Glace au Dulce de lèche et aux Daims

Faire une glace aux Daims me trottait dans la tête depuis un petit bout de temps mais n’étant pas fan de glace à la vanille, je me demandais bien avec quel parfum les marier. Et puis un jour, en mangeant une glace au Dulce de lèche, c’est la révélation ! Mais oui bien sûr, le Dulce de lèche et les Daims voilà l’association que je cherchais !

Le dulce de lèche pour ceux qui ne connaissent pas, c’est de la confiture de lait.

Voici donc 3 recettes :

  • la confiture de lait (Dulce de lèche)
  • la glace au Dulce de lèche et aux Daims
  • la glace au Dulce de lèche

Dulce de lèche :

Ingrédient :

  • 1 boîte de lait concentré sucré (397g)

Plonger la boîte de lait concentré (fermée) dans une casserole d’eau bouillante. Faire cuire à couvert sur feu doux pendant 2 heures. Égoutter et attendre qu’elle refroidisse pour l’ouvrir.

  • Pour la confiture de lait : verser dans un pot à confiture préalablement stérilisé.
  • Pour les glaces : mettre dans un saladier et suivre la recette ci-dessous.

Glace au Dulce de lèche et aux Daims :

Ingrédients :

  • 1 pot de dulce de lèche
  • 20 cl de crème liquide entière
  • 20 cl de lait
  • 150 g de daims (25 daims)

NB : en retirant les Daims des ingrédients, on obtient une glace au Dulce de lèche. C’est délicieux tout seul aussi !

Mettre le bol frigorifique de la sorbetière au congélateur et ses accessoires tels que la pâle et le couvercle au réfrigérateur 24 heures avant.

Lorsque la boîte de lait concentré a suffisamment refroidi pour la manipuler, verser le dulce de lèche dans un saladier. Fouetter pour homogénéiser. Incorporer la crème liquide. Bien mélanger.

Verser le lait et mélanger à nouveau.

Couvrir le saladier et réserver au réfrigérateur plusieurs heures voire la nuit complète puis faire prendre à la sorbetière pendant 1/2 heure environ.

Couper les Daims en 4 et les incorporer à la glace juste avant la fin.

Verser dans un récipient ou comme ici dans un moule à bûche en silicone (démoulage facilité) qui permet de dresser la glace sur un plat pour une belle présentation et une découpe en tranches.

Déguster !

Glace au Dulce de lèche et aux Daims !

Glace au Dulce de lèche et aux Daims !

Publicités

Glace au Salidou (caramel au beurre salé)

Une cousine bretonne m’a offert un pot de crème de Salidou et le petit Marabout « Caramel au beurre salé – Le Salidou – les 30 recettes cultes » qui va avec :

30 recettes cultes de Caramel au beurre Salé

J’étais très contente de recevoir ce cadeau mais le problème c’est que j’avais envie de réaliser presque toutes les recettes et que je n’avais qu’un seul pot !

Du coup, j’ai hésité longtemps, longtemps … jusqu’à ce que les fortes chaleurs décident pour moi : ce sera une glace au caramel beurre salé !

Ingrédients :

  • 1/2 litre de lait
  • 5 jaunes d’œuf
  • 100g de sucre
  • 1 cuillère à café de Maïzena
  • 150g de crème de Salidou
Glace au caramel beurre salé !

Glace au caramel beurre salé !

Important : pensez à mettre le bol frigorifique de la sorbetière au congélateur et ses accessoires tels que la pâle et le couvercle au réfrigérateur 24 heures avant.

Verser le lait dans une casserole et porter à ébullition. Pendant ce temps, casser les œufs pour séparer les blancs des jaunes.

Au robot, battre les  5 jaunes d’œuf avec les 100g de sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la cuillère à café de Maïzena et le lait bouillant. Fouettez.

Transvaser dans la casserole et laisser chauffer à feu doux tout en remuant jusqu’à ce que le mélange épaississe. Ajouter 150 g de Salidou et mélanger jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Réserver au réfrigérateur plusieurs heures puis faire prendre à la sorbetière.

Mettre dans un récipient et faire prendre au congélateur.

La gamme Salidou propose entre autres des éclats de Salidou et un coulis de Salidou, que je n’avais pas malheureusement sinon, j’aurai incorporé des éclats de caramel lorsque la glace est presque prise et nappé de coulis au moment de servir. Comme il me restait un peu de crème de Salidou, j’en ai nappé ma glace ! Cela n’est pas aussi fin que du coulis mais c’est très bon ! D’ailleurs, le temps de faire la photo, le froid a figé la crème de caramel et l’a transformé en bonbon caramel mou.