Marquisette à la framboise

En 2015, la Fête des voisins fête ses 15 ans !

La Fête des voisins fête ses 15 ans !

Hier, c’était la fête des voisins !

Tous les ans à cette occasion, je réalise un cocktail à base de rosé, de liqueurs de fruits rouges et de framboises.

Sucrée et pas trop alcoolisée, c’est une boisson très féminine qui remporte toujours un franc succès.

Voici les proportions selon la quantité désirée :

 

Ingrédients :

Pour 8 / 30 / 50 verres de 12,5 cl

soit  (1L) (3,9L) / (6,5L)

– – – – –

75 cl / 3L / 5L de rosé

7,5 cl /30 cl / 50 cl de sirop de fraise

7,5 cl / 30 cl / 50 cl de liqueur de cassis

7,5 cl / 30 cl / 50 cl de crème de framboises

75 g / 300 g / 500 g de framboises surgelées (brisures possible)

 – – – – –

Le mélange se fait à la dernière minute car il est difficile de faire rentrer un contenant de 6,5 l dans son frigo !

La veille, mettre toutes les bouteilles au réfrigérateur afin qu’elles soient bien fraîches.

Au dernier moment, verser le rosé, le sirop de fraise, la liqueur de cassis et la crème de framboises. Bien mélanger.

Finir en ajoutant les framboises surgelées. Elles font office de glaçons !

Marquisette aux framboises

Marquisette aux framboises

Déguster avec modération !

Publicités

La guerre des volcans de Bernard Simonay

La guerre des volcans est une suite indépendante puisque l’histoire se déroule 4 siècles après les enfants du volcan.

Il y a 7 500 ans au cœur des volcans d’Auvergne, vit Ly-Rah, une descendante de Noï-Rah, destinée à devenir reine à son tour.

Chaque tribu est dirigée par un trio : une reine, toutes descendantes de leur illustre aïeule, gardienne de la sagesse et de la connaissance, un chef pour gouverner et un chaman pour guérir et guider les fidèles.

Alors que prospérité et bonne entente règnent entre les peuples des Montagnes de Feu, les vieux chefs meurent et sont remplacés par de jeunes chefs ambitieux et belliqueux. Le pouvoir des reines est contesté, elles sont tuées et les bibliothèques sont incendiées. D’étranges prédicateurs annoncent la fin du monde, une étoile tombée du ciel se dirige vers la terre, si les peuples ne renient par leur reine et leur dieu.

Ly-Rah devra faire preuve de courage pour sauver le savoir et les peuples des Montagnes de Feu de l’endoctrinement et du fanatisme.

Contrairement au précédent livre « les enfants du volcan », ce livre n’est pas l’histoire d’une héroïne, même si Ly-Rah est le personnage central, mais celles des différentes tribus.

Si l’écriture et le rythme soutenu sont toujours les mêmes, le sujet et l’intrigue intéressants, la multiplication des tribus et des personnages, avec des noms un peu similaires, rendent la lecture et l’identification plus difficile.

A découvrir tout de même !

Extraits du livre en cliquant ici.

La guerre des volcans de Bernard Simonay

La guerre des volcans de Bernard Simonay

« La guerre des volcans » de Bernard Simonay

Roman aux Éditions Presses de la Cité – 432 pages

Mini coutures astucieuses !

Après mes cousettes de débutantes, voici les suivantes qui sont plus présentables.

Un pantalon taillé dans un vieux jean, très fin et contenant de l’élasthanne,  et un petit top rose en coton :

Jean et petit top !

Jean et petit top !

Recycler les vieux vêtements en mini coutures c’est bien, mais utiliser des coutures existantes c’est encore mieux !

Sur le pantalon blanc ci-dessous présenté avec le top rose, on aperçoit des bandes en coton très épaisses sur le côté. Et bien ces bandes existaient sur le vêtement d’origine et je me suis dis que cela ferait bien sur les côtés d’un pantalon. Du coup j’ai tracé mon patron autour de ces bandes.

Pantalon blanc et top rose !

Pantalon blanc et top rose !

 

Encore plus astucieux, pour la tunique à carreaux ci-dessous :

  • j’ai utilisé le haut de la tunique d’origine (encolure et fausse patte de boutonnage avec les 3 boutons)
  • j’ai découpé la partie basse dans un morceau déjà froncé que j’ai assemblé à la partie haute
  • je me suis servi des manches courtes et leurs bandeaux de manches pour créer celles de la mini tunique

Ainsi, j’ai une tunique avec patte de boutonnage, fronces et bouts de manches sans les faire !

Mini coutures astucieuses !

Mini coutures astucieuses !

Garde robe compatible : la tunique va aussi avec le jean !

Jean & tunique !

Jean & tunique !

Le haut tout froncé de la robe Liberty ayant servi à confectionner le biais de la sortie de bain semblait destiné à être jeté… Et bien, j’ai taillé un morceau dedans et un autre dans le corps de la robe pour réaliser cette petite robe sans bretelles :

Petite robe froncée sans bretelles en Liberty

Petite robe froncée sans bretelles en Liberty

Voilà toutes les mini coutures réalisées avant les coutures à taille réelle !

Pour le plaisir des yeux ou pour puiser l’inspiration, voici 2 blogs où trouver de magnifiques réalisations :

Mes débuts en couture

Depuis quelques mois, je couds des vêtements, principalement pour moi. Mais j’ai débuté la couture en cousant des vêtements de poupées pour une souris rose qui n’avait pas la taille mannequin des habits vendus dans le commerce.

Un jour, j’ai acheté une machine à coudre. A ce stade là, j’étais vraiment une débutante ! Munie de la notice, j’ai essayé de faire passer les fils. C’est surtout le fil du bas et sa canette qui m’ont posé quelques problèmes. Mais j’ai trouvé la solution en vidéo sur internet. Merci à toutes celles qui font des vidéos, c’est très utile !

J’ai sorti des vieux vêtements et j’ai cousu pour m’entraîner.

Très vite, je suis passée à la confection de vêtements pour la souris rose. L’avantage, c’est qu’elle n’est pas exigeante et se contente de peu.

Là où cela se complique, c’est de fabriquer des vêtements sans patron comme modèle vu qu’il n’ en existe pas pour sa morphologie. J’ai alors cherché sur internet des patrons pour poupées que j’ai modifié.

Voici mes premières cousettes. Je préviens tout de suite : les finitions ce n’est pas ça mais alors pas ça du tout !

Une jupe trapèze :

Toute première réalisation !

Toute première réalisation !

Un ensemble jupe et petit top pour Noël fait à partir d’une chemise blanche doublée d’un bout d’ organza (chemin de table de Noël) :

Tenue pour Noël : jupe et petit top !

Tenue pour Noël : jupe et petit top !

Après j’ai réussi à mieux régler la tension et cela s’améliore un peu.

Un pyjama réalisé dans un vieux pyjama en pilou et agrémenté d’une vieille dentelle. J’avais trouvé un patron pour poupée mannequin que j’ai adapté, la souris rose ayant une taille proche des Chéries sans épaules ni de cuisses mais avec un petit bidon et un popotin (personne n’est parfait) plus une grosse tête (tous les vêtements doivent être enfilés par le bas). Là, elle est un peu serrée au niveau des bras !

Pyjama et vieilles dentelles !

Pyjama et vieilles dentelles !

Je lui ai même confectionné une culotte :

Une mini  culotte de grande !

Une mini culotte de grande !

Après j’ai réalisé des tenues avec de meilleures finitions. Il faut un peu d’entraînement et d’expérience pour progresser et on apprend aussi de ses erreurs.

Petit comparatif d’évolution des finitions entre les premières cousettes et une quelques temps plus tard :

Au fil du temps, les finitions s'améliorent !

Au fil du temps, les finitions s’améliorent !

Tout a été porté et reporté malgré les finitions qui laissaient vraiment à désirer !

Flan à la tomate

Voici une recette de demi-saison, quand on en a assez des plats d’hiver mais qu’il fait encore un peu frais pour manger froid.

C’est une vieille recette que je faisais dans les années 90 dont j’ai retrouvé la fiche bristol. Et oui à l’époque les blogs culinaires n’existaient pas !

Les enfants qui n’en avaient jamais mangé, ont validé la recette.

Flan à la tomate :

Pour 4 personnes – Préparation : 10 mn – Cuisson : 30 mn

Ingrédients :

  • 4 œufs
  • 1 boîte de lait concentré non sucré (410 g environ)
  • 150 g de comté (ou gruyère, cantal) (75 g + 75 g)
  • 3 tomates
  • 1 cuillère à soupe bombée de moutarde
  • Sel, poivre, herbes de Provence (ou thym)

– – – – –

Râper 75 g de comté et couper 75 g de comté en fines lamelles. Couper les 3 tomates en rondelles et les mettre à égoutter dans une passoire.

Préchauffer le four à 200°.

Dans un saladier, battre les 4 œufs en omelette. Ajouter le lait concentré non sucré, 1 cuillère à soupe bombée de moutarde, le comté râpé. Mélanger, puis assaisonner (sel et poivre)

Verser la préparation dans un moule à manqué en silicone. Disposer les rondelles de tomates sur la préparation. Saupoudrer d’herbes de Provence. Couvrir avec les lamelles de comté.

Flan à la tomate

Enfourner et cuire 30 mn. Démouler à la sortie du four.

 

Flan à la tomate à déguster chaud accompagné d'une salade verte !

Flan à la tomate à déguster chaud accompagné d’une salade verte !

Déguster chaud !

Je couds Badiane !

En janvier, Christelle Beneytout a sorti un nouveau patron de tee-shirt intitulé « Je couds Badiane ». Il est téléchargeable gratuitement dans sa boutique.

C’est un tee-shirt légèrement ample avec une encolure féminine proposé en version manches 3/4 ou manches courtes :

Je couds Badiane de Christelle Beneytout

Je couds Badiane de Christelle Beneytout

En même temps que la sortie du patron, les testeuses ont publié leur version du Badiane sur leur blog :

  • La version de Séverine : un jersey imprimé noir et blanc et des manches 3/4 noires avec du bord-côte blanc.
  • Le Badiane de Kokechic : un jersey imprimé graphique jaune. Elle a prolongé les manches pour en faire une version manches longues.
  • Celui de Caliclo : un jersey motif ikat en manches 3/4 avec des bandes de manches réalisées avec le même tissu.

De mon côté, j’ai choisi un jersey à zébrures noires et blanches. Le tissu étant assez chargé, je n’ai pas mis de bord-côte ni de bande de manche.

Pour garder la longueur des manches 3/4, j’ai prolongé les manches de 6 cm, soit la hauteur finale de la bande de manche.

Mon premier Badiane

Mon premier Badiane

 

Tee-shirt Je couds Badiane

Tee-shirt Je couds Badiane

Patron : « Je couds Badiane » de Christelle Beneytout – Taille 40 – Niveau moyennement facile – Patron gratuit (du 32 au 52) avec marges de couture de 0.7 cm comprises.

Fournitures : jersey avec zébrures noires et blanches (Eurotissu) – Élastique transparent Framilastic (renfort couture épaules)

Modifications : je n’ai pas entoilé l’encolure avec une bande de thermocollant (facultatif) et j’ai prolongé les manches de 6 cm à la place de la bande de manches.

Le tee-shirt Loose

Après 2 versions du Plantain, je voulais réaliser une autre sorte de t-shirt pour diversifier le style de ma garde robe.

J’ai trouvé sur internet un T-shirt qui semble aussi avoir été réalisé par de nombreuses couturières : le Tshirt Loose de mcpb.

C’est un t-shirt ample à manches 3/4 resserré à la taille :

Tshirt Loose de mcpb : l'original !

Tshirt Loose de mcpb : l’original !

Ce qui m’a attiré : le côté très féminin du pli avec le petit nœud et les manches 3/4 idéales pour la demi-saison.

Pour cette première version, j’ai choisi un jersey à carreaux avec des fleurs bleues et rouges.

Point de pli ni de petit nœud car j’ai repéré un jersey bleu marine avec des trèfles blancs pour lequel un petit nœud blanc serait idéal.

Ne voulant pas réaliser 2 modèles identiques, j’ai opté pour une encolure bateau.

Pour obtenir la forme bateau, il faut couper 2 fois le dos et ajouter les bandes de manches et de taille.

Voici ma version du Tshirt Loose :

T-shirt Loose de mcpb

T-shirt Loose de mcpb

Porté avec ma veste simili rouge :

Tshirt Loose & Veste simili rouge

Tshirt Loose & Veste simili rouge

Patron : Tshirt Loose de mcpb – Taille unique – Patron gratuit

Fournitures : jersey à carreaux avec fleurs bleues et rouges (Eurotissu) – Élastique transparent Framilastic (renfort coutures épaules)