Surchemise Cannelle à carreaux !

Deux ans après sa sortie, Christelle Beneytout a proposé un hacking de son patron en offrant un bonus de 4 variantes au gilet Cannelle :

Hacking Cannelle

1 veste courte et cintrée et 3 gilets (boutonné / noué / long sans manche)

Grâce à un bon marketing (test des variantes par des couturières très suivies sur les réseaux sociaux), le gilet Cannelle s’est fait connaître à nouveau ! Si j’adore le gilet Cannelle, j’en ai cousu une bonne demi-douzaine, les variantes ne m’inspirent pas plus que ça. Mais ce hacking m’a fait regarder autrement ce patron et j’ai eu l’idée dans faire une surchemise.

J’ai cousu une version test pour valider les modifications à effectuer. Le but étant de modifier le patron pour tissu chaîne et trame, de l’élargir pour rentrer dedans avec un débardeur ou un tee-shirt. Pour cela, j’avais 3 possibilités :

  • coudre 1 ou 2 tailles au dessus de la version maille
  • augmenter toutes les marges de 1 à 2 cm
  • augmenter de quelques centimètres seulement à quelques endroits

Pour me décider, j’ai utilisé ma méthode préférée : superposer un patron chaîne et trame validé (le PAM de La Maison Victor) sur le patron du Cannelle. La partie à élargir étant les emmanchures et les manches. Les patrons sont à peu près identiques, seules les manches du Pam sont plus larges de 2 cm au niveau de l’emmanchure. J’ai donc décidé d’élargir les côtés des manches de 2 cm et de reporter cette augmentation sur les côtés du devant et du dos. Pour une version hiver, je pense faire 2 cm sur la partie devant et 3 cm sur la partie dos pour plus de confort avec un tee-shirt épais ou un sous-pull.

Voici ma surchemise Cannelle que je n’imagine qu’à carreaux, impossible de l’imaginer à fleurs, du genre surchemise de bûcheronne !

On l’ aperçoit portée sous mon gilet Cannelle noir :

Ce premier test est validé ! J’attends de trouver LE tissu à carreaux pour faire une deuxième version comportant plus d’adn de la chemise (empiècements épaules, poches poitrine, bracelets de manche ….) !

Patron : « Je couds Cannelle » de Christelle Beneytout (pdf ou papier) – Niveau débutant – Marges de 0.7 cm comprises – Taille 40

Fourniture : Coton à carreaux (Eurotissu)

Modifications : ajout de 2 cm sur le côté des manches ainsi que sur les côtés devant et dos au niveau des manches

Et Pam, un troisième coup de cœur !

Lorsque j’ai vu ce tissu noir à l’aspect soyeux avec des fleurs aux couleurs lumineuses dans les tons bleu et moutarde, j’ai tout de suite vu une blouse Pam.

Issue du magazine La Maison Victor de Janvier-Février 2016, cette blouse a été mon coup de cœur en janvier 2016.

Je l’ai cousu une première fois pour moi dans un tissu bordeaux avec des libellules blanches, une deuxième fois pour ma maman dans un tissu léger et fluide parme à petites croix noires.

C’est une petite blouse toute simple avec une encolure légèrement décolletée qui se ferme avec des liens, rapide et facile à coudre. La seule difficulté pour les débutantes réside dans la pointe du décolleté.

Place aux photos :

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

SDC10965b.jpg

Et cerise sur le gâteau, au premier lavage après avoir suspendu ma blouse sur un cintre pour sécher, j’ai découvert qu’elle ne nécessitait aucun repassage !

Patron : Top « Pam » du magazine La maison Victor – Édition 1 / janv-fév 2016 – Niveau débutant – Taille 38 (existe du 34 au 56)

Fourniture : viscose noire avec des fleurs dans les tons de bleu et moutarde (La Maison d’Ursule)

Un chemisier Trop-Top !

Le thème de septembre du défi « 2016 en Trop-Top » était de coudre un chemisier Trop-Top en suivant ou en s’inspirant d’un tutoriel parmi ceux proposés. Pour ma part, je me suis inspirée de la chemisette d’Ivanne S pour un résultat très différent n’ayant mis ni revers de manches, ni poches, ni col ouvert.

Pour le tissu, j’ai testé une nouveauté chez mon marchand de tissus : un polyester « anti-transpirant » dont le motif fleuri et les couleurs rose et prune, pas encore hivernales, m’ont séduite. Pour les boutons, je n’ai pas eu à en chercher ni à en coudre puisque j’avais dans mon stock des pressions roses pâles qui s’accordaient parfaitement avec mon tissu.

Pour le patron, je suis repartie de celui de ma blouse Trop-Top (déjà modifié) en élargissant les emmanchures, en créant des 1/2 manches, en enlevant les pinces poitrines, en augmentant un peu la longueur et en créant une patte de boutonnage sur le devant. Comme je n’ai pas modifié l’encolure et que celle-ci devait être plus décolletée que le patron de base, j’ai dû renoncer au col ouvert sinon cela aurait été trop indécent !

Ce nouveau chemisier s’accorde parfaitement avec mon gilet Cannelle rose :

Ne vous étonnez pas si votre commentaire ne reçoit pas de réponse rapide ou si je ne publie pas pendant quelques temps, je repars en vacances (sans connexion)… je vous donne rendez-vous vers la mi-octobre ! A bientôt !

Patron : TROP-TOP d’Ivanne S – Version B –  Taille 36/40  – Patron pdf à télécharger Femme (du 32 au 54) ou Fille (du 1 au 12 ans)

Fournitures : polyester anti-transpirant fleuri dans les tons roses et prunes (Eurotissus)

Modifications : pour mon chemisier, je suis partie du patron que j’avais modifié pour coudre ma blouse Trop-Top auquel j’ai de nouveau apporté des modifications :

Modifications initiales pour ma blouse Trop-Top : j’ai redessiné le patron en allongeant la ligne d’épaule, réduisant la longueur des bouts de manches, alignant le bas devant et dos, ajusté l’ensemble sur plusieurs tailles (36/40)

Modifications pour le chemisier Trop-Top : j’ai retiré les pinces poitrines, j’ai élargi les emmanchures, créé des 1/2 manches élargies et ajouté une patte de boutonnage sur le devant.

En retard pour Stockholm !

En retard car le concours organisé par l’Atelier Scämmit autour de son patron la blouse Stockholm était jusqu’au 1er mai ! Stockholm est une blouse à manches 3/4 raglan, avec ou sans volant ainsi que la possibilité de faire une goutte dans le dos et de la prolonger en robe. Elle peut aussi être réalisée en jersey… une version que je ferai sûrement à l’automne.

Après avoir vu plusieurs versions sur le web, j’ai eu envie de m’en coudre une. J’étais partie dans l’idée de la faire en broderie anglaise blanche mais mon marchand de tissu n’en avait pas. Un peu déçue, j’ai cherché une alternative et j’ai eu un véritable coup de cœur pour ce tissu transparent à fleurs.

Côté technique, cette blouse m’a permis de réaliser mes premières coutures anglaises ce qui était parfait pour le tissu choisi ! Autre première, j’ai aussi expérimenté la couture sans repasser, car la matière de ce beau tissu, floqué de surcroît, ne supporte pas le fer ! Malgré un torchon et le thermostat au minimum, le tissu gondolait ! L’horreur et la frustration de ne pas pouvoir faire des finitions parfaites. Pour couronner le tout, en cours de réalisation, je lis qu’elle taille petit et que les manches sont trop serrées ! Gros stress avant l’essayage final car ma version étant transparente j’ai prévu de porter un top en dessous !

Voici donc ma version de la blouse Stockholm portée ici avec ma jupe châtaigne noire mais qui sera parfaite aussi avec du blanc (ou de la couleur) dès les beaux jours installés !

La basque au bas de la manche, le détail qui féminise cette blouse à manche raglan quelque soit le tissu utilisé !

Patron : Blouse Stockholm de l’Atelier Scämmit (pdf) – Niveau débutant –  Taille 40 (existe du 34 au 48) – marges de couture de 1,2 cm pour coutures anglaises incluses.

Fourniture : tissu blanc transparent floqué fleuri (Eurotissus)

Une Blouse Trop-Top !

En avril, le thème du défi « 2016, en Trop-Top » était de coudre une blouse Trop-Top. Il fallait donc utiliser la version B en utilisant une de ses nombreuses variantes ou en faisant ses propres adaptations. Toutes les variantes sont intéressantes, le plus dur étant de trouver le tissu qui convient pour chacune d’elles.

Cette blouse, je la voulais sans manches puisque à la fin du Me Made Mars 2016, j’ai décidé de coudre ma valise d’été qui ne comporte que très peu de pièces Home-Made, même si c’est un peu difficile de se projeter avec le temps auto-hivernal qui fait en ce moment.

Il me restait un petit coupon du tissu utilisé pour la Pam de ma maman, suffisamment grand pour y faire rentrer un Trop-Top sans manches. J’ai hésité un instant mais comme la sienne a des manches longues et la mienne pas de manches, on ne la portera donc pas en même temps !

Si j’ai trouvé les modifications parfaites pour la version A (T-shirt et Pull), je n’avais fait qu’une seule fois la version B (trop grande puis retouchée), j’ai donc dû repenser le patron. Comme d’habitude, je superpose d’autres patrons qui ont été validés (ici la Pam et le Painted Roses) pour déterminer les modifications à appliquer en fonction de mes envies. C’est à dire : manches pas trop tombantes, encolure pas trop grande sur la ligne d’épaule mais un peu décolletée, bas devant et dos alignés et pas trop long ni trop court, le tout un peu ajusté… J’ai donc bidouillé le patron entre le 36 et le 40 !

Au final, j’ai une blouse Trop-Top toute simple avec des revers de manches.

Voici les photos prises sous un rayon de soleil un jour où il faisait à peine 10/12 ° avec du vent :

Pour voir les blouses des autres défieuses Trop-Top c’est sur le blog collectif « 2016 en Trop-Top, le défi » !

Rendez-vous le 30 Mai pour découvrir ma version de la  « Robe Trop-Top » !

Patron : TROP-TOP d’Ivanne S – Version B –  Taille 36/40  – Patron pdf à télécharger Femme (du 32 au 54) ou Fille (du 1 au 12 ans)

Fournitures : viscose légère et fluide violet/parme à petites croix (Eurotissus)

Modifications : j’ai redessiné le patron en allongeant la ligne d’épaule, réduisant la longueur des bouts de manches, alignant le bas devant et dos, ajusté l’ensemble sur plusieurs tailles (36/40)

Et « Pam » un deuxième coup de cœur !

Quand ma maman a vu ma blouse avec des libellules, son cœur a fait Pam ! Son anniversaire approchant le choix du patron a donc été vite fait !

Côté tissu, d’habitude elle vient choisir avec moi mais là pas besoin car j’ai trouvé un tissu très ressemblant à un déjà vu avec elle. J’étais sûre de ne pas me tromper !

Pour la taille, elle a essayé ma blouse et opté pour la même taille bien qu’elle soit un peu trop grande, pour pouvoir l’enfiler sans problème, le tissu n’étant pas extensible. Oui mais voilà, le tissu n’étant pas du tout le même, un raide contre un fluide, sa blouse une fois assemblée était trop grande et le décolleté beaucoup trop grand. Son tissu fluide n’ayant pas la rigidité du mien, le tombé était plutôt tombant ! Si j’avais su j’aurai fait la taille en dessous. Du coup, j’ai repris la ligne d’épaule comme j’avais fait pour son tee-shirt Loose, en pinçant de 2 cm devant et derrière de chaque côté. Je lui avais bien proposé de garder celui-là pour moi et de lui en refaire un autre plus petit mais elle n’a pas voulu, le tissu lui plaisait trop !

Place aux photos :

Patron : Top « Pam » du magazine La maison Victor – Édition 1 / janv-fév 2016 – Niveau débutant – Taille 38 (existe du 34 au 56)

Fourniture : viscose violet/parme avec des petites croix noires (Eurotissus)

Retour sur les ajustements de ma blouse Trop-Top !

Le thème du premier défi Trop-Top était de coudre une version A, B ou C pour faire connaissance avec le patron, définir la taille et voir les ajustements nécessaires pour les 11 suivants. Et comme beaucoup de défieuses Trop-Top, j’avais choisi une taille trop grande !

Depuis j’ai ajusté ma blouse printanière. Je n’ai pas pu modifier l’encolure beaucoup trop large au niveau des épaules à mon goût mais j’ai repris les côtés et les manches.

Cette première expérience m’a conduit à apporter des ajustements que j’ai appliqués sur mon pull Trop-Top à paillettes et encore améliorés avec mon basique Trop-Top (hors défi celui-là).

Place aux photos après ajustements :

Un Avant/Après pour voir la différence :

Le temps s’étant refroidi à nouveau ces derniers jours, j’espère que le soleil  reviendra vite pour que je puisse enfin la porter !

Patron : TROP-TOP d’Ivanne S – Version B – Dos boutonné – Patron pdf à télécharger Femme (du 32 au 54) ou Fille (du 1 au 12 ans)

Fournitures : viscose légère marinière à fleurs (Eurotissus) – Entoilage très fin – Boutons pressions rouges

Modifications initiales : j’ai retiré 5 cm et l’arrondi inversé au devant, aligné le dos qui normalement est plus long que le devant et arrondi.

Ajustements : J’ai repiqué à env. 1,5 / 2 cm de la couture initiale au niveau des côtés et des manches.