Gâteau aux figues poêlées, noix et pralines roses !

L’automne est souvent une saison peu appréciée car le temps se rafraîchit, devient pluvieux, les jours raccourcissent… Mais l’automne est aussi synonyme du retour des bons petits plats et surtout des gâteaux !

Au début de l’automne, il y a de nombreux fruits pour faire des tartes ou des gâteaux tels que les prunes, les poires, les pommes, les figues…

Après une tarte légère aux mirabelles, j’ai eu envie de faire un gâteau automnal, plus précisément aux figues et aux noix. L’idée a mûri pour devenir une nouvelle version de mon gâteau moelleux aux fruits et aux pralines roses. Un premier essai avec des figues juste coupées ne m’ayant pas satisfaite totalement, j’ai recommencé en poêlant les figues ! Là, je tenais ma version automnale : le gâteau moelleux aux figues, aux noix et aux pralines roses !

Ce gâteau vous demandera un peu de temps pour sa réalisation mais ravira vos papilles ! Prévoir de le préparer la veille pour le lendemain ou le matin pour le soir.

Gâteau moelleux aux figues fraîches rôties à la poêle, aux noix et aux pralines roses blog ma cabane en alaska

Gâteau moelleux aux figues poêlées, aux noix et aux pralines roses (sans gluten et sans lactose) :

Ingrédients :

  • 3 œufs
  • 75 g de sucre de canne blond
  • 170 g de margarine au sel de mer :
    • 15 g pour poêler les figues
    • 150 g pour la pâte
    • 5 g pour beurrer le moule
  • 1 pointe de couteau de fleur de sel
  • 170 g de chocolat blanc
  • 100 g de farine de riz blanc
  • 70 g de fécule de maïs (maïzéna)
  • 1 sachet de levure chimique sans gluten
  • 250 g de tofu soyeux (ou 2 paquets de 120 g)
  • 450 g de figues fraîches mûres à point
  • 100 g de cerneaux de noix
  • 150 g de pralines roses

Préparer et peser tous les ingrédients. Diviser les pralines dans 2 bols.

Laver et sécher délicatement les figues. Leur enlever la queue, les couper en 4, puis recouper chaque morceau en 2 (dans l’autre sens, dans la largeur)

Mettre une poêle à chauffer sur feu moyen avec 15 g de margarine, y déposer les morceaux de figues côté peau sur la poêle. Laisser cuire pendant 15 à 20 minutes sans retourner. Baisser le feu si nécessaire.

Briser les cerneaux de noix en petits morceaux, les ajouter aux figues en fin de cuisson. Mélanger délicatement les figues et les noix de façon à enrober ces dernières de jus de figues. Arrêter la cuisson. Réserver hors du feu.

Au bain marie, faire fondre 150 g de margarine avec le chocolat blanc et une pointe de couteau de fleur de sel.

Au robot, battre les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse (compter presque 10 minutes).

Ajouter à ce mélange, la farine, la fécule et la levure chimique et battre vigoureusement pour une bonne incorporation.

Égoutter le tofu soyeux et l’émulsionner plusieurs minutes au blender avant de l’incorporer à l’appareil. Bien mélanger à nouveau.

Enfin, verser le mélange de margarine/chocolat blanc fondu et bien mélanger afin d’obtenir une pâte bien homogène.

Préchauffer le four à 180°. Graisser un moule en silicone avec 5 g de margarine.

Verser la moitié de la pâte dans un moule en silicone, répartir le mélange figues et noix, puis de la moitié des pralines. Recouvrir du restant de pâte et ajouter le restant des pralines.

Enfourner pour 1 heure.

Vérifier la cuisson à plusieurs endroit avec la pointe d’un couteau, prolonger la cuisson si nécessaire.

A la fin du temps de cuisson, vous avez le choix de laisser le gâteau refroidir entièrement dans le four la porte entrouverte ou de le laisser refroidir dehors. Il sera ainsi + doré et + humide/sec à l’intérieur. Les deux options sont bonnes. Vous pouvez aussi le laisser 1/4 ou 1/2 heure le four éteint puis le laisser finir de refroidir dehors.

Une fois entièrement refroidi, démouler le gâteau.

Déguster !

Part du gâteau moelleux aux figues rôties à la poêle, aux noix et aux pralines roses

Tarte légère aux Mirabelles !

Chaque année, j’attends avec impatience la saison des mirabelles ! Comptant parmi mes fruits préférés…je guette l’annonce de leur cueillette en Lorraine et je surveille leur arrivée sur les étals. Il faut être aux aguets car la saison est trop très courte, tout juste un mois.

Attendre avec impatience et profiter pleinement de la saison des fruits est un plaisir qui se savoure avant, pendant et parfois même après lorsque l’on se remémore les bonnes choses mangées. Ainsi, manger local et de saison décuple les plaisirs gustatifs !

Cette année, les mirabelles sont arrivées au cours d’une semaine chaude, faisant suite à deux semaines très moyennes, pas la canicule mais dépassant les 30°. La remontée des températures a fait redescendre mon envie de gâteau aux mirabelles. Mais celle-ci a vite été remplacée par une envie de tarte aux mirabelles toute simple et légère avec juste le goût du fruit.

A la pâte brisée, j’ai préféré la légèreté de la pâte feuilletée. Je l’ai recouverte d’un mélange de poudre d’amandes et de sucre afin d’éviter d’avoir une pâte totalement détrempée par le jus des mirabelles.recette tarte aux fruits de saison - pâte feuilletée - mirabelles - sans gluten

Tarte légère aux mirabelles :

Ingrédients :

  • 1 pâte feuilletée (sans gluten pour moi)
  • 1 kg de mirabelles
  • 50 g de poudre d’amandes
  • 50 g de sucre :
    • 25 g de sucre complet muscovado
    • 25 g de sucre de canne blond

 

Laver, équeuter et sécher soigneusement les mirabelles.

Les couper en deux et les dénoyauter.

Dans un grand bol, bien mélanger la poudre d’amandes et les sucres.

Dérouler la pâte feuilletée, la déposer avec le papier sulfurisé sur le moule à tarte, lui donner la forme du moule et la piquer à l’aide d’une fourchette.

Verser et répartir sur le fond de tarte, le mélange amandes/sucre.

Préchauffer le four à 180°.

Disposer les oreillons de mirabelles (debout) en rond en partant du bord de la tarte jusqu’au centre en essayant de les serrer les uns contre les autres. S’il reste des oreillons, les insérer entre deux oreillons espacés.

Enfourner pour 35 minutes environ à 180°.

Sortir le moule à tarte du four et le laisser refroidir sur une grille.

Déguster la tarte refroidie ou encore un peu tiède. Miam, un régal !!!Tarte aux mirabelles - Recette de ma cabane en alaska

La Chandeleur !

Le week-end dernier, c’était la Chandeleur, l’occasion de faire des photos pour partager ma recette de crêpes sans gluten et sans lactose. Il y a plus d’un an, j’étais très loin d’imaginer qu’il serait si difficile de réaliser de bonnes crêpes ! J’en ai testé des recettes, beaucoup ont été recalées d’autres utilisées un temps en attendant de trouver la recette qui conviendrait à mes papilles.

La base d’une pâte à crêpes c’est de la farine, des œufs et du lait. En version sans gluten et sans lactose, il faut donc jouer sur le lait végétal et les farines sans gluten pour trouver la bonne équation.

Pour toutes mes recettes sucrées, je privilégie le lait de soja parce que je le trouve universel, économique, plutôt neutre en goût (selon la marque utilisée) et ayant de bonnes qualités nutritionnelles. Mais pour la pâte à crêpes, j’ai fini par opter pour le lait de riz pour obtenir fluidité et légèreté !

Du côté des farines sans gluten, ma préférence va à la farine de riz avec un peu de farine de maïs. J’ai fini par trouver la bonne équation le jour où n’ayant plus assez de farine de maïs j’ai complété avec de la farine de riz. Ce jour là, ma fille et mon mari ayant goûté séparément mes crêpes et ont eu la même réaction : ils pensaient manger des crêpes « classiques » et non des crêpes sans gluten ! J’avais enfin trouvé ma recette !

Crêpes sans gluten et sans lactose

Crêpes sans gluten et sans lactose :

Ingrédients :

Pour 10/12 crêpes
Temps de repos : 1 heure (ou une nuit au frigo)
  • 230 g de farine de riz
  • 70 g de farine de maïs
  • 1 pincée de sel
  • 6 gros œufs
  • 650 ml de lait de riz*
  • 4 cas d’huile d’olive douce (ou huile neutre)
  • 1 à 2 cas de rhum ambré (ou arôme de votre choix)**
(*)  j’ai fait des tests allant de 600 ml à 700 ml pour la même quantité de farine : plus il y a de lait, plus la pâte est fluide et les crêpes sont légères. Par contre, plus la pâte est fluide, plus la crêpe est difficile à manier. A vous de voir selon votre niveau de crêpière (débutant ou expert) ! 😉
(**) ajuster les quantités selon l’arôme utilisé et vos préférences.

Préparation de la pâte :

Préparer tous les ingrédients en dissociant les ingrédients secs des ingrédients liquides qui vont être travaillés séparément dans deux saladiers.

Dans un saladier, mettre les farines et la pincée de sel. Bien mélanger puis former un puits. Réserver.

Dans un deuxième saladier, casser et battre au fouet 6 œufs. Puis ajouter le lait de riz, l’huile d’olive et l’arôme autre que le rhum (à ajouter juste avant la cuisson car l’alcool s’évapore). Bien mélanger.

Verser le mélange liquide dans le puits. Mélanger délicatement au fouet.

Laisser reposer 1 heure ou plus avant de cuire les crêpes.

Juste avant la cuisson des crêpes :

Ajouter le rhum.

Bien mélanger la pâte au fouet.

Conseils & astuces :

  • Utiliser une poêle permet de réaliser des crêpes plus fines qu’avec un appareil à crêpes du fait que l’on peut l’incliner la poêle pour mieux répartir la pâte. Ainsi, l’on met moins de pâte et les crêpes sont plus légères. 
  • Huiler la poêle toutes les 2 ou 3 crêpes car les crêpes sans gluten et sans lactose ont plus tendance à accrocher que les crêpes classiques.
  • Cuire sur feu vif mais pas trop (moyen /fort selon votre plaque de cuisson), c’est plus long mais les crêpes sont plus moelleuses, plus souples, moins cassantes et moins cramées.
  • Empiler les crêpes en attente les unes sur les autres les rend plus moelleuses.
  • Le week-end, faire la pâte la veille et la conserver au frais pour déguster des crêpes toutes chaudes le samedi ou le dimanche matin.

Pour finir, une photo de crêpes « sans gluten et sans lactose » et de crêpes « classiques » !

crêpes classiques & crêpes sans gluten et sans lactose

A gauche, les crêpes « sans gluten et sans lactose » cuites à la poêle et à droite les crêpes « classiques » cuites sur l’appareil à crêpes (plaque à 2 crêpes moyennes).

Vous remarquerez que les crêpes « sans gluten et sans lactose » ont meilleures mines que les crêpes « classiques ». Elles sont plus jaunes grâce à la farine de maïs ! 😉

Mini Canelés !

Spécialité bordelaise, le canelé est un petit gâteau aromatisé au rhum et à la vanille avec un cœur moelleux sous une fine croûte caramélisée. Manger des canelés, n’est pas un petit plaisir qui peut s’improviser puisque la pâte à canelés demande un temps de repos de 24 à 48 heures avant cuisson, puis un second de 2 heures au minimum après cuisson avant de pouvoir les déguster !

Je vous propose ma version revisitée du canelé bordelais en format mini, sans gluten et sans produits laitiers. Il est parfait pour un goûter gourmand et léger.  De la recette originale, il ne reste plus que le sucre, la vanille, le rhum et le moule  à canelés, de ce fait, mes mini-canelés n’ont pas la même texture que les originaux : leur cœur est fondant sous une croûte croquante ! S’ils sont différents, ils n’en sont pas moins plébiscités ! Pour cette recette, j’ai utilisé mon aide-culinaire préféré : le tofu soyeux !

Cette recette est adaptée à mon moule qui contient 20 mini-empreintes à canelés et au format de mon tofu soyeux (120g). A adapter selon votre moule et/ou le format de votre tofu soyeux. Il est tout à fait possible de réaliser de grands canelés, il y en aura juste moins et il faudra ajuster le temps de cuisson ! A ce propos, selon votre four et surtout la composition de votre moule, le temps de cuisson pourra varier de façon très significative, il vous faudra donc faire des essais avant de trouver le temps de cuisson idéal.

Mini canelés bordelais vegan sans gluten sans lactose sans lait sans oeufs au tofu soyeux

Mini canelés (sans gluten, sans lactose, sans œufs) :

Pour 20 mini-canelés

Ingrédients :

  • 20 cl de lait végétal (soja nature sans sucre de préférence)
  • 120 g de tofu soyeux
  • 100 g de sucre muscovado (sucre de canne complet)
  • 75 g de farine de riz
  • 15 g d’arrow-root
  • 25 g de margarine (au sel de mer)
  • 3 càs de rhum ambré
  • 1 càc rase de poudre de vanille
  • un peu de margarine et de sucre muscovado pour le moule
  • La veille ou l’avant veille (minimum 24 h avant la cuisson) :

Préparer et peser tous les ingrédients.

Dans une casserole, mettre à chauffer le lait végétal avec la vanille en poudre.

Égoutter le tofu soyeux, le mettre dans la cuve du robot avec le sucre, battre pendant 5 minutes.

Mélanger soigneusement la farine et la fécule avant de les incorporer dans la cuve du robot. Mélanger.

Incorporer le lait végétal vanillé chaud en plusieurs fois en mélangeant entre chaque incorporation. Ajouter la margarine et le rhum. Mélanger.

Placer la pâte dans un saladier avec un couvercle ou filmer le saladier. Après refroidissement, mettre au frigo au minimum 24 heures.

  • Le Jour J :

Mettre le moule au congélateur une quinzaine de minutes.

Sortir la plaque et la grille du four.

Préchauffer le four à 230 ° (vérifiez que votre moule en silicone supporte cette chaleur).

Sortir la pâte du réfrigérateur, la mélanger pour l’homogénéiser.

Graisser les moules à canelés sortis du congélateur avec la margarine à l’aide d’un pinceau (ou avec les doigts) et saupoudrer chaque empreinte d’un peu de sucre en faisant tourner le moule afin que le sucre adhère aux côtés.

Attention : Ne pas laisser de trous non graissés au risque d’abîmer votre moule.

Poser le moule à canelés sur la plaque du four posée sur la grille.

Répartir la pâte dans les empreintes (presque à ras bord).

Enfourner pour 10 minutes à 230 ° puis baisser la température à 210 ° et poursuivre la cuisson pendant 50 minutes.

Sortir les canelés du four et les laisser complètement refroidir avant de les démouler.

Je vous conseille fortement d’attendre au minimum 2 heures avant de les déguster afin que la pâte s’aère ! Enfin si c’est possible !

Déguster ! Miam !

mini canelés vegan sans gluten sans lactose sans oeufs au tofu souex sans GLO

Gâteau aux mirabelles et aux pralines roses

Chaque année, je surveille l’arrivée des mirabelles sur les étals car elles n’y restent qu’un petit mois seulement pour faire de la confiture de mirabelles au Gewurztraminer, un crumble ou une tarte Tatin… aux mirabelles.

Avec les premières de la récolte 2018, j’ai décidé de revisiter le gâteau moelleux aux fruits et aux pralines roses (à la poire ici ou à la rhubarbe là) pour une version sans gluten, sans beurre et sans ricotta. J’ai pris le risque de conserver le chocolat blanc qui contient du lait (si vous ne supportez pas le lait contenu dans le chocolat blanc, sachez qu’il existe du chocolat blanc sans lait).

J’ai remplacé la farine de blé par de la farine de riz blanc et de la fécule de maïs, le beurre demi-sel par de la margarine au sel de mer ‘plus une pointe de couteau de fleur de sel) et la ricotta par du tofu soyeux, un aide culinaire qui remplace bon nombre de produits laitiers entre autres. J’utilise souvent ce dernier, aussi bien pour le sucré que le salé, j’y ai d’ailleurs consacré un article, mais c’est la première fois que je publie une recette en contenant.

J’ai volontairement réduit le temps de cuisson (donc un gâteau moins croustillant, moins caramélisé) pour obtenir un gâteau plus humide ce qui était bien plus agréable par ces très fortes chaleurs. Un gâteau fruité, sucré, léger… Cette version est différente des précédentes mais tout aussi délicieuse ! A refaire avec d’autres fruits en version humide ou caramélisée !

gâteau sans gluten sans lactose aux mirabelles aux pralines roses farine de riz fécule de maïs chocolat blanc et au tofu soyeux

Gâteau moelleux aux mirabelles et aux pralines roses :

Ingrédients :

  • 3 œufs
  • 75 g de sucre de canne blond
  • 150 g de margarine au sel de mer
  • 1 pointe de couteau de fleur de sel
  • 170 g de chocolat blanc
  • 100 g de farine de riz blanc
  • 70 g de fécule de maïs (maïzéna)
  • 1 sachet de levure chimique sans gluten
  • 250 g de tofu soyeux (ou 2 paquets de 120 g)
  • 750 g de mirabelles
  • 150 g de pralines roses

Préparer et peser tous les ingrédients.

Au bain marie, faire fondre la margarine avec le chocolat blanc. Ajouter une pointe de couteau de fleur de sel.

Laver, couper en 2 et dénoyauter les mirabelles.

Diviser les pralines roses en 2 bols différents (2 x 75g). Les mirabelles étant plus sucrées que la rhubarbe ou les poires, j’ai réduit d’un quart la quantité de pralines roses, soit 150g au lieu des 200g. La moitié (100g) suffirait pour le côté sucrant mais on perdrait en croquant. A vous de voir selon votre bec sucré ou pas !

Au robot, battre les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse (compter presque 10 minutes).

Ajouter à ce mélange, la farine, la fécule et la levure chimique et battre vigoureusement pour une bonne incorporation.

Égoutter le tofu soyeux et l’émulsionner plusieurs minutes au blender avant de l’incorporer à l’appareil. Bien mélanger à nouveau.

Enfin, verser le mélange de margarine/chocolat blanc fondu et bien mélanger afin d’obtenir une pâte bien homogène.

Préchauffer le four à 180°. Graisser un moule en silicone avec un peu de margarine.

Verser la moitié de la pâte dans un moule en silicone, répartir la totalité des oreillons de mirabelles puis parsemer la moitié des pralines roses (et non l’inverse car sans le gluten pour les retenir, les pralines roses chutent directement au fond du moule).

Recouvrir du restant de pâte et ajouter le restant des pralines.

Enfourner pour 1 heure.

Vérifier la cuisson à plusieurs endroit avec la pointe d’un couteau, prolonger la cuisson si nécessaire.

A la fin du temps de cuisson, laisser le gâteau refroidir dans le four la porte entrouverte.

Une fois entièrement refroidi, sortir le gâteau et le démouler.

Déguster !

gâteau sans gluten et sans lactose aux mirabelles pralines roses tofu soyeux farine de riz fécule de maïs

Mes nouveaux gâteaux au chocolat préférés !

Mes enfants me réclamaient un gâteau au chocolat !!! J’ai donc réfléchi à une nouvelle version sans gluten et sans beurre de Mon gâteau au chocolat préféré.

Le rendre sans gluten était très facile car la recette originale ne contient que 50 g de farine qu’il suffit de remplacer par une fécule, de préférence de la fécule de pomme de terre mais une autre fécule ou de la maïzéna pourront convenir aussi. Par contre, remplacer 100 g de beurre tout en conservant une texture similaire était un peu plus compliqué !

Défi relevé doublement puisque de cette contrainte sont nées 2 nouvelles recettes :

  • une version « fondante tout chocolat » à l’huile de coco
  • une version « moelleuse chocolat/noisette » à la purée de noisette

Le gâteau idéal pour les anniversaires, les goûters et les fêtes de fin d’année scolaire !

gâteau au chololat sans gluten sans beurre à l huile de coco ou purée de noisette

Mes nouveaux gâteaux au chocolat préférés (sans gluten et sans beurre) :

 

  • Gâteau « choco-coco » :

Ingrédients :

  • 200 g de chocolat noir
  • 70 g d’huile de coco
  • 150 g de sucre de canne blond
  • 50 g de fécule de pomme de terre
  • 4 œufs
  • 1/2 sachet de levure chimique sans gluten
  • sucre glace pour décorer (facultatif)

Préparer et peser tous les ingrédients.

Préchauffer le four à 180°.

Faire fondre au bain marie le chocolat et l’huile de coco.

Battre au robot le sucre et les œufs jusqu’à blanchissement soit environ 6/7 minutes.

Ajouter la fécule de pomme de terre tamisée et la levure chimique. Mélanger.

Quand le mélange chocolat/huile de coco a fondu, le verser dans le robot et mélanger.

Verser dans un moule en silicone et faire cuire 25 minutes à 180°.

Sortir du four après avoir vérifié la cuisson avec la pointe d’un couteau.

Laisser refroidir avant de démouler, disposer sur un plat et saupoudrer de sucre glace.

Déguster !

 

  • Gâteau « chocolat-noisette » :

gâteau au chocolat et à la noisette sans gluten sans lactose sans beurre avec purée de noisette

Ingrédients :

  • 200 g de chocolat noir
  • 100 g de purée de noisette
  • 150 g de sucre de canne blond
  • 50 g de fécule de pomme de terre
  • 4 œufs
  • 1/2 sachet de levure chimique sans gluten
  • sucre glace pour décorer (facultatif)

Préparer et peser tous les ingrédients. Pour la purée de noisette, il faut bien la mélanger dans son bocal avant d’en prélever, l’huile ayant tendance à remonter à la surface.

Préchauffer le four à 180°.

Faire fondre au bain marie le chocolat et la purée de noisette.

Battre au robot le sucre et les œufs jusqu’ à blanchissement soit environ 6/7 minutes.

Ajouter la fécule de pomme de terre tamisée et la levure chimique. Mélanger.

Quand le mélange chocolat/noisette a fondu, le verser dans le robot et mélanger.

Verser dans un moule en silicone et faire cuire 20/25 minutes à 180°.

Sortir du four après avoir vérifié la cuisson avec la pointe d’un couteau.

Laisser refroidir avant de démouler, disposer sur un plat et saupoudrer de sucre glace.

Déguster !

L’utilisation de l’huile de coco ou la purée de noisette modifie la texture du gâteau qui est délicieux aussi bien en version fondante qu’en version moelleuse !

Tarte-crumble « Rhubarbe-Framboise » !

Encore une recette à la rhubarbe parce que c’est la saison et qu’entre elle et moi c’est une histoire d’amour, preuve en est le nombre de recettes à la rhubarbe sur ce blog !

Comme toujours, elle provient de mon jardin contrairement aux framboises dont ce n’est pas tout à fait la saison que je préfère de toute façon manger au pied des framboisiers !

Dans mes créations, elle se la joue en solo ou en duo avec la fraise mais aussi avec la framboise. La scène est cette fois-ci une pâte sablée à l’amande accueillant le duo rhubarbe-framboise recouvert d’une pâte à crumble bien sucrée pour contrebalancer l’acidité des fruits. Pour que la dégustation soit parfaitement équilibrée, il faut déguster les 3 éléments ensemble !

Pour ceux qui n’ont aucune intolérance, cette association « Rhubarbe-Framboise » fonctionnera aussi avec ma recette de Tarte-crumble à la rhubarbe et se mariera très bien avec la cannelle du fond de tarte et de la pâte à crumble de cette version.

recette tarte à la rhubarbe sans gluten sans lactose vegan

Tarte-crumble « Rhubarbe-Framboise »(sans gluten et sans lactose) :

Ingrédients :

Pâte sablée à l’amande :

  • 150 g de farine de riz complet
  • 50 g sucre muscovado
  • 70 g de poudre d’amande
  • 50 g de purée d’amande blanche
  • 10 cl d’eau
  • 1/3 cac d’arôme d’amande amère

Garniture :

  • 4 cas de poudre d’amande
  • 600 g de rhubarbe épluchée + 3 cas de sucre de canne blond
  • 100 g de framboises surgelées

Pâte à crumble :

  • 125 g de farine de riz complet
  • 125 g sucre muscovado
  • 125 g de margarine fleur de sel
  • 1 cac rase de vanille en poudre

La préparation étant assez longue, sachez que la pâte sablée, la pâte à crumble et la rhubarbe peuvent être préparées la veille ou plusieurs heures avant la cuisson, en les filmant et en les mettant au réfrigérateur.

Préparation de la rhubarbe :

Laver, éplucher et couper en tronçons la rhubarbe. La mettre dans un saladier avec 3 cuillères à soupe de sucre, mélanger afin que tous les morceaux soient enrobés de sucre (rajouter un peu de sucre si nécessaire). Le sucre va faire sortir le jus de la rhubarbe ce qui évitera de détremper la pâte.

Préparation de la pâte sablée à l’amande :

Peser tous les ingrédients. Graisser ou chemiser le moule à tarte.

Mettre dans un saladier tous les ingrédients secs (farine, sucre, poudre d’amande) et bien les mélanger. Former un puits.

Dans un autre saladier, mettre la purée d’amande et ajouter l’eau petit à petit en fouettant. Verser cette crème d’amande liquide dans le puits des ingrédients secs. Mélanger au batteur ou à la main puis former une boule souple et collante.

Étaler la pâte en utilisant un papier cuisson entre la pâte et le rouleau à pâtisserie, garnir un moule à tarte de préférence à fond amovible, piquer le fond de tarte avec les dents d’une fourchette. Réserver au frigo minimum 30 minutes. Filmer au contact si vous l’avez préparée la veille.

Préparation de la pâte à crumble :

Peser tous les ingrédients.

Dans un saladier mélanger la farine, le sucre et la vanille en poudre. Ajouter la margarine coupée en petits morceaux puis mélanger avec les mains. Réserver au frigo minimum 30 minutes. Filmer au contact si vous l’avez préparée la veille.

Montage et cuisson :

Préchauffer le four à 180°.

Sortir les pâtes et la rhubarbe du frigo. Égoutter la rhubarbe.

Saupoudrer les cuillères de poudre d’amande sur la pâte sablée, verser la rhubarbe égouttée sur la pâte. Répartir les framboises encore surgelées sur la rhubarbe puis recouvrir de pâte à crumble.

tarte sans gluten sans lactose vegan

Enfourner à 180° pour 45 minutes.

Laisser tiédir avant de déguster !

Recette sans gluten sans lactose vegan