Bilbo le Hobbit de J.R.R Tolkien

Si vous n’avez pas d’ado ou que vous n’êtes pas passionné(e) de littérature fantastique alors il y a peu de chance que vous ayez lu voire même entendu parler de ce roman ! Pour ma part, c’est bien sûr le fait d’avoir un ado (pré-ado à l’époque) qui m’a fait lire ce livre.

J’ai offert ce livre à mon fils juste à la sortie du film au cinéma, il y a 3 ans. Il a donc lu le livre avant de voir la trilogie à l’écran. Tout naturellement, il a préféré les films au livre et moi l’inverse. Il aime les images et l’action, moi les livres et les histoires.

« Bilbo le Hobbit » écrit en 1937  est un prélude à l’œuvre de Tolkien « Le Seigneur des Anneaux » parue au milieu des années 50.

Comme c’est de la littérature fantastique, les personnages et les lieux sont imaginaires. On rencontre ainsi des nains, des elfes, des trolls, des loups, des aigles et des araignées géants et un gigantesque dragon.

Bilbo comme tous les hobbits mène une vie calme et rangée, enfin jusqu’à l’arrivée de Gandalf le vieux magicien et de 13 nains venant lui parler aventure et d’un trésor sous la montagne gardé par un dragon gigantesque. C’est ainsi qu’il part vivre une aventure périlleuse, affronter Smaug le dragon, dont il reviendra transformé.

D’ailleurs, on se demande bien en quoi ce hobbit va bien pouvoir les aider hormis le fait qu’un hobbit sait marcher sans faire de bruit, jusqu’à ce qu’il trouve trouve l’anneau magique. Un anneau qui rend invisible celui qui le porte.

L’un de mes passages préférés est la rencontre avec Gollum, petite créature visqueuse aux yeux ronds et solitaire vivant dans les ténèbres qui aime dévorer tout ce qu’il rencontre, leur dialogue et un jeu de devinettes entre eux. Viennent ensuite, la rencontre avec les araignées géantes et l’évasion du château des elfes.

C’est une succession d’aventures, de rencontres avec des personnages fantastiques ponctuée d’humour dans laquelle on entre facilement.

Ce livre est très différent de la trilogie, par sa longueur, son rythme et sa noirceur. Bilbo le Hobbit est très rythmé alors que « Le Seigneur des Anneaux » est beaucoup plus long avec un rythme lent et descriptif, et surtout beaucoup plus sombre.

La morale de l’histoire, c’est qu’un être paisible et peu téméraire peut en prenant confiance en lui accomplir de grandes choses qu’il n’aurait jamais même soupçonnées possibles.

Pour finir, une citation que j’ai particulièrement aimée qui résume bien le problème de l’Homme d’aujourd’hui : « Si un plus grand nombre d’entre nous préféraient la nourriture, la gaîté et les chansons aux entassements d’or, le monde serait plus rempli de joie ». A méditer !

Je vous conseille ce livre si vous désirez découvrir la littérature fantastique. Si votre curiosité vous pousse à lire les deux, commencez alors par le Seigneur des Anneaux, sinon vous serez déçu(e) par le rythme lent et descriptif après un Bilbo le Hobbit très rythmé.

« Bilbo le Hobbit » de J.R.R Tolkien

Roman fantastique paru aux Éditions Hachette en 2012 – 504 pages

Publicités

Les carnets de Cerise de Joris Chamblain et Aurélie Neyret

J’ai eu un vrai coup de cœur pour cette bande dessinée destinée à la jeunesse mais qui plaira à tous celles qui ont gardé une âme d’enfant et surtout aux filles de 8/12 ans. Ma fille a dévoré les 3 tomes et meurt d’impatience de lire le 4ème qui sortira en janvier prochain.

L’héroïne Cerise, 10 ans et 1/2, rêve de devenir romancière. Elle adore lire, écrire, mener des enquêtes. Très curieuse, elle aime observer les gens, imaginer leur vie et leurs secrets.

Carnet de Cersie Tome 1

Elle commence son journal, son premier carnet, en nous présentant les personnages, en plantant le décor et l’intrigue : sa mère, ses deux amies depuis toujours Line « la photographe » et Erica « la râleuse », son mentor Annabelle Desjardins la célèbre romancière, leur cabane secrète et le « Monsieur Mystère ». C’est du haut de leur cabane secrète qu’elles ont aperçu un vieil homme qui venait de sortir du bois complètement recouvert de peinture de toutes les couleurs. Cerise décide de mener l’enquête. A plusieurs reprises, elle essaye de suivre le vieil homme. Elle finira par découvrir son secret et l’aidera à concrétiser son rêve.

Carnet de Cerise T 2

Cerise écrit son deuxième carnet pendant les grandes vacances entre la primaire et la 6ème. Ses copines sont en vacances, elle s’ennuie un peu. Par hasard, deux mardis de suite à la même heure, elle aperçoit une vieille dame sortir de chez elle avec un livre dans les mains, l’air triste, prendre le bus. C’est suffisant pour l’intriguer et décider de mener une enquête. Elle l’observe tous les jours pour connaître son emploi du temps et tenter de percer son secret. Tous les mardis à 15h Madame Ronsin se rend à la bibliothèque et empreinte le même livre « La rose et le mortier » d’Hector Bertelon. Dans ce deuxième tome, il est question de messages codés et de lettres d’amour.

Carnet de CeriseT 3

Dans le troisième carnet, les filles sont en 6e et pendant les vacances de Noël, elles vont visiter l’atelier de reliure de Sandra et découvre dans un cagibis un coffret contenant des vieilles partitions de musique avec un mot « Le premier des cinq trésors » et un nom celui d’une professeur de musique à la retraite. Sandra décide de relier les partitions et de les rendre à Madame Maréchal. En échange, celle-ci lui remet un paquet avec un petit mot « le deuxième des cinq trésors ». A chaque fois, un nouveau trésor, tous liés à l’enfance de Sandra. Un jeu de piste pensé par le père de Sandra décédé.

Les planches de la bande dessinée sont entrecoupées par les pages du carnet de Cerise avec son écriture enfantine, ses dessins, les photos prises par sa copine Lise, ses commentaires…

Le vieil homme mystérieux

Meilleures amies

Tous les ingrédients d’une bonne bande dessinée sont réunis : de beaux dessins, de bons textes, une structure originale avec l’alternance des pages du journal de Cerise, une identification aux personnages, l’appel aux souvenirs d’enfance pour les mamans…

Amitié, amour, relations avec les parents….beaucoup de sujets sont abordés.

A offrir à une jeune fille pour un anniversaire ou pour Noël !

Mon préféré est sans conteste le Zoo pétrifié, là où l’on fait connaissance de Cerise et ses copines, leur cabane secrète, la nature et les animaux du zoo.

« Les Carnets de Cerise »

Bande dessinée de Joris Chamblain (scénariste) et Aurélie Neyret (dessinatrice)

Série parue aux Éditions Soleil (Collection Métamorphose BD)

  • Tome 1 : Le zoo pétrifié – 80 pages –  2012
  • Tome 2 : Le livre d’Hector – 80 pages – 2013
  • Tome 3 : Le dernier des cinq trésors – 80 pages – 2014
  • Tome 4 : La déesse sans visage à paraître en janvier 2016