Jamais de Duhamel !

Jamais ! Jamais Madeleine ne quittera sa maison… plutôt mourir !!!Bande dessinée Jamais Bruno Duhamel

C’est effectivement ce que redoute le maire de Troumesnil, que l’une de ses plus vieilles administrées ne meurt dans la chute de sa maison située au bord de la falaise qui menace de s’écrouler.

maison au bord de la famaise bd Jamais Duhamel

Sa responsabilité pénale serait engagée.

Mais la nonagénaire aveugle de naissance vivant seule avec son chat, est bien déterminée à ne pas quitter sa maison et à ne pas se laisser faire.

Elle a même de bons arguments qui font froid dans le dos de Monsieur le Maire.

jamais duhamel bd

La femme de ce dernier imagine et met en place un plan qui devrait sauver la vie de la vieille dame, la responsabilité de son mari et sa réputation.

Malheureusement, Madeleine n’est pas dupe et part à la Mairie lui prouver qu’elle ne plaisantait pas ! La situation est risquée et explosive. Un ancien du gipn de Marseille est appelé à la rescousse et un pompier fraîchement débarqué de Seine Saint Denis s’improvise médiateur.

Sur fond de catastrophe naturelle due au changement climatique, se pose le problème de la fin de vie chez soi.

A la fin, un petit making-of nous fait découvrir les différentes étapes de cette bande-dessinée : documentation, recherche de personnages, du crayonné à la mise en couleur.

jamais making of duhamel

Cette bande dessinée drôle et émouvante est une petite pépite qui nous offre un bon moment de lecture grâce à un bon scénario, un joli coup de crayon, beaucoup d’humour, et des personnages attachants. Coups de cœur pour le chat Baltazar, pour le pompier-médiateur pragmatique et bienveillant, et surtout pour le personnage de Madeleine qui est vraiment truculent !

A lire et à relire !

Jamais

Bande dessinée de Bruno Duhamel

Parue en 2018 chez Bamboo Édition – Collection Grand Angle – 56 pages

Publicités

La Chandeleur !

Le week-end dernier, c’était la Chandeleur, l’occasion de faire des photos pour partager ma recette de crêpes sans gluten et sans lactose. Il y a plus d’un an, j’étais très loin d’imaginer qu’il serait si difficile de réaliser de bonnes crêpes ! J’en ai testé des recettes, beaucoup ont été recalées d’autres utilisées un temps en attendant de trouver la recette qui conviendrait à mes papilles.

La base d’une pâte à crêpes c’est de la farine, des œufs et du lait. En version sans gluten et sans lactose, il faut donc jouer sur le lait végétal et les farines sans gluten pour trouver la bonne équation.

Pour toutes mes recettes sucrées, je privilégie le lait de soja parce que je le trouve universel, économique, plutôt neutre en goût (selon la marque utilisée) et ayant de bonnes qualités nutritionnelles. Mais pour la pâte à crêpes, j’ai fini par opter pour le lait de riz pour obtenir fluidité et légèreté !

Du côté des farines sans gluten, ma préférence va à la farine de riz avec un peu de farine de maïs. J’ai fini par trouver la bonne équation le jour où n’ayant plus assez de farine de maïs j’ai complété avec de la farine de riz. Ce jour là, ma fille et mon mari ayant goûté séparément mes crêpes et ont eu la même réaction : ils pensaient manger des crêpes « classiques » et non des crêpes sans gluten ! J’avais enfin trouvé ma recette !

Crêpes sans gluten et sans lactose

Crêpes sans gluten et sans lactose :

Ingrédients :

Pour 10/12 crêpes
Temps de repos : 1 heure (ou une nuit au frigo)
  • 230 g de farine de riz
  • 70 g de farine de maïs
  • 1 pincée de sel
  • 6 gros œufs
  • 650 ml de lait de riz*
  • 4 cas d’huile d’olive douce (ou huile neutre)
  • 1 à 2 cas de rhum ambré (ou arôme de votre choix)**
(*)  j’ai fait des tests allant de 600 ml à 700 ml pour la même quantité de farine : plus il y a de lait, plus la pâte est fluide et les crêpes sont légères. Par contre, plus la pâte est fluide, plus la crêpe est difficile à manier. A vous de voir selon votre niveau de crêpière (débutant ou expert) ! 😉
(**) ajuster les quantités selon l’arôme utilisé et vos préférences.

Préparation de la pâte :

Préparer tous les ingrédients en dissociant les ingrédients secs des ingrédients liquides qui vont être travaillés séparément dans deux saladiers.

Dans un saladier, mettre les farines et la pincée de sel. Bien mélanger puis former un puits. Réserver.

Dans un deuxième saladier, casser et battre au fouet 6 œufs. Puis ajouter le lait de riz, l’huile d’olive et l’arôme autre que le rhum (à ajouter juste avant la cuisson car l’alcool s’évapore). Bien mélanger.

Verser le mélange liquide dans le puits. Mélanger délicatement au fouet.

Laisser reposer 1 heure ou plus avant de cuire les crêpes.

Juste avant la cuisson des crêpes :

Ajouter le rhum.

Bien mélanger la pâte au fouet.

Conseils & astuces :

  • Utiliser une poêle permet de réaliser des crêpes plus fines qu’avec un appareil à crêpes du fait que l’on peut l’incliner la poêle pour mieux répartir la pâte. Ainsi, l’on met moins de pâte et les crêpes sont plus légères. 
  • Huiler la poêle toutes les 2 ou 3 crêpes car les crêpes sans gluten et sans lactose ont plus tendance à accrocher que les crêpes classiques.
  • Cuire sur feu vif mais pas trop (moyen /fort selon votre plaque de cuisson), c’est plus long mais les crêpes sont plus moelleuses, plus souples, moins cassantes et moins cramées.
  • Empiler les crêpes en attente les unes sur les autres les rend plus moelleuses.
  • Le week-end, faire la pâte la veille et la conserver au frais pour déguster des crêpes toutes chaudes le samedi ou le dimanche matin.

Pour finir, une photo de crêpes « sans gluten et sans lactose » et de crêpes « classiques » !

crêpes classiques & crêpes sans gluten et sans lactose

A gauche, les crêpes « sans gluten et sans lactose » cuites à la poêle et à droite les crêpes « classiques » cuites sur l’appareil à crêpes (plaque à 2 crêpes moyennes).

Vous remarquerez que les crêpes « sans gluten et sans lactose » ont meilleures mines que les crêpes « classiques ». Elles sont plus jaunes grâce à la farine de maïs ! 😉