Blocage et assemblage de mon gilet col V !

Après avoir tricoté tous les rectangles de mon gilet Col V, il me restait à assembler et à bloquer mon ouvrage. L’assemblage consiste à coudre les morceaux ensemble pour former le gilet.

Le blocage permet de donner sa forme définitive au tricot, de gommer les imperfections, d’aplatir les bordures qui rebiquent, de révéler les motifs d’une dentelle….

Il y a plusieurs écoles quant à l’ordre de ces deux opérations : assembler puis bloquer ou bloquer puis assembler. Dans mon cas, comme je n’avais que des rectangles, j’ai choisi de bloquer puis d’assembler. Il me semblait plus facile de donner sa forme définitive à chaque rectangle plutôt qu’à un gilet.

  • Le blocage :

Là aussi, plusieurs écoles : celle du trempage/rinçage/essorage/séchage ou celle du fer à vapeur.

Blocage à l’eau :

  1. Faire tremper l’ouvrage ou les morceaux tricotés dans une cuvette ou la baignoire (bien propre) dans de l’eau froide à tiède (max 30° pour ne pas feutrer la laine) avec un peu de lessive spéciale laine pendant 15 à 30 minutes. Bien immerger le tricot, faire sortir les bulles d’air,  ne pas frotter.
  2. Rincer si nécessaire. Cela dépend de la lessive utilisée, certaines nécessitent un rinçage et d’autres pas. Des lessives américaines comme Soak ou Eucalan sont sans rinçage. Se référer aux conseils d’utilisation de sa lessive. Un deuxième bain à l’eau claire, puis presser sans tordre ou distendre l’ouvrage au risque de le déformer afin d’éliminer le surplus d’eau.
  3. Procéder à l’essorage. Là encore, il ne faut surtout pas tordre ou étirer l’ouvrage. Mettre le tricot sur une serviette, rouler la serviette avec le tricot à l’intérieur (maki) puis marcher pieds nus sur la serviette roulée afin de faire sortir l’eau de l’ouvrage. Répéter l’opération avec une autre serviette afin de retirer l’eau que la première n’a pas pu absorber. Répéter une troisième fois si nécessaire.
  4. Etendre les morceaux tricotés ou l’ouvrage assemblé sur un tapis en leur donnant leur forme définitive, en suivant les dimensions de chaque pièce indiquées dans le patron ou en alignant bien chaque élément de l’ouvrage (manches à la même hauteur, bas du tricot bien droit, encolure bien régulière…). Lisser l’ouvrage avec la main.
  5. Fixer avec des épingles.
  6. Laisser sécher à plat le temps nécessaire en général un nuit (selon l’endroit, la saison cela peut prendre plusieurs heures à deux jours). Si vous avez un chat, mettre à sécher dans une pièce où il n’a pas accès… sinon il dormira dessus ! :D)

Ci-dessous, mes 5 rectangles épinglés aux dimensions indiquées dans le patron sur un tapis de jeu pour enfant prêts à sécher :

Blocage au fer à vapeur :

Repasser l’ouvrage ou les morceaux tricotés avec un fer à repasser pas trop chaud (position laine) en utilisant une patte mouille (torchon mouillé essoré) entre le tricot et le fer à repasser. La vapeur va bloquer la laine.

A noter que selon la composition de la laine utilisée, le blocage ne sera pas le même. Certaines laines réagissent plus ou moins bien.

Pour ma part, étant allergique à la lessive et ne savant pas comment j’allais réagir à cette lessive inconnue, j’ai procédé autrement que la méthode classique décrite plus haut. J’ai pris le risque de laver mes rectangles à la machine à laver. Compte tenu de la composition de la laine utilisée, le risque était minime (Phil Looping de Phildar = 80 % acrylique et 20 % laine – Lavable à la main ou à la machine à 30°).

Lessive laine utilisée : Génie machine et main

Lavage effectué en machine en programme laine à 30° essorage 0 (essorage du programme laine  = 800 tours/min) dans une housse de taie d’oreiller fermée. 1/2 bouchon de lessive (15 ml env.)

Puis j’ai suivi les indications ci-dessus à partir du point 3.

J’ai aussi repassé mon gilet à la patte mouille car je n’aimais pas la couture en haut du dos que je trouvais boursoufflée. Cela a aplati la couture et la laine. Trouvant cela plus joli à mon goût j’ai poursuivi sur l’ensemble du gilet.

  • L’assemblage :

D’après ce que j’ai pu lire, l’assemblage est différent selon le point utilisé. J’ai donc cherché la méthode d’assemblage propre au point de jersey : la couture au point arrière.

Les morceaux s’assemblent endroit contre endroit à l’aide d’une aiguille spéciale tricot et bien sûr la laine qui a servi à tricoter l’ouvrage.

Le bord du tricot étant formé d’une succession de V, lorsque l’on assemble deux morceaux, on se retrouve avec 2 rangées de V côte à côte. Le rendu sera différent selon si l’on attrape les 4 brins ou les 2 brins extérieurs, dans ce dernier cas les 2 brins intérieurs apparaîtront en formant un boudin sur l’endroit du tricot ce qui ne sera pas très beau. Il faut donc bien veiller à attraper les 4 brins (les 2 branches de chaque V) pour un assemblage « invisible ».

Pour tout comprendre sur la couture au point arrière rien de mieux qu’ une explication en vidéo !

C’est l’heure des vacances dans Ma Cabane en Alaska ! Ne vous étonnez donc pas si votre commentaire ne reçoit pas de réponse ou si je ne publie pas pendant quelques temps, je pars en vacances sans connexion…

Je vous souhaite de bonnes vacances et je vous donne rendez-vous à la mi-juillet ! A bientôt !

Publicités

8 réflexions sur “Blocage et assemblage de mon gilet col V !

  1. J’apprécie vraiment beaucoup tes décorticages techniques, que ce soit en couture et surtout en tricot, où tu me devances chaque fois d’un pas, facilitant mes expériences! Je note tout ça pour mon futur gilet duo 😀 J’ai bien envie de voir si je peux trouver la laine en solde!!! Comme ça, on voit l’envers du décor!!!
    Bonnes vacances!!! Profite à fond et à bientôt!

    • Merci Flo ! Si mes recherches et mon expérience de débutante en tricot peuvent servir à quelqu’un tant mieux ! :D)
      La laine en solde sera plutôt pour des projets printemps/été et la laine de notre gilet est automne/hiver ! Mais on ne sait jamais … un stock d’invendus !
      Oui je compte bien en profiter !!! A bientôt !

      • En effet, rien trouvé pour l’instant… Par contre, j’hésite à prendre du phildar (devant le feutrage de mes bonnets de l’hiver dernier!!!), mais quid du prix. tu as déjà choisi, toi? (bon retour de vacances, par la même occasion)

      • Merci Flo ! :D)
        Je n’ai pas encore choisi, je compte me pencher sur la question avant la fin de l’été ! J’hésite aussi à prendre du Phildar … Le problème, c’est que je n’ai pas assez de recul ni sur mon gilet pour voir comment cette laine Phildar va vieillir ni sur mon encours en laine Drops … A suivre donc ! Je te tiendrai au courant de mes recherches et de mon choix. :D)

  2. C’est super de ne pas avoir sauté l’étape de blocage !!! C’est toujours ce qui donne toute sa beauté au tricot au final, ce qui révèle et lisse les points !! Surtout avec la magnifique couleur de ton gilet, il méritait un traitement de luxe !!!
    Et bonnes vacances surtout !!! Profite bien !!!!

    • Le blocage est important surtout pour un pull ou un gilet. Je suis sûre que certains considérés comme ratés seraient récupérés par un bon blocage !
      Merci… je vais en profiter !!! A bientôt ! :D)

  3. Ton article est VRAIMENT intéressant. J’ai beaucoup tricoté il y a quelques années, mais je n’ai jamais été aussi rigoureuse sur l’étape du blocage. En fait, j’assemblais mon ouvrage et souvent, je le portais tel quel. Merci pour toutes ces infos ! Bonnes vacances !

    • Merci Nathalie !
      Je n’ai découvert le blocage qu’en me mettant au tricot. Je n’ai pas réussi à trouver quand celui-ci s’est répandu en France mais je pense que c’est il y a une dizaine d’années avec internet car les tricoteuses d’avant internet interrogées ne connaissaient pas cette étape ! :D)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s