Mini coutures astucieuses !

Après mes cousettes de débutantes, voici les suivantes qui sont plus présentables.

Un pantalon taillé dans un vieux jean, très fin et contenant de l’élasthanne,  et un petit top rose en coton :

Jean et petit top !

Jean et petit top !

Recycler les vieux vêtements en mini coutures c’est bien, mais utiliser des coutures existantes c’est encore mieux !

Sur le pantalon blanc ci-dessous présenté avec le top rose, on aperçoit des bandes en coton très épaisses sur le côté. Et bien ces bandes existaient sur le vêtement d’origine et je me suis dis que cela ferait bien sur les côtés d’un pantalon. Du coup j’ai tracé mon patron autour de ces bandes.

Pantalon blanc et top rose !

Pantalon blanc et top rose !

 

Encore plus astucieux, pour la tunique à carreaux ci-dessous :

  • j’ai utilisé le haut de la tunique d’origine (encolure et fausse patte de boutonnage avec les 3 boutons)
  • j’ai découpé la partie basse dans un morceau déjà froncé que j’ai assemblé à la partie haute
  • je me suis servi des manches courtes et leurs bandeaux de manches pour créer celles de la mini tunique

Ainsi, j’ai une tunique avec patte de boutonnage, fronces et bouts de manches sans les faire !

Mini coutures astucieuses !

Mini coutures astucieuses !

Garde robe compatible : la tunique va aussi avec le jean !

Jean & tunique !

Jean & tunique !

Le haut tout froncé de la robe Liberty ayant servi à confectionner le biais de la sortie de bain semblait destiné à être jeté… Et bien, j’ai taillé un morceau dedans et un autre dans le corps de la robe pour réaliser cette petite robe sans bretelles :

Petite robe froncée sans bretelles en Liberty

Petite robe froncée sans bretelles en Liberty

Voilà toutes les mini coutures réalisées avant les coutures à taille réelle !

Pour le plaisir des yeux ou pour puiser l’inspiration, voici 2 blogs où trouver de magnifiques réalisations :

Mes débuts en couture

Depuis quelques mois, je couds des vêtements, principalement pour moi. Mais j’ai débuté la couture en cousant des vêtements de poupées pour une souris rose qui n’avait pas la taille mannequin des habits vendus dans le commerce.

Un jour, j’ai acheté une machine à coudre. A ce stade là, j’étais vraiment une débutante ! Munie de la notice, j’ai essayé de faire passer les fils. C’est surtout le fil du bas et sa canette qui m’ont posé quelques problèmes. Mais j’ai trouvé la solution en vidéo sur internet. Merci à toutes celles qui font des vidéos, c’est très utile !

J’ai sorti des vieux vêtements et j’ai cousu pour m’entraîner.

Très vite, je suis passée à la confection de vêtements pour la souris rose. L’avantage, c’est qu’elle n’est pas exigeante et se contente de peu.

Là où cela se complique, c’est de fabriquer des vêtements sans patron comme modèle vu qu’il n’ en existe pas pour sa morphologie. J’ai alors cherché sur internet des patrons pour poupées que j’ai modifié.

Voici mes premières cousettes. Je préviens tout de suite : les finitions ce n’est pas ça mais alors pas ça du tout !

Une jupe trapèze :

Toute première réalisation !

Toute première réalisation !

Un ensemble jupe et petit top pour Noël fait à partir d’une chemise blanche doublée d’un bout d’ organza (chemin de table de Noël) :

Tenue pour Noël : jupe et petit top !

Tenue pour Noël : jupe et petit top !

Après j’ai réussi à mieux régler la tension et cela s’améliore un peu.

Un pyjama réalisé dans un vieux pyjama en pilou et agrémenté d’une vieille dentelle. J’avais trouvé un patron pour poupée mannequin que j’ai adapté, la souris rose ayant une taille proche des Chéries sans épaules ni de cuisses mais avec un petit bidon et un popotin (personne n’est parfait) plus une grosse tête (tous les vêtements doivent être enfilés par le bas). Là, elle est un peu serrée au niveau des bras !

Pyjama et vieilles dentelles !

Pyjama et vieilles dentelles !

Je lui ai même confectionné une culotte :

Une mini  culotte de grande !

Une mini culotte de grande !

Après j’ai réalisé des tenues avec de meilleures finitions. Il faut un peu d’entraînement et d’expérience pour progresser et on apprend aussi de ses erreurs.

Petit comparatif d’évolution des finitions entre les premières cousettes et une quelques temps plus tard :

Au fil du temps, les finitions s'améliorent !

Au fil du temps, les finitions s’améliorent !

Tout a été porté et reporté malgré les finitions qui laissaient vraiment à désirer !