Layette pour les Restos Bébés du Coeur !

Depuis 2015, Phildar nous invite à tricoter pour les bébés des Restos du Cœur en participant à son opération layette intitulée « Génération Tricot Cœur » au profit des « Restos bébés du Cœur » qui se déroule chaque année du 20 juin au 20 octobre.

Le principe est simple, tricoter en taille 6 mois le modèle de layette choisi,  le déposer dans une boutique Phildar participante ou l’envoyer par la poste à : PHILDAR-EPHIGEA  – Opération Restos du Cœur – 1384 route de Frévent – 62810 AVESNES LE COMTE, avant le 20 octobre. Phildar se charge de les répartir dans les « Resto Bébés du Cœur » selon les besoins de chaque centre.

En 2018, j’avais découvert cette opération et avais décidé d’y participer en tricotant un bonnet et une écharpe. Malheureusement, des contre-temps et des petites mésaventures dans mon tricot m’ont empêché de terminer ne serait-ce qu’un seul des modèles dans le délai imparti, ni même avant Noël afin de les déposer dans le centre Resto Bébés du Cœur près de chez moi. J’étais très déçue, mais bien déterminée à finir mes tricots pour l’opération suivante !

Avec un an de retard, mon ensemble bonnet + écharpe a été envoyé à Phildar pour rejoindre un centre des Restos Bébés du Cœur !

  • Le choix des patrons et de la laine :

Côté patrons, j’ai choisi 2 patrons accessibles à mon niveau avec des points techniques jamais abordés (rayures et côtes) :

    • un bonnet rayé avec des oreilles (Côtes 1/1, jersey / Laine Partner 3.5 / Aiguilles N° 3.5)
    • une écharpe à franges (Côtes 2/2 / Laine Partner 3.5 / Aiguilles N° 4)

Phildar opération génération tricot coeur pour les Restos bébés du coeur

Côté laines, j’ai été confrontée à un problème de saisonnalité, en achetant ma laine en juin (couleurs printanières et estivales en vente) pour tricoter une écharpe et un bonnet qui seraient portés en hiver (couleurs hivernales). Donc, si vous voulez participer à l’opération de 2020, achetez votre laine cet hiver !

Mon choix s’est porté sur des pelotes Partner 3.5 de Phildar coloris : nuée et écru.

  • L’échantillon :

Je me suis posé la question de l’utilité de faire un échantillon qui est rarement effectué pour des accessoires. Toutefois, je me suis dit qu’un centimètre de plus ou de moins pourrait avoir une incidence sur la portabilité (trop serré, trop grand) et le confort, j’ai donc tricoté un échantillon pour les deux modèles. Cela m’a permis de m’entraîner sur le point de côtes 2/2 qui était nouveau pour moi et de reprendre des automatismes tricot car je n’avais pas tricoté depuis des mois ! Et j’ai bien fait car j’ai dû prendre des aiguilles plus petites.

  • L’écharpe :

Le patron indique que la laine est volontairement tricotée avec des aiguilles plus grosses (n°4) que celles préconisées pour cette laine (n° 3,5) afin de tricoter plus souplement.

L’écharpe est tricotée au point « côtes 2/2 ». Il s’agit de tricoter 2 mailles à l’endroit, puis 2 mailles à l’envers, répéter 2 mailles à l’endroit, 2 mailles à l’envers… en suivant une alternance entre les rangs impairs et les rangs pairs :

  • Rang 1 & tous les rangs impairs : 3 mailles endroit/ 2 mailles envers /2 mailles endroit / 2 mailles envers /…. / 2 mailles endroit / 2 mailles envers / 3 mailles endroit
  • Rang 2 & tous les rangs pairs : 3 mailles envers / 2 mailles endroit / 2 mailles envers / 2 mailles endroit / … / 2 mailles envers / 2 mailles endroit / 3 mailles envers

Attention : le fil se place différemment (devant ou derrière l’aiguille) selon si l’on tricote un point envers ou endroit. (Voir paragraphe « lien vers les tutos » plus bas dans l’article)

  • Savoir quelle maille (envers ou endroit) tricoter :

Pas facile lorsque l’on reprend son tricot ou que l’on a été interrompue de savoir si l’on doit tricoter une maille à l’endroit ou à l’envers ou 2 mailles à l’endroit ou à l’envers ! C’est facile, il suffit de regarder son tricot : les mailles à l’envers forment des petites boules sur le devant du tricot et les mailles à l’endroit les forment sur l’envers du tricot

Si la maille à tricoter présente une petite boule alors on tricote une maille envers (attention dans ce cas le fil doit être devant l’aiguille droite)

Si la maille à tricoter ne présente pas de petite boule alors on tricote une maille endroit (attention dans ce cas le fil doit être derrière l’aiguille droite)

  • Défaire quelques rangs :

Au début de cet article, j’évoquais mes mésaventures… Arrivée à un peu plus de la moitié de mon ouvrage, j’ai constaté plusieurs mailles erronées. Je décide alors de défaire 3 ou 4 rangs en enlevant mon aiguille et en tirant sur le fil… Erreur à ne surtout pas faire. J’ai réparé grâce à une recherche sur internet mais des erreurs ont persisté ou se sont glissées de nouveau. N’ayant pas réussi à réparer, j’ai dû repartir de zéro.

  • Les franges :

Les franges sont confectionnées à partir de brins pliés en 2 et fixées sur sur chaque groupe de 2 mailles envers, puis égalisées à la même longueur.

  • Le bonnet :

Le bonnet débute par quelques rangs en côtes 1/1 afin de créer une bande élastique pour enfiler le bonnet et que celui-ci reste en place au niveau du front. Puis, on tricote une alternance de rangs en jersey afin de créer des rayures.

Une fois les 2 côtés du bonnet tricotés, on passe à l’assemblage. Comme c’est du point jersey, on assemble au point arrière.

Enfin, on fabrique 2 cordelières que l’on fixe de chaque côté du bonnet pour former des petites oreilles !

Le bonnet est plus rapide et plus facile à réaliser que l’écharpe.

Pour la séance photos de la layette : j’ai ressorti du grenier, une poupée de ma fille pour jouer le mannequin !

Phildar Partner 3.5 opération génération tricot coeur layette taille 6 mois pour les Réstos Bébés du coeur

Layette opération génération tricot coeur bonnet écharpe phildar partner 3.5 tricoter pour les Restos Bébés du coeur

Layette tricotée pour opération génération tricot coeur Phildar Partner 3.5 restos Bébés du coeur

J’espère que ma layette tiendra chaud à un petit bout cet hiver !

Mitaines !

En commandant ma laine pour mon tricot en duo avec Flo, j’avais glissé une pelote pour tricoter une paire de mitaines pour ma fille issue du catalogue Phildar n° 137 (projets tricot niveau débutant).

Je ne devais les tricoter seulement après avoir fini ma veste mais Florence ayant fait une pause après son dos…. j’ai moi même fait une pause après mes devants pour lui laisser le temps de tricoter les siens et j’en ai profité pour tricoter les mitaines de ma fille !

Destinées aux débutantes, les mitaines sont tricotées en jersey, ne comportent pas de bouts de doigts. Le modèle est simple et rapide à tricoter puisque il s’agit de 2 rectangles, 1 pour chaque main et 2 pattes de boutonnage. Chaque rectangle est assemblé en laissant un trou pour le pouce puis on coud la patte de boutonnage décorative sur laquelle sont fixés 2 boutons.

J’ai choisi la laine indiquée pour le modèle, il s’agit de la frimas composée à 50/50 de laine peignée et de coton. Une seule pelote suffit pour ce projet. Ma fille a choisi le coloris pourpre soit le même que photographié dans le catalogue.

J’ai tout de même tricoté l’échantillon pour vérifier la taille des aiguilles.

Une fois tout tricoté, mon stock de boutons étant principalement composé de boutons récupérés donc esseulés, nous sommes parties munies d’une patte de boutonnage à la recherche du bouton idéal. Ma fille a craqué pour ce motif fleurs de cerisier du Japon.

J’ai mis presque autant de temps, voire plus, à rentrer les fils, assembler les rectangles, à coudre les boutons et les pattes de boutonnage qu’à tricoter les mitaines.

Les accessoires tels que des gants ou bonnets ne nécessitent pas de blocage.

Les mitaines en photos :

Zoom sur le bouton :

Un accessoire facile et rapide à tricoter qui fait son petit effet !

Patron : Mitaines – Catalogue Phildar n° 137  (Automne / Hiver 2016-2017) – Modèle n° 20 – Niveau débutant – Taille unique

Fournitures : 1 pelote de Frimas coloris pourpre (Phildar) – 4 boutons roses motif fleurs de cerisier du japon (Cultura)

Matériel utilisé : Aiguilles n° 6 – 1 aiguille à laine

Trendy châle, mon premier tricot !

Le Trendy Châle marque mes débuts en tricot ! Mes premières expériences remontent à l’enfance et ne laissaient pas présager des aptitudes pour le tricot (pas pour la couture non plus d’ailleurs) : partant avec 10 mailles, j’en avais 20 au bout de 20 rangs ! Je n’avais pas été plus loin que le point mousse… Et ça tombe bien car le Trendy Châle se tricote au point mousse !

L’envie de m’essayer au tricot m’est venue l’hiver dernier à force de voir partout des châles, des Baa-ble hat (patron que j’aurais dû télécharger pendant qu’il était encore gratuit car maintenant il devenu payant depuis son succès !) et autres tricots bien trop compliqués pour une débutante, envie qui est restée en sommeil pendant 6 mois malgré l’achat d’aiguilles et de laine.

Armée d’une encyclopédie du tricot, j’ai voulu monter les mailles mais aucunes des méthodes proposées ne fonctionnaient, du coup j’ai fait appel à mon ami You Tube et j’ai trouvé une vidéo qui m’a permis de comprendre le montage des mailles, une autre pour l’augmentation d’un maille à chaque fin de rang, encore une autre pour le changement de pelote et enfin une pour arrêter les mailles.

Et voilà mon Trendy Châle (version mini tricotée avec 2 pelotes) :

 dimension : 85 x 40 cm

J’ai bien aimé tricoter le soir au coin du feu et cette première expérience m’a donné envie de continuer l’aventure du tricot !

Patron : Trendy châle d’après le tuto de Mlle Sophie

Laine : « Eclair » (Bergère de France) coloris « glace » contenant du mohair (moelleux) et un fil de lurex (touche de brillance) – 2 pelotes.

Aiguilles  : n° 5 (40 cm)

Point : Point mousse