Opération déstokage de chutes de jersey : le bilan !

Après avoir publié, il y a quelques jours, mon 7ème et dernier projet de mon opération de déstockage de chutes de jersey, il est l’heure de faire le bilan et surtout un récapitulatif de tous les projets initiaux et de déstockage !

En juin 2016, je constate qu’après 1 an et demi de couture, j’avais accumulé un petit stock de chutes de jersey, suffisamment grandes pour y coudre un deuxième projet. Après les avoir recensées, mesurées, je me suis lancée dans un projet de déstockage et écrit un article sur le délicat problème des chutes car ce ne sont que des imprimés d’où la complexité de faire un deuxième projet sans avoir l’impression d’avoir deux tee-shirts identiques.

A la base, j’avais 7 tissus :

ayant servi à coudre 7 projets initiaux (5 Plantains, 1 Ondée et 1 Badiane) :

Les chutes ont servi à coudre 7 nouvelles versions (1 cardamom, 2 Trop-top, 4 du livre Coudre le stretch) :

Voici en détail les 7 duos réalisés (versions initiales / versions déstockages) :

Cliquer sur le titre des duos pour accéder aux articles

Mon défi « 2016 en Trop-Top » et la sortie du livre « Coudre le stretch » sont tombés à pic pour mon opération de déstockage et m’ont permis de réaliser plein de nouveaux modèles !

Pour le moment, je n’ai plus de chutes de jersey mais je compte bien poursuivre mon opération de déstockage !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Elouen le dos-nu !

Voici ma 7ème et dernière cousette de mon opération déstockage de jersey ! Elle a été réalisée avec la chute de jersey de mon Plantain bleu à fleurs et à pois soit un coupon de 0,90 m de haut sur 1,25 m de large.

Au départ, j’avais prévu cette chute pour confectionner le haut d’ une robe bi-colore mais je n’ai pas réussi à trouver un tissu pour faire le bas, j’ai donc abandonné cette idée de petite robe printanière et opté pour un tee-shirt.

J’ai donc feuilleté le livre « Coudre le stretch » de Marie Poisson afin de trouver le modèle qui rentrerait dans cette chute et si possible un que je n’avais pas encore réalisé, sachant que j’avais déjà cousu 4 des 6 tee-shirts du livres (Yvonne, Lucette, Gabriel, Erell 1 et Erell 2) ! Elouen remplissait le cahier des charges, c’est donc lui qui a été choisi.

Il s’agit d’un tee-shirt dos-nu avec 2 bretelles façon maillot de bain qui se nouent dans le cou. Attention, ce type de bretelles nécessite un soutien-gorge sans bretelles ou qui se nouent dans le dos !  Le corsage est entièrement doublé, sa base (basque + ceinture) est la même que le cache-cœur Lucette. Elouen peut se réaliser en 4 longueurs différentes, avec l’une des 3 basques proposées et 2 empiècements poitrine différents soit 24 possibilités. Pour ma part, j’ai choisi la basque droite la plus courte et l’empiècement poitrine en V plus féminin à mon goût.

Pas de difficultés particulières sur ce modèle qui se coud rapidement hormis l’assemblage de l’empiècement poitrine avec  les côtés devant qui malgré le dessin technique ne va pas forcément de soi !

Vu le temps automnal depuis le début du mois d’août, je ne suis pas sûre de le porter cet été car les épaules dénudées et le dos-nu nécessitent un fort ensoleillement et des températures estivales. Mais je compte bien le porter et le reporter l’été 2018 !

Place aux photos :

Deux versions pour un même tissu : Plantain (version initiale) et Elouen (version déstockage) !

Ainsi ce termine mon opération déstockage de jersey qui méritera bien un petit article bilan ! A suivre…

Patron : Dos-nu « Elouen » issu du livre « Coudre le stretch » de Marie Poisson aux Editions La Plage – Taille 40 (du 34 au 52) – Marges de couture de 0.7 cm incluses.

Fourniture : Jersey à fleurs et à pois (Eurotissu)

Édit : petit bonheur surprise en trouvant mon projet dans les projets « populaires cette semaine » sur Thread and Needles ce matin ! 😊

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Tarte Tatin aux Mirabelles !

J’adore les mirabelles, je les attends avec impatience chaque année ! Il faut surveiller les étals pour ne pas les rater car la période des mirabelles est courte ! La récolte a lieu dans le courant du mois d’août, plus ou moins tôt selon la météo, et ne dure que 3 semaines seulement.

Cette année, j’ai eu envie de réaliser une tarte Tatin aux mirabelles. Celle-ci était toute simple mais si vous avez la possibilité d’utiliser le reste du vin blanc (confiture ou crumble par exemple), je vous conseille de faire mariner les mirabelles dénoyautées et coupées en 2 dans 10 cl de Gewurztraminer pendant 30 minutes en mélangeant régulièrement, cela donnera une petite touche en plus à votre tarte !

Tarte Tatin aux Mirabelles :

Ingrédients :

  • Pâte sablée :
    • 100 g de sucre glace (à défaut du sucre en poudre)
    • 200 g de beurre
    • 300 g de farine
    • 1 œuf
  • 500 g de mirabelles
  • 50 g de sucre complet muscovado ou sucre en poudre
  • 50 g de beurre
  • Préparer la pâte sablée :

Peser le sucre, la farine et le beurre. Les mettre au réfrigérateur ainsi que l’œuf. Pour la réussite de la pâte sablée, il faut que les ingrédients, le plan de travail et les mains soient bien froids.

Sortir les ingrédients du réfrigérateur pour préparer la pâte.

Verser la farine et former un puits au centre, y verser le sucre glace puis casser l’œuf par dessus. Couper en petit morceaux le beurre et répartir les morceaux sur la farine. Hacher le tout avec un grand couteau.

Se laver les mains à l’eau froide, les essuyer puis travailler rapidement la pâte avec les mains. Former une boule, l’emballer dans du film étirable et mettre au réfrigérateur au moins 30 minutes.

  • Préparer la tarte :

Laver, équeuter, essuyer et dénoyauter les mirabelles en les coupant en 2.

Peser le sucre complet et le beurre.

Préchauffer le four à 200°.

Mettre sur feu moyen un moule à tarte sans fond amovible en métal qui supporte le passage sur une plaque de cuisson. Verser le sucre puis répartir le beurre coupé en morceaux sur le sucre. Faire caraméliser, puis disposer les oreillons de mirabelles côté bombé sur le caramel.

Étaler la pâte et la disposer sur les fruits, recoller les morceaux de pâte si celle-ci s’est brisée et rentrer les bords de la pâte dans le moule.

Enfourner 30 minutes dans un four préchauffé à 200 °.

A la sortie du four, poser le plat de service sur le moule à tarte et renverser.

Servir encore chaud et déguster !

Miam ! :D)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Petits gestes pour la belle bleue !

Pour le belle bleue… il est urgent d’agir !

Habitué.e.s à notre confort moderne, nous oublions presque que tout ce confort se payera très cher d’ici quelques décennies ! Nous ignorons que nous sommes déjà endetté.e.s et que nous allons tout droit au surendettement.

Depuis le 2 août 2017, l’Humanité vit à crédit jusqu’au 31 décembre 2017. A partir de cette date, appelée « jour de dépassement de la Terre » l’Humanité ayant consommé toutes les ressources renouvelables va devoir puiser dans les réserves naturelles de la Terre jusqu’au 31 décembre 2017. Et l’an prochain cette date interviendra encore plus tôt …. en juillet !

Au delà des 7 mois écoulés, nous allons :

  • pêcher plus de poissons, couper plus d’arbres, consommer plus d’eau, produire plus de cultures que la Terre … ne peut renouveler en une année.
  • émettre plus de carbone que les océans et les forêts ne peuvent en absorber en 1 an.

Ce qui va contribuer entre autres à :

  • la diminution du stock de poissons
  • la déforestation
  • la pénurie d’eau
  • la désertification
  • la chute de la productivité agricole
  • l’érosion des sols
  • au réchauffement climatique

En résumé, l’Humanité consommera en 2017 l’équivalent de 1,7 planète alors que nous n’avons qu’une planète. Sachant que si tous les habitants de la Terre consommaient comme les Français il faudrait 3 planètes ou pire 6 planètes comme les Australiens ou les Américains.

Mais bonnes nouvelles :

  • si la date intervient toujours plus tôt chaque année, qu’il n’y a pas encore de recul, le rythme s’est ralenti depuis 6 ans en raison de la crise économique mondiale. D’ailleurs en regardant l’évolution de cette date au fil des décennies, il est facile de lire les grandes périodes de ralentissement économique.
  • si les pouvoirs politiques traînent à mettre en place une transition écologique, nos choix individuels raisonnés et respectueux peuvent tout changer !
  • nombreux sont ceux qui agissent déjà ! Pour cela, il suffit de surfer sur internet pour trouver des blogs écolos, verts, zéro déchets…

Tout le monde a déjà entendu parler du zéro déchets, de Béa Johnson… et approuve cette démarche mais malheureusement bon nombre a pris peur face à l’ampleur de la tâche pour y arriver, à l’écart entre le mode de vie société de consommation et celui du zéro déchets ou tout simplement a rencontré trop de difficultés (aucun magasin vendant du vrac à 50 km à la ronde, aucune alternative au tout voiture…), s’est senti.e seul.e et a renoncé pensant son action dérisoire et inutile.

C’est justement chaque petit geste qui additionné aux autres fera avancer les choses, montrera l’exemple, déclenchera d’autres petits gestes, fera agir les politiques et réduira la dette !

En 2010, après avoir lu « No impact man » de Colin Beavan, j’ai voulu agir mais les choses étaient plus compliquées qu’aujourd’hui, les informations moins accessibles, les blogs moins nombreux… du coup je n’ai pas vraiment pu ajouter de nouveaux petits gestes à mon quotidien. Mais depuis quelques années, les choses sont devenues plus faciles et m’ont permis de nouveaux petits pas verts !

Aujourd’hui, en plus de mes gestes d’hier et d’aujourd’hui, tels que :

  • consommer moins d’eau et moins d’électricité
  • trier mes déchets, composter
  • ne pas gaspiller
  • consommer des fruits et légumes français de saison français
  • se déplacer le plus possible à pied ou à vélo (travail, petites courses…)
  • limiter sa consommation de viande
  • donner, recycler
  • favoriser le fait maison
  • consommer le nécessaire et non le superflu

j’ai décidé de m’attaquer entre autres à tous les objets à usages uniques, jetables … et de planter des petites graines vertes autour de moi grâce à une nouvelle rubrique sur le blog où il sera question de cousettes, de lectures et de recettes mais sous un angle écologique ! A bientôt pour la présentation de cette nouvelle rubrique ! :D)

Edit : Lien vers le message de Nicolas Hulot sur You Tube

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer