Le Goulash, le mijoté hongrois !

L’hiver dans ma cuisine, la reine c’est ma cocotte en fonte où mijotent de bons petits plats ! D’ailleurs, les enfants se lèchent les babines dès qu’ils la voient ! J’y prépare de nombreux plats dont le goulash, un plat mijoté d’origine hongroise à base de viande de boeuf, de légumes et d’épices, sujet à de nombreuses variantes.

A la base, la recette est accompagnée de pommes de terre mais au fil des années, j’ai pris des libertés avec la recette et l’accompagne plutôt de pâtes ou de semoule (à laquelle, j’ajoute même des pois chiches). Souvent, je double les proportions pour faire 2 repas en changeant l’accompagnement.

Ingrédients :

  • 600 g de bœuf (paleron, jumeau…)
  • 1 oignon ou 1 échalote
  • 1 gousse d’ail
  • 1 boîte de tomates pelées (400g)
  • 1 à 2 cac de concentré de tomates
  • 2 à 3 cac de paprika
  • 1 cac rase de cumin
  • Sel & Poivre
  • 1 poivron

Accompagnement au choix :

  • pommes de terre
  • pâtes
  • semoule
  • semoule & pois chiches

Couper la viande en cubes, émincer l’oignon et l’ail, couper le poivron en lanières.

Faire revenir l’oignon et l’ail dans un peu de beurre et d’huile jusqu’à ce qu’ils soient translucides. Réserver.

Faire dorer la viande en 1 ou 2 fois sur feu vif. Baisser sur feu moyen et remettre la viande, l’oignon, l’ail dans la cocotte. Ajouter la boîte de tomates pelées et son jus. Conserver la boîte de conserve, elle va servir de mesure pour l’eau. Saupoudrer de paprika. Saler et poivrer.

Laisser mijoter quelques instants et ajouter 1/2 à 1 boîte d’eau selon si vous voulez beaucoup de sauce et 1 à 2 cac de concentré de tomates. Saupoudrer de cumin (attention, trop de cumin rend le plat désagréable voir immangeable donc y aller doucement quitte à en rajouter à la fin). Enfin ajouter les lanières de poivrons.

Quand ça bouillonne, baisser sur feu doux et laisser mijoter 2 heures.

Vérifier l’assaisonnement et ajuster si nécessaire.

Servir accompagner de :

  • pommes de terre coupées en petits quartiers à inclure dans le plat en même temps que les poivrons. Pousser sur feu moyen sinon les pommes de terre ont tendance à être dures.

  • des pâtes de type torsades

  • de la semoule à laquelle vous pouvez ajouter des pois chiches, ces derniers étant à incorporer dans le plat mijoté en même temps que les poivrons.

Bon appétit !

Curry de poulet et sa sauce sucrée salée « pomme-banane »

Si je devais choisir un plat à emmener sur une île déserte se serait sans aucun doute ma cocotte en fonte ! J’adore les plats mijotés et je ne suis pas la seule, dès que mes enfants l’aperçoivent ils se lèchent les babines ! Pour eux, tout ce qui cuit dedans est bon !

Si vous n’avez pas de cocotte en fonte, vous pouvez parfaitement préparer cette recette dans une sauteuse.

Même si je ne suis pas forcément une fan des plats sucrés/salés, je trouve que l’association des fruits et du curry fonctionne à merveille.

Curry de poulet & sa sauce sucrée-salée aux pommes et à la banane :

Ingrédients :

  • 500g de blancs de poulet (ou de sauté de porc)
  • 1 grosse échalote
  • 2 pommes
  • 1 banane
  • Sel & Poivre
  • 2 cac de curry
  • 1 cas de crème fraîche épaisse

Couper le poulet en cubes. Éplucher l’échalote, les pommes et la banane. Émincer l’échalote, couper les pommes en dés et la banane en rondelles.

Faire revenir l’échalote dans un peu d’huile et de beurre jusqu’à ce qu’elle devienne translucide. Retirer et réserver.

Faire dorer le poulet. Remettre l’échalote, ajouter les morceaux de pommes et les tranches de bananes dans la cocotte en fonte. Saupoudrer de curry, mélanger et ajouter + un verre d’eau (maximum à mi hauteur, pour avoir assez de sauce mais qui ne soit pas trop de la flotte).

Saler & poivrer et laisser mijoter 45 minutes. Juste avant de servir, ajouter la crème fraîche.

Accompagner de riz ou de coquillettes. Vous pouvez augmenter les quantités pour en avoir pour le lendemain, c’est un plat qui se réchauffe très bien.

Bon appétit !