Tarte à la tomate et sa petite sauce moutardée !

J’ai déjà partagé une recette de tarte à la tomate, en voici une variante qui ne fait pas doublon avec la première. L’une se déguste chaude et l’autre froide, c’est la petite sauce moutardée qui fait toute la différence.

La tarte fine & légère à la tomate, composée d’une pâte feuilletée étalée, tartinée d’un mélange de moutardes (forte et douce) et recouverte de rondelles de tomates est à déguster chaude à l’apéro, en entrée ou en plat avec une salade.

La tarte du jour, est à déguster tout juste refroidie accompagnée d’une salade verte. Entre la pâte et les tomates coupées en rondelles, la petite sauce moutardée à base de tofu soyeux apporte fraicheur et humidité, très appréciable l’été quand il fait très chaud.

Si vous vous demandez ce qu’est le tofu soyeux, je vous invite à lire mon article sur cet aide culinaire végétal, au goût neutre une fois cuit, bien pratique aux végétariens et aux intolérants au lactose pour remplacer les produits laitiers dans les recettes salées ou sucrées. En cliquant, vous pourrez retrouver mes recettes utilisant du tofu soyeux.

Bien que je n’ai pas essayé, je pense que vous pouvez le remplacer ici par de la ricotta, vu que je remplace la ricotta par du tofu soyeux.

Tarte à la tomate sauce à la moutarde et au tofu soyeux sans gluten sans lactose pâte brisée pâte feuilletée

Tarte à la tomate et sa petite sauce moutardée :

Ingrédients :

  • 1 pâte brisée (sans gluten pour moi)
  • 4 à 6 tomates
  • 120 g de tofu soyeux
  • 1 grosse cuillère à soupe bombée de moutarde forte
  • Sel et Poivre
  • Herbes de Provence
  • Facultatif :
    • Olives noires
    • Fromage (féta, chèvre…)
    • Filets d’anchois….

 

Préparer tous les ingrédients.

Laver et sécher les tomates, puis les couper en rondelles.

Égoutter le tofu soyeux, le mettre dans un mini blender/mixeur avec la moutarde, du sel, du poivre, des herbes de Provence. Bien mixer.

Préchauffer le four à 180°.

Garnir un plat à tarte avec la pâte brisée. Étaler le mélange tofu soyeux/moutarde sur le fond de tarte. Déposer les rondelles de tomates. Parsemer d’un peu d’herbes de Provence. Saler & poivrer. 

Ajouter la garniture facultative maintenant (fromage) ou à la fin de la cuisson (olives noires ou anchois) ou à la sortie du four.

Enfourner à 180° pendant 35 à 40 minutes.

Sortir du four et laisser refroidir.

Déguster cette tarte tout juste refroidie avec une salade verte et finir par une petite part de tarte aux mirabelles légèrement tiède !

tartes a la tomate moutarde tofu soyeux mirabelles pâte feuilletée pâte brisée

Cake à la ratatouille !

Avec le retour des beaux jours, le cake salé s’invite à toutes les occasions : l’apéro, repas, brunch, pique-nique, lunch-box… !

Après avoir disparu de ma table, faute d’avoir trouvé une alternative à sa base composée de farine de blé et de fromage râpé, il revient grâce à la semoule de riz-maïs et la ratatouille. Un combo parfait pour un cake moelleux.

Sa réalisation est très rapide, il faut juste avoir de la ratatouille sous la main. Personnellement, je prépare une ratatouille dans ce but et j’accommode le reste pour un autre plat et non l’inverse. A noter, pour la réussite de ce cake, il est important d’avoir une ratatouille qui a du jus. Les légumes de la ratatouille doivent être gorgés de jus lorsqu’ils sont pesés pour la recette ci-dessous. Je rajoute ensuite quelques cuillères à soupe de jus supplémentaires pour un cake frais et humide.

Il est tout à fait possible de réaliser cette recette avec de la semoule de blé mais les proportions semoule/ratatouille/jus ne seront pas les mêmes car la semoule de blé et la semoule de maïs-riz n’ont pas le même taux d’absorption.

cake salé sans gluten sans lactose léger ligth à la ratatouille thon olives vertes

Cake à la ratatouille (sans gluten et sans lactose) :

Ingrédients :

Pour 12 belles tranches

  • 500/550 g de ratatouille
  • 160 g de semoule « riz & maïs »
  • 180 g de thon au naturel
  • 50 g d’olives vertes dénoyautées
  • 4 œufs
  • Sel & Poivre

Préchauffer le four à 180°.

Préparer et peser tous les ingrédients. Émietter le thon, couper les olives en rondelles.

Dans un saladier, verser la semoule et la ratatouille. Ajouter quelques cuillères à soupe de jus de la ratatouille. Bien mélanger afin d’humidifier la semoule.

Ajouter le thon émietté et les olives vertes coupées en rondelles. Bien mélanger.

Dans un bol, battre les œufs puis les incorporer au mélange ratatouille/semoule/thon/olives vertes.

Saler & poivrer.

Verser dans un moule à cake.

Enfourner à 180 ° pour 45/50 minutes.

Laisser refroidir avant de démouler.

A déguster froid.

Flan pâtissier !

Aussi appelé flan parisien, le flan pâtissier est la recette parfaite si vous souhaitez faire un gâteau mais que vous n’avez ni farine ni levure. Ces deux ingrédients ayant disparu des rayons des supermarchés lorsque la France entière s’est mise à pâtisser et à faire son pain pendant le confinement.

Mon flan pâtissier est sans pâte et le lait de la version originelle a été remplacé par du lait de soja pour en faire une version sans gluten et sans lactose. Si vous n’êtes pas intolérant, vous pouvez utiliser du lait de vache, le déroulé de la recette sera le même. Il faudra juste diminuer la quantité de vanille (augmentée ici pour contrer le goût du soja) et réduire le temps de cuisson à 45 minutes.

Faute de vanille en poudre, introuvable aussi, je me suis rabattue sur un flacon d’arôme de vanille donnant une couleur plus brune au flan et à sa croûte qu’avec la vanille en poudre.

Bien sûr, cette version n’a pas le même goût que celle au lait de vache mais mes fans de flan l’apprécient !

recette de flan pâtissier ou parisien sans pâte sans lait sans gluten et sans lactose blog Ma cabane en Alaska

Flan pâtissier (sans gluten et sans lactose) :

Ingrédients :

  • 3 œufs
  • 1 litre de lait de soja (75 cl + 25 cl)
  • 160 g de sucre de canne blond
  • 100 g de fécule de maïs (maïzéna)
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 3 cas d’arôme de vanille*
  • margarine pour le moule
* ou 3 pointes de couteau de vanille en poudre

Préparer tous les ingrédients, en regroupant d’un côté ceux destinés à la casserole et de l’autre ceux pour le saladier :

Dans une grande casserole, porter à ébullition :

  • 75 cl de lait de soja
  • 160 g de sucre de canne blond
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 2 cas d’arôme de vanille

Dans un saladier :

  • fouetter 3 œufs
  • puis ajouter les ingrédients suivants un par un :
    • 100 g de fécule de maïs (maïzéna)
    • 25 cl de lait de soja
    • 1 sachet de sucre vanillé
    • 1 cas d’arôme de vanille

Une fois le mélange lait végétal/sucre porté à ébullition, le verser sur le mélange œufs/fécule/lait végétal.

Bien mélanger au fouet puis reverser dans la casserole.

Préchauffer le four à 180 °

Sur feu moyen, faire épaissir l’appareil à flan en mélangeant continuellement avec une cuillère en bois. L’appareil à flan va commencer à épaissir au bout de 5 bonnes minutes et encore 5 bonnes minutes pour obtenir la bonne épaisseur.

Verser dans dans le moule graissé et enfourner pour 60 minutes.

Au bout de 30 minutes tourner le moule pour que le flan dore uniformément.

Si vous ne voulez pas que le dessus soit trop doré, vous pouvez mettre un papier aluminium sur le flan quand la dorure vous convient.

Au bout de 60 minutes, vérifier la cuisson. Le flan doit être un peu tremblotant sur le dessus mais pas trop.

Laisser refroidir avant de le réfrigérer.

Déguster !

flan parisien ou flan pâtissier sans pâte sans gluten et sans lactose au lait de soja

Miam !

Gâteau aux figues poêlées, noix et pralines roses !

L’automne est souvent une saison peu appréciée car le temps se rafraîchit, devient pluvieux, les jours raccourcissent… Mais l’automne est aussi synonyme du retour des bons petits plats et surtout des gâteaux !

Au début de l’automne, il y a de nombreux fruits pour faire des tartes ou des gâteaux tels que les prunes, les poires, les pommes, les figues…

Après une tarte légère aux mirabelles, j’ai eu envie de faire un gâteau automnal, plus précisément aux figues et aux noix. L’idée a mûri pour devenir une nouvelle version de mon gâteau moelleux aux fruits et aux pralines roses. Un premier essai avec des figues juste coupées ne m’ayant pas satisfaite totalement, j’ai recommencé en poêlant les figues ! Là, je tenais ma version automnale : le gâteau moelleux aux figues, aux noix et aux pralines roses !

Ce gâteau vous demandera un peu de temps pour sa réalisation mais ravira vos papilles ! Prévoir de le préparer la veille pour le lendemain ou le matin pour le soir.

Gâteau moelleux aux figues fraîches rôties à la poêle, aux noix et aux pralines roses blog ma cabane en alaska

Gâteau moelleux aux figues poêlées, aux noix et aux pralines roses (sans gluten et sans lactose) :

Ingrédients :

  • 3 œufs
  • 75 g de sucre de canne blond
  • 170 g de margarine au sel de mer :
    • 15 g pour poêler les figues
    • 150 g pour la pâte
    • 5 g pour beurrer le moule
  • 1 pointe de couteau de fleur de sel
  • 170 g de chocolat blanc
  • 100 g de farine de riz blanc
  • 70 g de fécule de maïs (maïzéna)
  • 1 sachet de levure chimique sans gluten
  • 250 g de tofu soyeux (ou 2 paquets de 120 g)
  • 450 g de figues fraîches mûres à point
  • 100 g de cerneaux de noix
  • 150 g de pralines roses

Préparer et peser tous les ingrédients. Diviser les pralines dans 2 bols.

Laver et sécher délicatement les figues. Leur enlever la queue, les couper en 4, puis recouper chaque morceau en 2 (dans l’autre sens, dans la largeur)

Mettre une poêle à chauffer sur feu moyen avec 15 g de margarine, y déposer les morceaux de figues côté peau sur la poêle. Laisser cuire pendant 15 à 20 minutes sans retourner. Baisser le feu si nécessaire.

Briser les cerneaux de noix en petits morceaux, les ajouter aux figues en fin de cuisson. Mélanger délicatement les figues et les noix de façon à enrober ces dernières de jus de figues. Arrêter la cuisson. Réserver hors du feu.

Au bain marie, faire fondre 150 g de margarine avec le chocolat blanc et une pointe de couteau de fleur de sel.

Au robot, battre les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse (compter presque 10 minutes).

Ajouter à ce mélange, la farine, la fécule et la levure chimique et battre vigoureusement pour une bonne incorporation.

Égoutter le tofu soyeux et l’émulsionner plusieurs minutes au blender avant de l’incorporer à l’appareil. Bien mélanger à nouveau.

Enfin, verser le mélange de margarine/chocolat blanc fondu et bien mélanger afin d’obtenir une pâte bien homogène.

Préchauffer le four à 180°. Graisser un moule en silicone avec 5 g de margarine.

Verser la moitié de la pâte dans un moule en silicone, répartir le mélange figues et noix, puis de la moitié des pralines. Recouvrir du restant de pâte et ajouter le restant des pralines.

Enfourner pour 1 heure.

Vérifier la cuisson à plusieurs endroit avec la pointe d’un couteau, prolonger la cuisson si nécessaire.

A la fin du temps de cuisson, vous avez le choix de laisser le gâteau refroidir entièrement dans le four la porte entrouverte ou de le laisser refroidir dehors. Il sera ainsi + doré et + humide/sec à l’intérieur. Les deux options sont bonnes. Vous pouvez aussi le laisser 1/4 ou 1/2 heure le four éteint puis le laisser finir de refroidir dehors.

Une fois entièrement refroidi, démouler le gâteau.

Déguster !

Part du gâteau moelleux aux figues rôties à la poêle, aux noix et aux pralines roses

Tarte légère aux Mirabelles !

Chaque année, j’attends avec impatience la saison des mirabelles ! Comptant parmi mes fruits préférés…je guette l’annonce de leur cueillette en Lorraine et je surveille leur arrivée sur les étals. Il faut être aux aguets car la saison est trop très courte, tout juste un mois.

Attendre avec impatience et profiter pleinement de la saison des fruits est un plaisir qui se savoure avant, pendant et parfois même après lorsque l’on se remémore les bonnes choses mangées. Ainsi, manger local et de saison décuple les plaisirs gustatifs !

Cette année, les mirabelles sont arrivées au cours d’une semaine chaude, faisant suite à deux semaines très moyennes, pas la canicule mais dépassant les 30°. La remontée des températures a fait redescendre mon envie de gâteau aux mirabelles. Mais celle-ci a vite été remplacée par une envie de tarte aux mirabelles toute simple et légère avec juste le goût du fruit.

A la pâte brisée, j’ai préféré la légèreté de la pâte feuilletée. Je l’ai recouverte d’un mélange de poudre d’amandes et de sucre afin d’éviter d’avoir une pâte totalement détrempée par le jus des mirabelles.recette tarte aux fruits de saison - pâte feuilletée - mirabelles - sans gluten

Tarte légère aux mirabelles :

Ingrédients :

  • 1 pâte feuilletée (sans gluten pour moi)
  • 1 kg de mirabelles
  • 50 g de poudre d’amandes
  • 50 g de sucre * :
    • 25 g de sucre complet muscovado
    • 25 g de sucre de canne blond
* le sucre est facultatif

Laver, équeuter et sécher soigneusement les mirabelles.

Les couper en deux et les dénoyauter.

Dans un grand bol, bien mélanger la poudre d’amandes et les sucres*.

Dérouler la pâte feuilletée, la déposer avec le papier sulfurisé sur le moule à tarte, lui donner la forme du moule et la piquer à l’aide d’une fourchette.

Verser et répartir sur le fond de tarte, le mélange amandes/sucres*.

Préchauffer le four à 180°.

Disposer les oreillons de mirabelles (debout) en rond en partant du bord de la tarte jusqu’au centre en essayant de les serrer les uns contre les autres. S’il reste des oreillons, les insérer entre deux oreillons espacés.

Enfourner pour 35 minutes environ à 180°.

Sortir le moule à tarte du four et le laisser refroidir sur une grille.

Déguster la tarte refroidie ou encore un peu tiède. Miam, un régal !!!Tarte aux mirabelles - Recette de ma cabane en alaska