Plantain mais en pratique pas tout à fait car il est plus fluide et donc le tombé est différent.

Même s’il est plus automnal, je vais le porter ce printemps et ce dès maintenant ! Et à coup sûr, il sera en deuxième semaine du Me Made Mars 2016 !

Patron : Plantain de Deer and Doe – Taille 40 – Niveau débutant – Patron gratuit (du 34 au 46) à télécharger en pdf – avec marges de couture incluses de 1,5 cm.

Fournitures : jersey noir à petites fleurs rouges, jaunes, roses (Eurotissu) – Framilastic (renfort couture épaules)