Mini Sam’ : le sac imitation croco de la Parisienne !

Tout est dans le titre ! « Mini Sam’  » c’est le nom du patron, le motif écaille du simili cuir utilisé est une « imitation croco » et la cotonnade utilisée pour l’intérieur du sac répond au joli nom de « la Parisienne » !

Entre l’achat des tissus et la réalisation du sac, il s’est écoulé … 2 ans ! Le simili cuir « imitation croco » et le tissu « la parisienne » proviennent du Salon de la Création & du Savoir-Faire (CSF) 2015. Quand le CSF 2016 est arrivé, je les ai ressorti et me suis souvenue d’un joli sac vu chez Annabelle qu’elle avait fait pour sa fille. Patron téléchargé, pièces découpées et entoilées en novembre 2016, qu’un autre projet a dû pousser dans un tiroir et qui ont hivernées pendant un an pour être cousu fin 2017 ! J’ai le projet d’un sac grand format, j’espère ne pas mettre deux ans à le coudre !

Mini Sam’, un petit sac à main à rabat de forme arrondie, est proposé gratuitement sur le blog de Merci Giroflée. Ce modèle de base (bandoulière fixe, pas de poches…) pourra être personnalisé par des couturières un peu expérimentées selon leurs goûts et/ou leurs besoins (bandoulière réglable, poche.s intérieure.s, compartiment…). Les couturières débutantes pourront jouer sur le contraste du tissu du rabat par rapport au corps du sac, la couleur du passepoil.

Je suis restée sur le modèle de base car sa fonction première est juste d’accueillir mes papiers, mon téléphone et mes clés pas de transporter ma vie, ça c’est le job d’un grand sac qui lui doit être pensé et personnalisé pour être pratique et trouver du premier coup ce que l’on cherche.

Petites astuces que j’ai utilisées pour découper mes pièces en fonction des motifs :

  • j’ai imprimé deux fois les gabarits que j’ai assemblés pour former la pièce à découper car le gabarit de base représente une demi pièce.
  • j’ai décalqué les pièces avec du couvre-livre transparent

Pour la réalisation, j’ai utilisé une aiguille spéciale cuir, mon simili étant épais et assez rigide. Son épaisseur et sa rigidité m’ont d’ailleurs joué un mauvais tour lors de la confection de la bandoulière. Le patron préconise de coudre endroit contre endroit les deux pièces de la bandoulière et de retourner la pièce obtenue. Je n’ai pas voulu écouter mon intuition… impossible de retourner ma pièce au delà de quelques centimètres ! J’ai dû découdre et recoudre envers contre envers en rentrant et surpiquant les côtés.

Je vous conseille de mesurer la longueur d’un sac similaire afin d’adapter la longueur de la pièce. J’ai retiré 50 cm à ma bandoulière.

A noter aussi que le simili cuir ne se repasse pas au risque de le faire fondre. Pour repasser les coutures, mettre un torchon assez épais entre le simili et le fer à repasser.

Enfin, le patron ne préconise pas de renforcer les pièces (entoilées) au niveau de la fermeture ce qui je pense est une bonne idée pour prolonger la durée de vie du sac.

Mon Mini Sam’ en photos :

Un petit sac élégant qui m’accompagne souvent lorsque je veux emporter le minimum avec moi.

Patron : Mini Sam’ de Merci Giroflée (patron gratuit)

Fournitures : simili cuir noir croco et cotonnade la Parisienne (CSF), passepoil noir (Mondial Tissus) et fermeture aimantée (récup d’un vieux sac)

Modification : j’ai réduit la bandoulière de 50 cm

Préconisation : renforcer les pièces au niveau de la fermeture aimantée

Publicités

Coussins doux et piquants !

Le proverbe « les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés » s’applique aussi aux couturières ! Depuis des mois, voire plus, les coussins de mon canapé attendaient leur housse home-made. Coudre un nouveau vêtement pour moi est toujours plus enthousiasmant que de couvrir des coussins.

Formaté par les photos déco vues sur Instagram, mon œil a d’abord été attiré par des cotonnades très tendance, puis par des motifs et des coloris ressemblant plus à mes goûts et plus en accord avec mon intérieur. J’ai abandonné les motifs géométriques qui ne s’accordaient pas entre eux pour des cactus, ananas et toucans le tout dans des coloris noir, gris et vert. Gris comme mes canapés et vert comme les murs vert d’eau de mon salon côté canapés. J’ai aussi fait le plein de passepoils dans différents coloris pour rehausser mes coussins.

Voici mon butin : 3 tissus, tous en 50 cm de hauteur et 4 passepoils (noir, gris, vert foncé et corail)

Pour recouvrir 4 coussins :

  • 2 petits carrés (35 x 35)
  • 2 allongés (60 x 30)

J’ai choisi les associations suivantes :

  • le tissu blanc avec des cactus noirs et gris pour le devant des 2 petits coussins avec un dos gris foncé et passepoil noir pour l’un et un dos noir avec un passepoil gris clair pour l’autre.
  • le tissu ananas / toucan pour le devant d’un des coussins allongés avec un dos noir et un passepoil corail même si il n’y a pas de corail dans mon salon.
  • le tissu cactus verts aspect lin pour le devant et le dos d’un des coussins allongés (je ne voyais pas d’association possible mais plutôt 2 côtés cactus) avec un passepoil vert foncé, même si un seul coussin engloutirait la majorité de mon coupon qui soit dit en passant a beaucoup rétréci – 3 cm sur les 50.

J’avais en stock une cotonnade noire qui avait servi à faire des fonds de poches à ma jupe Trixy mais pas assez grande pour faire tous les coussins. En farfouillant dans mes chutes, j’ai trouvé du jersey Milano noir et anthracite ayant servi à coudre mon premier gilet Cannelle et ma robe Plantain. Du coup c’est eux qui ont été choisis pour faire les dos des coussins.

J’ai d’abord réalisé :

  • la housse blanche cactus gris et noir avec le jersey Milano anthracite et le passepoil noir
  • la housse cactus verts aspect lin avec un passepoil vert sapin.

Lorsque j’ai reçu mon molleton à sweat noir avec son intérieur en fausse fourrure, j’ai tout de suite espéré que mon gilet Monceau me laisserait des chutes suffisamment grandes pour faire des dos de coussins tout doux ! Et ce fût le cas ! Du coup, la deuxième housse blanche aux cactus gris et noirs et le tissus ananas / toucan ont un dos en fausse fourrure noire !

Voilà j’ai donc 4 nouveaux coussins piquants et tout doux !

Les dos un peu plus en détail :

Tellement doux que ma fille a passé commande pour un coussin tout doux pour sa chambre !

Côté technique, j’ai coupé :

  • le devant aux dimensions exactes des coussins (35 x 35 et 60 x 30) sans marges de couture pour obtenir un côté gonflant
  • les 2 parties du dos à la largeur du coussin ( – 1 cm pour dos extensible) et à 90% de la hauteur pour la grande partie et à 40 % pour la petite partie
    • petit coussin carré (1 devant = 35 x 35 / dos 1 = 34 x 31 – dos 2 = 34 x  14)
    • grand coussin rectangulaire (1 devant = 30 x 60 / dos 1 = 30 x 54 – dos 2 = 30 x 24)

J’ai d’autres idées pour de nouveaux coussins sur le même thème mais ils attendront car des tissus et des patrons pour la collection printemps/été 2017 m’appellent ! 😉

Fournitures :

  • tissu blanc cactus et tissu ananas/toucan (Maison des Ursules)
  • tissu aspect lin cactus verts (Rascol)
  • passepoils (Mondial Tissus)
  • Jersey Milano gris et fausse fourrure (chutes)

L’écharpe bicolore !

Pour réaliser mon chemisier Trop-Top, je n’avais utilisé que la partie principale d’un tissu bicolore. J’avais bien pensé faire des manches contrastantes dans la bande de 20 cm qu’il y avait de chaque côté du laize mais cela ne rentrait pas. J’ai tout de même fait la parmenture avec ce motif pensant l’ouvrir comme le chemisier d’Ivanne mais comme j’ai utilisé un patron dont l’encolure avait été modifiée cela ne fonctionne pas ouvert. Dommage car c’est la partie du tissu qui a ma préférence.

Il me restait donc une bande entière d’environ 20 x 180 cm (une grande chute longue et étroite), ainsi qu’un peu du tissu principal. La chute idéale pour faire une écharpe en tissu bicolore et mettre en valeur cette partie du tissu. C’est possible aussi avec des chutes de 90 cm environ en assemblant 2 chutes ensemble, la jointure sera cachée dans le cou et par les cheveux s’ils sont longs.

Côté technique, rien de compliqué, j’ai assemblé 2 bandes identiques longues et étroites endroit contre endroit en laissant un bout de quelques centimètres non cousu pour pouvoir retourner le tissu puis fermer. Et voilà une idée facile et rapide pour utiliser des chutes et faire un joli cadeau !

Ce n’est pas la première fois que je partage mon tissu avec ma maman (ici et ), c’est donc pour elle que j’ai cousu cette écharpe bicolore qu’elle porte très souvent !

L’écharpe portée de différentes façons :

  • Du côté du tissu principal :

  • Du côté de bande :

  • Des 2 côtés ensemble :

Fournitures : tissu polyester anti-transpirant fleuri et bicolore dans les tons roses, oranges et prunes (Eurotissus)

Dimensions : 2 bandes de 20 x 180 cm (ou 2 x 2  bandes de 20 x 90 cm env.)

Short en jean recyclé en sac !

Quand les vêtements de mes enfants deviennent trop petits, je fais 3 tas : les tâchés, troués, trop usés vont à la poubelle, ceux qui sont encore en très bon état sont donnés et le dernier tas, mon préféré, c’est les vêtements qui vont être recyclés.

Cet été, un short en jean qui a été porté et reporté par ma fille, hiver comme été, est devenu vraiment trop petit et a fini dans mon tas à recycler. J’ai tout de suite su ce que je voulais en faire, le transformer en sac !

short en jean

Sur internet, j’ai surtout trouvé des exemples de sacs réalisés à partir de pantalon en jean offrant plus de possibilités qu’un short taille 10 ans. Je me suis donc débrouillée toute seule. Après un petit temps de réflexion, je me suis lancée. J’ai tout d’abord décousu les ourlets, coupé les coutures de l’entrejambe que j’ai assemblées pour former une jupe. Ensuite, j’ai tracé et retiré des carrés dans les angles bas pour créer la base du sac.

J’ai utilisé les chutes du viscose bleu marine avec des roses ayant servi à réaliser ma robe CardaMom pour la doublure. Dans un premier temps, j’avais cousu la doublure juste en dessous de la ceinture mais j’ai tout décousu car la couture à l’extérieur était trop voyante et ne me plaisait pas. La seule solution pour avoir un rendu extérieur parfait était de coudre la doublure sur la partie intérieure de la ceinture, à la main donc.

intérieur sac en jean

Comme c’était un short en non un pantalon, je n’avais pas les jambes à ma disposition pour faire l’anse. J’avais bien des jeans trop petits que je pouvais utiliser mais ils étaient soit trop clairs ou trop foncés. Quant à la viscose, elle n’avait pas les qualités requises pour faire une anse. J’ai fini par couper une jambe d’un jean de la couleur la plus proche pour faire le dessous de l’anse et un bout de viscose pour le dessus. J’ai dû coudre l’anse à la main car avec les trois épaisseurs de jean plus l’élastique (taille réglable) que j’avais laissé dedans, mon aiguille n’a pas résisté et s’est tordue.

Enfin, j’ai réalisé une ceinture en viscose pour rappeler l’intérieur du sac et la fonction première du sac.

Voici donc le short en jean devenu sac :

Short en jean devenu sac

dos du sac

Porté par l’ancienne propriétaire du short et nouvelle propriétaire du sac :

P1030427

Mon sac Cath Kidston !

Après mes déboires avec ma jupe, il me fallait un projet simple à réaliser et qui me booste le moral ! Un coup d’œil sur ma to do list et mon choix s’est porté sur un sac en kit.

En 2010, bien que n’ayant encore jamais cousu quoi que ce soit et n’ayant même pas de machine à coudre, j’avais acheté un livre intitulé « So Couture ! 40 objets déco à faire vous-même » de Cath Kidston.

Le livre contenait tout le matériel pour réaliser le sac qui figure sur la couverture. Toutes les pièces du patron étaient déjà découpées, il n’y avait plus qu’à assembler.

 Ce magnifique tissu fleuri est un coton épais et enduit. Les instructions prévoient la possibilité de doubler le sac, ce que j’ai fait avec les chutes de la popeline rose ayant servi à confectionner ma jupe.

J’ai choisi de coudre la bandoulière plutôt que de faire des boutonnières et je n’ai pour le moment pas posé le bouton ni la bride pour le fermer.

Une fois fini, j’ai été très surprise par sa taille réelle car c’est un petit sac, en tous les cas plus petit que la photo le laisse à penser. Ce n’est pas grave car c’est bien connu, tout ce qui est petit est mignon !

Je le prends dès que je porte une tenue adaptée (blanche, unie …) qui le met en valeur.

Le patron figure sur la planche de patrons du livre, donc je pense qu’il aura des petits frères…

Patron : issu du livre « So Couture ! » de Cath Kidston.

Fournitures : coton enduit fleuri (inclus avec le livre) – popeline rose pour la doublure.

Un foulard assorti au gilet Cannelle violet

Pour aller avec son gilet Cannelle violet, j’ai cousu un foulard coordonné pour ma mère.

J’ai choisi un voile de polyester violet : voile de polyester violet 2 Pour l’ourlet, j’ai galéré et j’ai failli abandonner !

J’ai cherché la solution sur internet et trouvé une vidéo montrant comment tenir et roulotter le tissu au fur et à mesure de la couture :

 

Ce qui m’a permis de réaliser ce beau foulard :

Foulard assorti au gilet Cannelle violet

Foulard assorti au gilet Cannelle violet

 

Patron : maison

Fourniture : voile de polyester violet (Eurotissu)

Ensemble « Sortie de bain »

J’ai confectionné pour ma fille un ensemble « sortie de bain » composé d’une serviette et d’un turban de bain.

J’ai fabriqué mon biais afin qu’il soit coordonné avec l’appliqué en recyclant une ancienne robe en liberty de ma fille devenue trop petite.

Liberty récupéré (robe trop petite)

Liberty récupéré (robe trop petite)

Biais maison

Biais maison

Pour le turban de bain j’ai utilisé le tuto de « Et puis la neige elle est trop molle » :

Turban de bain

Turban de bain

Les étoiles ont été cousues en alternant les appliqués avec ou sans Liberty de façon que le devant et le derrière de la serviette soient identiques.

Appliqué Étoile avec ou sans Liberty (recto/verso)

Appliqué Étoile avec ou sans Liberty (recto/verso)

Le turban de bain est un bien pratique pour celles qui ont les cheveux longs.

Turban de bain d’après le tuto de « Et puis la neige elle est trop molle »

La serviette assortie au turban

Cette sortie de bain coordonnée est une bonne idée cadeau.

 

Patron : « Turban de bain » de Et puis la neige elle est trop molle -Taille unique  – Niveau Débutant – Gratuit

Fournitures : 1.2 m d’éponge rose fushia (Eurotissu) – Élastique blanc – Tissu Liberty (Récup)