Le Chant des Sorcières et La Reine de Lumière de Mireille Calmel (5 tomes)

Mireille Calmel nous propose une saga en deux parties et 5 volumes où se mêlent aventures, amours, féerie et maléfice. L’histoire se passe au XVe siècle dans les hauteurs du Vercors, mais aussi en Sardaigne, en Égypte et à Istanbul. Portrait de la société de l’époque avec ses nobles, ses chevaliers et ses serviteurs.

Le Chant des Sorcières T1 - Mireille Calmel

  • La légende des hautes terres (1ère partie) : Le chant des sorcières (3 tomes)

1483 dans les hauteurs du Vercors, le destin réunit Algonde la fille de l’intendante du château de Sassenage, et Hélène de Sassenage la fille du baron.

La vie d’Algonde est toute tracée, elle doit épouser Mathieu le fils du panetier mais le destin en décidera autrement. Sauvée de la noyade par la fée Mélusine, Algonde en ressort transformée et sa destinée aussi.

Philippine de Sassenage, la fille du baron qui était au couvent avec ses sœurs depuis la mort tragique de leur mère Jeanne de Commiers doit quitter le couvent car elle est à l’origine d’un duel entre deux prétendants. Elle rejoint son père le baron Jacques de Sassenage, Sidonie sa seconde femme mais aussi Marthe la démoniaque dame de compagnie de cette dernière.

Dès son arrivée au château, le courant passe tout de suite entre les deux jeunes filles. Philippine exige qu’Algonde soit sa chambrière et qu’elle la suive au domaine familial de la Bâtie où elle doit s’installer. Le baron ayant déjà accepté qu’Algonde et Mathieu se marient, celui-ci, s’il veut la suivre, doit entrer au service de la garde du baron car il y a déjà un panetier à la Bâtie. Mathieu suit assidument l’entrainement mais l’attaque d’un épervier le rend inapte au service. Apprenant par Marthe, l’infidélité de sa promise avec le baron, il refuse d’épouser Algonde et quitte le château. En chemin, il rencontre des amis d’enfance devenus brigands avec qui il vivra dans les bois. Algonde, enceinte de Mathieu, suit Hélène à la Bâtie où celle-ci la fait passer pour une jeune et noble veuve en raison de sa grossesse.

Algonde et Mathieu se retrouveront. Philippine rencontrera Djem, prince turque prisonnier des Hospitaliers, dont elle tombera éperdument amoureuse. Tout comme Enguerrand, le fils de Sidonie, succombera aux charmes de Mounia la belle égyptienne. Le destin formera trois couples qui donneront naissance aux trois enfants de la prophétie.

La reine de lumière T2 Mireille Calmel

  • La légende des hautes terres (2ème partie) : La reine de lumière (2 tomes)

1494, dix ans se sont écoulés, l’histoire continue avec les trois enfants de la prophétie : Elora, Constantin et Khalil.

Elora la fille d’Algonde et de Mathieu a grandi auprès de sa mère adoptive Philippine de Sassenage et de son mari Aymar de Grolée. Apprenant que Djem est sur le point d’être libéré, Philippine et Aymar, accompagnés d’Elora partent pour l’Italie rencontrer le Pape pour faire annuler leur mariage et s’unir avec Djem et Jeanne leur amour respectif. C’est à Rome qu’ils rencontreront Khalil le fils d’Enguerrand et de Mounia qui avait été enlevé, puis vendu et élevé par des bohémiens. C’est à leur retour à Sassenage qu’ils rencontreront Constantin le fils d’Hélène et de Djem qui a grandi dans une grotte auprès de la fée Présine et d’Algonde. Ils partiront tous les 3 vers les Hautes Terres accomplir leur destin.

Comme d’habitude, Mireille Calmel nous propose des personnages principaux et secondaires hauts en couleurs au destin à la fois ordinaire et peu commun. Rythmé et bien écrit, on accroche dès le début et on lit cette aventure aux nombreux rebondissements avec plaisir.

La légende des Hautes Terres  – Roman médiéval en 2 parties et 5 tomes

  • « Le chant des sorcières » (3 tomes) – XO Éditions en 2008
    • Le chant des sorcières *  – 384 pages
    • Le chant des sorcières **  – 368 pages
    • Le chant des sorcières ***  – 448 pages
  • « La Reine de Lumière » (2 tomes) – XO Éditions
    • « Elora » paru en 2009 – 368 pages
    • « Terra incognita » paru en 2010 – 448 pages
Publicités

3 réflexions sur “Le Chant des Sorcières et La Reine de Lumière de Mireille Calmel (5 tomes)

  1. ça me rappelle les Dames du lac/les Brumes d’avalon, de Marion Zimmer Bradley, autour de la légende arthurienne… C’est vieux, mais ça m’avait beaucoup plu… Je me lance moins souvent qu’avant dans des lectures à épisodes mais ça donne envie quand même…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s