Belle et Sébastien de Nicolas Vanier

En général, je lis le livre avant de voir le film car souvent le film est l’adaptation d’un livre qui a remporté beaucoup de succès. Et je préfère toujours le livre au film, car si un film favorise le visuel et l’action, un livre offre l’imaginaire et les sentiments, une relation plus intime.

Là, le film et le livre ont été conçus en même temps, du coup ils sont identiques.

J’avais beaucoup aimé le film. Les paysages au fil des saisons sont magnifiques. D’ailleurs, deux ans après ces images m’ont accompagné au fil des pages.

Nicolas Vanier a choisi les Alpes et la Seconde guerre mondiale comme cadre à sa version de Belle & Sébastien.

En période de guerre où la nourriture est rationnée et l’ennemi omniprésent, une bête massacre les troupeaux de moutons dans les alpages. Alors qu’une traque de la bête commence, Sébastien décide de l’apprivoiser en lui laissant de la nourriture. De là naît une amitié entre l’enfant et le patou.

Une belle histoire sur fond d’occupation et de résistance, des personnages forts, une nature magnifique, un dénouement inattendu.

A lire et à voir !

belle_et_sebastien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Belle et Sébastien de Nicolas Vanier  d’après l’œuvre de Cécile Aubry

Roman aux éditions XO –  362 pages – 2013

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s