La page blanche de Boulet et Pénélope Bagieu

C’est le titre et la couverture très girly qui ont attiré mon attention, un œil sur la quatrième de couverture pour en savoir un peu plus et un autre sur les planches pour voir le style… et hop une soirée BD en perspective !

Le livre commence par une grande planche où l’on voit une jeune femme assise sur un banc, l’air un peu perdu. Sur les pages suivantes, elle semble perplexe, interrogative : « je faisais quoi déjà ?… Je suis où, là ?… C’est où chez moi ?… Je m’appelle … ».

Elle s’appelle Eloïse Pinson et habite 10 rue de Nancy à Paris comme l’indique ses papiers d’identité contenus dans le sac à main à côté d’elle. Mais c’est tout, le reste de sa vie, de son identité c’est la page blanche !

Elle rentre chez elle ne sachant pas ce qu’elle va trouver derrière la porte, les auteurs laissent libre cours à leur imagination débordante. Voici une des trois planches d’hypothèses délirantes lorsqu’elle s’apprête à ouvrir la porte de son supposé appartement :

Ensuite, elle se rend à son travail et improvise son job de vendeuse dans une grande librairie. Les auteurs se sont aussi amusés à caricaturer les clients :

Rien de son environnement ne lui fait recouvrer la mémoire, elle décide alors de jouer les détectives sur sa vie avant son amnésie. Commence alors sa quête d’identité :

Tout y passe la fouille de ses papiers, de ses objets personnels, de ses réseaux sociaux…

Une histoire rythmée où se mêlent suspense, humour, dérision et imagination. Les dessins vont du simple et efficace à détaillé et romantique quand à la palette de couleurs, tout le nuancier y figure du pastel aux couleurs criardes pour créer une ambiance selon la situation.

L’histoire est prenante, on veut connaître la suite, le dénouement, la raison de cette amnésie cataloguée par le corps médical d’amnésie de film ! La fin est surprenante et inattendue, on reste un peu bouche bée. Puis vient le temps de la réflexion qu’à suscité cette morale et on s’interroge sur son identité, son rapport aux autres, à la société de consommation. Et on se pose inéluctablement la question de Qui suis-je ? Un homme ou une femme avec une identité propre ou un mouton comme tout le monde ?

Un sujet du baccalauréat de philo sous forme de BD à découvrir !

La page blanche

Bande dessinée de Boulet (scénario) et de Pénélope Bagieu (dessin et couleurs)

Parue aux éditions Delcourt – 2012 – 200 pages

Publicités

13 réflexions sur “La page blanche de Boulet et Pénélope Bagieu

  1. J’aime beaucoup les délires de Pénélope Bagieu sur son blog, et là, ta présentation me fait carrément envie… Hmmmm, une idée de cadeau de Noël, en prime, merci!!!! 🙂

    • Donc tu devrais aimer ce livre au sujet sérieux mais traité de façon humoristique et parfois un peu délirante ! Te connaissant, je peux te dire que tu ne risques pas l’amnésie d’Eloïse !!!
      Si en plus cela peut remplir ta hotte … :D) !

    • Je viens d’en finir la lecture, j’ai beaucoup aimé, et j’ai été agréablement surprise par le dénouement, ça fait sens… J’avais imaginé un lien avec ces identités virtuelles (blog, face de bouc et cie)… Bien aimé. et en fait de cadeau de Noël, c’est celui que je me suis fait à moi-même 😀 Merci!

    • Difficile de parler du livre et de son sujet sans dévoiler la fin du livre (je voulais vraiment laisser le lecteur découvrir la fin et la raison de cette amnésie)… cela doit être pour ça que cela te titille !

    • Il y a peu encore, je n’avais lu que des Tintin ou des Astérix et puis j’ai découvert les mangas pour adultes et élargi ma lecture aux bandes dessinées actuelles. Vas faire un tour dans ma catégorie « bandes dessinées-mangas » peut-être que d’autres te donneront envie de t’y remettre !!!

  2. Pingback: Un dernier regard sur 2016 : coutures, lectures, recettes… | Ma Cabane en Alaska

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s